L'Aiguille du Midi: montée en téléphérique

Sortie outdoor : Montée en téléphérique à l'aiguille du midi

Page créée le 06/07/2011 par dreamer

Découverte : L'Aiguille du Midi: montée en téléphérique

Découverte

Date de la sortie : 06/06/2010

Voir les photos

Description de l'activité

Bien sûr il y a la possibilité d'y accéder à pied, comme certains que nous avons vu grimper et gravir cette somptueuse montagne lorsque s'élevait le téléphérique.

 

Bien sûr il il y avait cette possibilité que nous n'avons pas envisagé une seule seconde étant donné que nous arrivions de très loin et avions fait environ 10h de route et que nous devions faire encore de la route le soir pour atteindre Grenoble.

Notre but de la journée: voir le Mont Blanc et monter à l'Aiguille du Midi.

 

Montée en téléphérique à l'Aiguille du Midi

 

Tous excités, nous arrivons à Chamonix, admirons des chalets, prenons des photos (eh oui des touristes de plus lâchés dans la ville), puis non sans mal, nous arrivons à trouver le parking pour monter avec le téléphérique en haut de ce somptueux endroit.

Vlan, premier choc: les touristes qui se pressaient partout autour de nous, et le mal à trouver une place alors qu'il n'est que: ah oui, il est déjà 11h45… bon beh tant pis, on cherche une place puis on en trouve enfin une, tout au fond.

 

Maintenant on se dirige vers la droite du parking pour rejoindre un passage qui nous mène devant des wc (où font la queue une vingtaine de personnes) puis juste après, à la sortie de la rue, nous arrivons comme sur une place sauf qu'en fait non, c'est l'endroit où nous attendent des dizaines de personnes qui font la queue avant nous pour prendre un billet pour monter sur le téléphérique pour pouvoir admirer de plus près ces mythiques montagnes qui font rêver plus d'un depuis la plus tendre enfance.

 

Durant 1h30 nous prenons notre mal en patience et attendons sous un soleil de plomb notre tour et lorsqu'il arrive, tous excités nous n'avons plus qu'une personne devant nous et voyons comme une télé mais dedans des images de brouillard qui bouge et ne montre rien, ou si peu, et en dessous marqué: vue depuis l'Aiguille du Midi.

 

Noooon ! on a attendu durant tout ce temps pour payer un tarif que je juge assez cher: 41 € pour un adulte (tarifs de 2010) pour aller de Chamonix aux 3777 m de l'Aiguille du Midi, et pour ne rien y voir en plus. Et d'en bas, on voit qu'il y a des nuages, mais pas plus, ils fait un temps splendide, il fait plus de 25 degrés et les personnes sont en t shirt.

 

Tant pis, on y va, on paye, on attend notre tour, car il faut maintenant attendre qu'arrive le téléphérique avec le numéro inscrit sur notre bon, et pour le moment ce n'est pas très encourageant, mais 45 min environ plus tard il est là et nous montons, serrés les uns contre les autres, écrabouillés contre les fenêtres rayées pour ceux qui ont eu la chance de s'y jeter en premier et ça commence.

 

Ca tangue légèrement puis la montée s'amorce lentement pour ensuite accélérer, et quelques accoups plus tard, j'ai peur, ça bouge beaucoup, s'offre déjà à nous une merveilleuse vue sur la neige qui ne nous parait pas si loin et plus on monte moins il y a de ciel bleu, et maintenant plus du tout en fait: nous nous trouvons au plan de l'Aiguille, à 2317m, qui est la gare intermédiaire pour rejoindre le sommet.

 

Certains n'ont payé que jusqu'à cet endroit, et doivent être assez dégoutés car on ne voit pas à 10 mètres, il y a un brouillard intense et tout est blanc autour de nous.

 

Nous devons attendre que le téléphérique qui nous montera à l'Aiguille du Midi arrive durant 10 bonnes minutes et pendant ce temps j'observe mes camarades de cabine: certains sont restés en t shirt, tongs et short, d'autres sont habillés comme si ils allaient randonner dans des conditions extrêmes mais la récente acquisition de leur matériel ne faisait aucun doute et l'imposant appareil photo qui trônait autour de leur coup non plus, de plus le fait que ce soit des touristes étrangers ne laissait plus planer le moindre doute sur leurs ambitions non sportives.

 

Des enfants gambadent et glissent tout en se chamaillant pour la propriété d'un doudou lapin rose et vert qui a perdu un bras.

