Les randonnées en Norvège

La Norvège est un pays d'Europe du Nord traversé par le cercle polaire. Le pays regorge de possibilités de trekking ou de randonnées à la journée : vallée de Romsdal, îles Lofoten, fjord d'Isfjorden, parc de Stabbursdalen, archipel de Kongsfjorden, cap Nord (Nordkapp), fjord Geiranger, la Chaire, la chute Kjosfossen, le Sognefjord...

Un pays de cascades

La Norvège possède un grand nombre de chutes d'eau (fossene) qui seront autant de destinations à découvrir et à photographier. On peut par exemple faire la randonnée dans la vallée d'Utladalen pour aller voir la cascade de Vettisfossen. Il s'agit d'une randonnée en aller/retour depuis le terminus de la route Utladalsvegen à Ovre Ardal.

Randonnées au dessus des fjords

On ne peut pas randonner en Norvège sans faire une randonnée au dessus d'un fjord. Notre préférée est celle qui démarre à l'église de Bakka et qui permet de s'élever au dessus du Nærøyfjord. Point du vue fantastique au bout d'une rude randonnée (ça grimpe très fort tout au long de l'itinéraire).

Sognefjord est un autre fjord qui s'étend sur 184 kilomètres et ses montagnes proposent des parois de granit verticales qui s'élèvent à 900 mètres au dessus de la crique. Autant vous dire qu'il y a de nombreux sentiers qui permettent d'en prendre plein les yeux.

De superbes parc nationaux

Plus de 60% de la surface de la Norvège est composée de lacs, de montagnes et de tourbières. De nombreux parc nationaux ont été aménagés pour protéger le territoire et les espèces sauvages. Il y a (en 2017) 42 parc nationaux en Norvège dont 7 rien que dans le Svalbard (archipel de la Norvège situé à la limite de l'océan Arctique et de l'océan Atlantique). On trouve aussi 1701 réserves naturelles.

De nombreux sentiers de randonnées traversent ces parcs et des refuges permettent de faire des treks de plusieurs jours.

Parc national de Saltfjellet-Svartisen

Le parc national de Saltfjellet-Svartisen est situé dans le Nordland au sud de la ville de Bødø. C'est l'un des plus grands parcs de Norvège et un des plus montagneux. Une traversée Est-Ouest peut être effectuée en plusieurs jours et vous permettra de découvrir des paysages magnifiques : vallée de la Bjoladalen, vallée de la Beiardalen, grands lacs, cabanes...

Parc national de Hardangervidda

Le parc national de Hardangervidda couvre une superficie de 3 422 km2 au sud du pays. C'est le plus grand parc national de Norvège. Il a été conçu en 1981 et protège le plus vaste plateau de haute-montagne d'Europe du Nord. On y trouve des sommets, de vastes vallées profondes mais aussi de superbes forêts et des tourbières ainsi que de grands lacs. On y trouve aussi beaucoup de rennes d'Europe. Une grande partie du plateau est recouvert de neige jusqu'au mois de juin.

La plus grande partie du parc dépasse les 1000 mètres d'altitude avec le point culminant qui atteint les 1721 mètres au sommet du Sandfloeggi. Le sommet le plus connu est Hårteigen qui culmine à 1690 mètres d'altitude et qui domine le plateau avec des parois verticales de 300 mètres. Ce sommet est visible de très loin et facilement reconnaissable.

Ce parc abrite de nombreuses espèces d'oiseaux et on peut aussi y croiser des renards polaires (très rare), des rennes mais aussi des gloutons ou des lynx boréaux.

Les infrastructures sont top et de nombreux refuges vous attendent et vous accueillent tout au long des sentiers balisés par le club alpin norvégien (DNT).

Plus de 20 000 kilomètres de sentiers de randonnée en Norvège

Le Club alpin norvégien gère plus de 20 000 kilomètres de sentiers de randonnée balisés et 7 000 kilomètres de pistes de ski en Norvège. Le DNT gère plus de 470 refuges, des sentiers et des pistes de ski balisés et organise des balades et des cours.

Tous les itinéraires de la DNT sont clairement balisées à intervalles suffisamment courts pour que vous puissiez voir d'un balisage à l'autre, même dans le brouillard et la pluie. Elles sont de deux types: les sentiers de randonnée d'été et pistes de ski de fond d'hiver.

Un balisage lisible et bien marqué

Les sentiers de randonnée d'été dans les montagnes sont balisés avec la lettre T rouge, peinte sur des cairns et des parois rocheuses.

Dans les régions forestières (par exemple autour d'Oslo) et le long de la côte, le balisage est bleu avec des bandes peintes sur des arbres ou poteaux.

Le balisage est permanent et peut être vu toute l'année. En tout, il y a environ 20.000 km de T-parcours balisés.

