Randonnées en raquettes à neige dans les Pyrénées

Une discipline spécifique

La randonnée en raquettes à neige est une discipline qui permet de continuer à marcher en hiver quand la neige recouvre les paysages. Plus facile que le ski de randonnée, ce sport permet d'accéder à des endroits inaccessibles à pied quand la neige est trop épaisse et qu'on s'enfonce trop sans ski ou raquettes.

Même si les raquettes à neige sont assez faciles à pratiquer, cela reste une activité de montagne dans un environnement qui peut être difficile à apréhender. Il conviendra donc de prendre certainement précautions concernant l'itinéraire, le matériel emporté, sa condition physique et sa préparation.

Débuter en raquettes à neige

Lorsque vous faites des raquettes à neige pour la première fois, il pourra être intéressant de vous contenter d'une balade sur un domaine balisé. Certains espaces nordiques permettent l'accès au raquettes sur des itinéraires spécifiques. Cela permet de s'initier facilement et découvrir comment marcher naturellement avec des raquettes.

L'itinéraire choisi devra être facile en évitant les déverts ou les passages dangereux. Au fur et à mesure que la marche deviendra naturelle, vous pourrez essayer de vous aventurer dans des pentes plus raides ou des passages avec traversée à flanc.

Il faudra aussi apprendre à vous servir des crampons qui se trouvent sous les raquettes ou des couteaux qu'on peut rajouter sous les raquettes pour les passages difficiles en neige dure.

Trouver des topos de raquettes à neige

Il n'est pas facile de trouver des topos spécifiques pour les raquettes à neige sur internet ou en librairie. On trouve beaucoup de topos pour le ski de randonnée mais ils ne pourront pas tous être utilisés pour les raquettes car certains passages seront déconseillés en raquettes et les durées estimées ne conviendront pas non plus.

En effet, en ski de randonnée, la descente se fait assez rapidement en général et souvent ne passe pas par le même itinéraire qu'à l'aller. En raquettes à neige, la descente sera plus lente qu'en ski et on ne pourra peut être pas utiliser le même itinéraire.

Certaines topoguides papier consacrés au ski de randonnée commencent à donner des informations concernant la faisabilité en raquettes.

Sur les stations de ski

Les stations de ski qui proposent un domaine nordique pour le ski de fond ouvrent de plus en plus des sentiers pour les raquettes à neige. Si vous êtes proche d'une station, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de l'office de tourisme pour avoir le plan des pistes pour raquettes.

Les topos sur internet

Attention aux site internet qui proposent des topos de raquettes à neige. Ce type de topo est beaucoup plus difficile à écrire qu'un topo de randonnée car il ne s'agit pas de suivre un sentier balisé. Vous pouvez être les premiers à passer et dans ce cas il n'y a aucune trace ni balisage. Il faudra donc arriver à trouver son chemin et à s'orienter correctement.

De plus, si le temps se met au mauvais et que vous vous retrouvez dans le brouillard ou sous la neige, la visibilité peut être très réduite et les traces peuvent disparaitre. En hiver, si les chutes de neige sont importantes cela peut aller très vite.

A ce moment, il faudra s'avoir s'orienter ou avoir prèvu un gps avec une trace enregistrée pour retrouver son chemin plus facilement. Il est donc important de se fier à des sources précises et fiables comme les topos des offices de tourisme ou des topos faits par des professionnels.

Préparer une sortie en raquettes à neige

La randonnée en hiver nécessite une adaptation par rapport à la randonnée en été. Ce n'est pas seulement une randonnée avec parfois de la marche sur la neige. C'est une pratique à part entière avec ses dangers et ses particularités.

Randonner dans la neige peut donc demander un matériel spécifique et une préparation particulière de votre itinéraire. On ne fait pas toujours les mêmes parcours en été et en hiver.

Il faudra donc faire bien attention aux choses suivantes :

  • Les conditions de neige et d"accès
  • Les conditions météo le jour de la randonnée
  • Votre matériel et équipement pour la rando
  • L'itinéraire et les passages dangereux
  • Votre forme physique

Accéder aux points de départ en hiver

Certains parkings peuvent ne pas être accessibles à cause de la neige et il faudra partir de beaucoup plus bas pour atteindre tel ou tel lac si on se base sur un topo de randonnée pédestre prévu pour l'été.

Si on veut donner un cas pratique, on peut parler du refuge de la Glère dans les Pyrénées centrales. En été, on peut se garer devant le restaurant Chez Louisette (et même plus haut pour ceux qui connaissent) et commencer la randonnée à cet endroit. En hiver, la station de ski de Barèges/La Mongie passe par cet endroit et il est donc obligatoire de garer son véhicule soit au petit parking à quelques centaines de mètres, soit le long de la route qui monte à la station (si la route vers le parking est trop enneigée). Et dans ce cas, c'est pas moins de 45 minutes de marche qu'il faudra rajouter à votre itinéraire (idem pour le retour). Ce n'est pas négligeable et il faudra donc le prendre en compte lors de la préparation de la randonnée.

Il faudra donc bien vérifier le point de départ de la randonnée et s'il est possible de s'y rendre avec un véhicule. Un autre exemple : en hiver, la route qui monte au cirque de Troumouse est fermée par une barrière bien avant le village de Héas. On rajoute donc plusieurs kilomètres de route pour arriver au parking d'été.

Du matériel spécifique qu'il faut connaître

Même si la pratique de la randonnée en raquettes à neige est facile, il vaut mieux connaître son matériel et savoir s'en servir. Il faudra donc vous familiariser avec les spécificité de votre paire de raquettes : est ce qu'il y a des cales de montée, des crampons amovibles, des attaches automatiques ou par sangle... ?