Tout ce joyeux monde s'engage dans la cabine du téléphérique qui arrive enfin et après quelques longues minutes à nouveau à respirer l'odeur des autres, nous arrivons.

 

Subjuguée, je descend et aperçois des flocons de neige qui virevoltent devant moi et se pose sur mon softshell Millet, la température indique:  -1 degrés, et il neige, c'est juste merveilleux et un instant magique.

 

Le Mont Blanc est là tout près, le temps est tout bleu, par endroits il y a du blanc mais cela donne une jolie teinte pour les photos, et malgré la foule de touristes (et oui, cette fois j'en fais aussi partie) je profite de cet instant magique: je suis à l'Aiguille du Midi, entourée de montagnes enneigée, sur ma gauche des cordées arrivent petit à petit par le tunnel de glace qui permet d'entrer dans le "bâtiment".

 

Nous montons des marches enneigées et glacées, en faisant bien attention pour atteindre le sommet qui culmine à 3842m et une vue panoramique s'offre à nos yeux.

 

Les moins courageux sont depuis longtemps rentrés et allés se réchauffer boire un verre ou sont allés acquérir de quoi leur faire un souvenir à la boutique qui vend tout et beaucoup d'autres choses.

 

Nous restons plus d'une heure au sommet, on attend notre téléphérique pour redescendre, le mal des montagnes m'a légèrement gagné la dernière demi heure: mal de tête et un peu envie de vomir, mais le voilà déjà et le retour à la terre ferme nous fait retrouver un monde laissé il y a peu mais qui nous paraissait déjà si loin là haut, un monde froid, blanc, apaisant, merveilleux tout comme dangereux.

 

Toutes les photos de cette activité

Cliquez pour agrandir

Alpes: vue depuis l'aiguille du midi

8267

dreamer

Alpes: vue depuis l'aiguille du midi

8268

dreamer

Alpes: vue depuis l'aiguille du midi

8269

dreamer

Alpes: vue depuis l'aiguille du midi

8270

dreamer

Vue depuis l'Aiguille du Midi - ALPES

8326

dreamer

Depuis l'Aiguille du Midi ALPES

8327

dreamer

Depuis l'Aiguille du Midi ALPES

8328

dreamer

Vue depuis l'Aiguille du Midi - ALPES

8387

dreamer

Aiguille du Midi - ALPES

8388

dreamer

Vue depuis l'Aiguille du Midi - Mont Blanc - Alpes

8428

dreamer

Vue depuis l'Aiguille du Midi - Mont Blanc - Alpes

8634

dreamer

Vue depuis l'Aiguille du Midi - ALPES

8635

dreamer

Tunnel d'arrivée des alpinistes au Mont Blanc

8636

dreamer

 

Voir les photos

Pages en relation

Voici quelques pages qui pourraient vous intéresser en relation avec cette activité : Aiguille du Midi, Chamonix

A voir/A faire dans les environs

Miniature

Visite du musée des cristaux à Chamonix Mont Blanc

Distance : Moins de 1 km

Type : Activité : Découverte

Miniature

Tour du Mont Blanc (ou TMB)

Distance : Moins de 1 km

Type : Fiche : Autre

Miniature

La Haute Route Chamonix Zermatt

Distance : Moins de 1 km

Type : Activité : Ski de randonnée

Miniature

Refuge du Plan de l'Aiguille

Distance : 2 km

Type : Fiche : Refuge : Refuge

Tous les commentaires

1. dreamer 06/07/2011:

Il est également possible de monter à bord du Trans Mont Blanc: vous embarquerez pour un voyage entre la France et l'Italie pour découvrir les deux faces du Mont Blanc: 5 téléphériques et 1 télécabine qui survolent les glaciers, crevasses et séracs pour offrir une vue sublime. Les tarifs par personne adulte en 2010 étaient de 96€.

2.  jack65 23/10/2011:

Quand je lis ça je suis légèrement dégouté. Je ne connais pas les Alpes mais plus les Pyrénées. Payer 45 ou 96€ pour voir des montagnes, plus le reste, le parking, la route les péages c'est trop. Certains disent que si les Alpes furent le berceau de l'alpinisme c'est aussi là qu'il est en train de mourir. Visiblement c'est vrai. On paye des tarifs exhorbitants pour une nuit en refuge, plus que dans des hotels étoilés, on nous monte en téléphérique à 3800m et même pour se garer on est obligés de casquer....

3. rokad 23/10/2011:

Et je rajouterai les parkings (ou les routes) de plus en plus payants dans les Pyrénées : Gavarnie, pont d'Espagne, Troumouse... C'est à la limite du racket...

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page