Nous avons aussi rencontré par moment un balisage avec un V blanc notamment du côté de Borgund.

Quelques idées de trekkings en Norvège :

  • Traversée du Jotunheimen : 8 jours
  • Grande traversée des îles Lofoten : 12 jours de marche
  • Traversée du Rondane : 5 jours pour 64 kilomètres
  • Hardangervidda Ouest : 5 jours pour 74 kilomètres
  • Plateau du Finnmark : 5 jours pour 71 kilomètres
  • Sentier frontalier du Troms : 8 jours pour 141 kilomètres
  • Jojunheimen sud : 5 jours pour 79 kilomètres
  • Traversée du Dovrefjell : 4 jours pour 60 kilomètres
  • Les îles Lofoten : De nombreuses randonnées vous attendent sur ces îles
  • Randonnée sur le glacier Bødalsbreen : randonnée de 6 heures environ
  • Stalheim - Nåli - Stalheim : 3 heures aller/retour pour 4 kilomètres

L'agence de voyage La Balaguère propose plusieurs treks organisés en Norvège dans leur catalogue.

Choses à savoir pour bien randonner en Norvège

Dans les montagnes, la neige sera présente jusqu'au mois de juin. Nous y sommes allés la seconde quinzaine de mai en 2017 et de nombreux lacs étaient encore sous la neige.

La meilleure période pour randonnée sont les mois de juillet et aout mais ce sont aussi les deux mois où il y a le plus de touristes. La météo est plus agréable au mois de mai (et juin) avec des températures clémentes en journée (on à même eu un 28 degrés indiqué à la voiture du côté de Ovre Ardal).

Attention sur la route

Conduire en Norvège n'est pas une partie de plaisir. Les routes sont limitées à 80 km/h et on traverse de nombreux tunnels qui peuvent parfois atteindre plus de 20 kilomètres. Certaines portions de routes sont payantes (même si ce ne sont pas des autoroutes).

Si vous louez une voiture, vous paierez un petit supplément pour avoir le télépéage et vous n'aurez alors plus à vous souciez de la route. C'est le loueur qui facturera les péages automatiquement.

Pour notre voyage de 10 jours en Norvèges, nous avons parcouru 1700 kilomètres et payé 85 euros (30 euros de location de télépéage et 55 euros de péages sans jamais avoir prix l'autoroute).

De nombreux tunnels et radars automatiques

Il faudra aussi faire très attention car il y a beaucoup de radars automatiques sur toutes les routes. Attention à ne pas dépasser les vitesses autorisées, d'autant plus que les panneaux ne sont pas forcément bien présents partout. Il faudra donc rester très vigilant.

La Norvège est un des pays où j'ai pris le moins de plaisir à conduire et c'était au mois de mai alors qu'il n'y avait pas beaucoup de monde. Je n'ose pas imaginer comment c'est au mois d'août...

De grosses différences de températures entre la journée et la nuit

Lors de nos 10 jours dans le sud de la Norvège au mois de mai, nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. Nous n'avons eu de la pluie qu'un après midi et nous étions dans la voiture car nous avions terminé la randonnée du jour. Il a aussi plu un peu lors d'une nuit. Sinon, c'était soit du soleil, soit un ciel nuageux. En fait, on s'est plus mouillé à cause des cascades qu'à cause du mauvais temps...

Mais attention, la météo peut changer très rapidement et les températures êtres très basse même en plein été. Il faudra donc prévoir des vêtements chauds et impérméables pour vos balades.

Si vous campez, prevoyez une bonne doudoune car il fait très froid dès que le soleil disparait.

Des journées très longues

Dès le mois de mai, les journées sont très longues avec une bonne luminosité jusqu'à 23h. Et un retour de la luminosité dès 3h30 pour un lever du soleil vers 4h30. En juin/juillet c'est encore pire et dans le nord de la Norvège on pourra profiter d'une journée sans fin. J'aime beaucoup mais ce n'est pas toujours facile pour dormir quand on est habitués à la nuit noire.

Quelques idées de randonnées à la journée en Norvège

Mont Kjerag et Kjeragbolten

Vous pourrez aussi monter au sommet du Mont Kjerag (ou Kiragg) qui est une montagne qui culmine à 1110 mètres d'altitude en face du Preikestolen. Ce sommet domine le Lysefjord et sa falaise verticale en fait un point de départ apprécié des base-jumpers. Le Kjeragbolten est un gros bloc rocheux qui est coincé entre deux paroies.

Il faut environ 3 heures pour atteindre le Kjeragbolten en partant depuis un parking payant (environ 10 euros) à Øygardstøl situé à deux heures de route de Stavanger. L'itinéraire est très fréquenté surtout en été et il est par endroit équipé de câbles métalliques pour assurer le cheminement en cas de pluie ou de rochers mouillés. Cette randonnée se fait en aller/retour.