Pour votre première sortie, nous vous conseillons de choisir une petite balade qui vous permettra de découvrir tranquillement votre matériel et ce qu'on peut faire avec. Certains produits sont plus ou moins à l'aise dans les dévers par exemple.

Si vous louez votre matériel, demandez au loueur de bien vous expliquer comment fonctionne le produit : système de fixation aux chaussures, système de cales, crampons...

Un équipement adapté au froid et à la neige

Des bâtons de marche

En été on voit de plus en plus de gens pratiquer la randonnée avec des bâtons téléscopiques. En hiver, avec des raquettes à neige, même s'ils ne sont pas indispensables, il est préférable de partir avec des bâtons qui pourront vous stabiliser dans les pentes neigeuses ou dans les passages verglacés. Même s'ils restent sur le sac à dos, il est toujours utile d'avoir une paire de bâtons de randonnée.

Un sac à dos adapté

Le froid et les intémpéries nécessitent aussi un matériel adapté. Votre sac à dos de 20 litres ne sera peut être pas suffisant pour transporter votre veste coupe vent, votre doudoune, le repas, les crampons, les guêtres... Il faudra souvent un sac un peu plus volumineux en hiver qu'en été car l'équipement est en général plus gros.

Un vêtement pour se protéger du froid

Quelque soit la randonnée que je fais, je prend toujours une doudoune avec moi en plus de ma veste coupe-vent imperméable. Même s'il fait très beau, le temps tourne vite en montagne et il peut faire très froid en fin d'après midi quand le soleil (qui se couche tôt en janvier et février) commence à se rapprocher de l'horizon. Et une doudoune, ça prend un peu de place, même si certaines sont très compressibles.

La poche à eau

Si vous utilisez une poche à eau avec une pipette, n'oubliez pas qu'une partie de la pipette sera à l''extérieur du sac à dos et que donc l'eau qui est à l'intérieur peut geler. Il sera donc impossible d'utiliser la gourde. Ca m'est arrivé une fois et je vous assure que ce n'est pas plaisant. Certains fabricants proposent une gaine qui se fixe sur la pipette et qui va empêcher l'eau de geler.

La veste coupe vent

Pensez aussi à prendre une veste coupe-vent de bonne qualité. Le vent en hiver peut rapidement faire baisser la température ressentie qui pourra parfois descendre très bas. Nous avons testé des randonnées en Aveyron avec des températures de -10 degrés et un vent à plus de 40 kilomètres par heure et à ce moment là, mieux vaut avoir plusieurs couches sur soi et de très bons gants.

Des sentiers qui disparaissent sous la neige

N'oublier pas qu'en hiver, la neige recouvre le terrain et vous ne verrez pas le sentier qu'on peut suivre en été. Si vous ne connaissez pas l'endroit de votre randonnée, il ne sera pas toujours évident de vous orienter. De plus, il n'est pas très conseillé de suivre des traces au hasard si vous ne savez pas où vous allez.

Il faudra donc faire un bon repérage sur la carte avant de partir et avoir un topo détaillé ou un tracé gps valide à suivre. Vous pouvez préparer votre itinéraire gps à l'aide d'un logiciel avant de partir ou vous pouvez récupérer un tracé sur internet. Attention toutefois à bien prendre un tracé compatible avec la pratique des raquettes à neige (voir paragraphe suivant).

Des sentiers qui deviennent dangereux avec la neige

En hiver, les sentiers vont être recouvert par la neige et en plus du fait qu'il est plus difficile trouver son chemin, certains passage peuvent être rendus très dangereux avec la neige. Un sentier à flanc de pente raide en été peut devenir une plaque de glace lisse qu'il sera très difficile de traverser en hiver.

Il existe donc des topos papier dédiés à la pratique de la raquette à neige ou du ski de randonnée. Vous pouvez aussi consulter internet et voir quel itinéraires ont été parcourus par les internautes avec leur raquettes.

Attention, ce n'est pas parce que ça passe facilement avec des skis de randonnée que ce sera facile en raquettes à neige. Toujours sur l'exemple du sentier à flanc, je trouve qu'il est plus facile de passer en skis de randonnée avec des crampons qu'avec des raquettes qui sont bien plus larges et moins stables que des skis. Mais parfois cela sera le contraire et il sera plus aiser de passer avec des raquettes qu'avec des skis car les raquettes à neige ont des petits crampons alors que les skis n'ont que les peaux (si on a pas mis les crampons).

Lire la suite : Prévoir un sac à dos adapté à la pratique de la raquette à neige

Quelques articles sur les raquettes à neige

8 conseils pour réussir votre sortie en raquettes à neige

Voici 8 conseils qui vous permettront d'effectuer votre prochaine sortie en raquettes à neige en toute sécurité et profiter de votre randonnée dans de bonnes conditions.

Les marques de raquettes à neige

Le nombre de vendeurs de raquettes à neige est relativement réduit. On pourra choisir d'acheter une paire de raquettes mixte ou bien une paire de raquettes spéciale femme. Voici quelques marques qui vendent ce genre de produits.

Equipement utile pour faire une randonnée en raquettes à neige

Voici quelques objets utiles à avoir dans son sac à dos lors d'une sortie en raquettes à neige : bâtons, chaussures, sac à dos spécifique... Tout les conseils pour partir bien équipés et ne pas se tromper au moment de choisir son matériel.

La sécurité en montagne

Voici quelques conseils pour une sortie en montagne réussie en en raquettes ou pour toute autre activité outdoor. Que faire pour préparer la sortie ? Les bons réflexes à avoir ou comment gérer un accident.