Ce qu'il faut savoir pour bien préparer votre voyage en Norvège
Ce qu'il faut savoir pour bien préparer votre voyage en Norvège

Dans les montagnes de Norvège, la neige sera présente jusqu'au mois de juin. Nous y sommes allés la seconde quinzaine de mai en 2017 et de nombreux lacs étaient encore sous la neige.

La meilleure période pour randonnée sont les mois de juillet et aout mais ce sont aussi les deux mois où il y a le plus de touristes. La météo est plus agréable au mois de mai (et juin) avec des températures clémentes en journée (on à même eu un 28 degrés indiqué à la voiture du côté de Ovre Ardal).

Attention sur la route

Conduire en Norvège n'est pas une partie de plaisir. Les routes sont limitées à 80 km/h et on traverse de nombreux tunnels qui peuvent parfois atteindre plus de 20 kilomètres. Certaines portions de routes sont payantes (même si ce ne sont pas des autoroutes).

Si vous louez une voiture, vous paierez un petit supplément pour avoir le télépéage et vous n'aurez alors plus à vous souciez de la route. C'est le loueur qui facturera les péages automatiquement.

Pour notre voyage de 10 jours en Norvège, nous avons parcouru 1700 kilomètres et payé 85 euros (30 euros de location de télépéage et 55 euros de péages sans jamais avoir pris l'autoroute).

De nombreux tunnels et radars automatiques

Il faudra aussi faire très attention car il y a beaucoup de radars automatiques sur toutes les routes. Attention à ne pas dépasser les vitesses autorisées, d'autant plus que les panneaux ne sont pas forcément bien présents partout. Il faudra donc rester très vigilant.

La Norvège est un des pays où j'ai pris le moins de plaisir à conduire et c'était au mois de mai alors qu'il n'y avait pas beaucoup de monde. Je n'ose pas imaginer comment c'est au mois d'août... Heureusement que la beauté de certains paysages compense un peu...

Conduire en Laponie

En Laponie en septembre, la conduite était plus plaisante : beaucoup moins de monde sur la route, moins de radars et des paysages à couper le souffle. Contrairement au sud, j'ai pris beaucoup de plaisir à conduire au milieu de ces arbres jaunes et oranges. Des couleurs superbes mais il faut faire attention aux animaux qui peuvent traverser la route à tout moment. En général, il y a des clotures pour qu'il ne passent pas trop sur la route mais malgré ça on a pu voir un énorme élan près de Kiruna (Suède) en sortant de la ville (mais heureusement il a fait demi tour avant de traverser la route) et quelques rennes en allant dans un parc national. En Noprvège nous n'avons croisé aucun animal sur la route.

Il y a aussi beaucoup moins de tunnels en Laponie ce qui aide un peu pour la conduite. Les limites de vitesse sont les mêmes et sont relativement bien indiquée. Le gps de la voiture par contre n'était pas très fiable pour les vitesses donc il vaut mieux ne pas trop compter sur lui sauf s'il a été mis à jour récemment (ce qui n'était pas le cas pour nous). Nous avons loué la voiture chez Sixt à Tromso. Tout s'est très bien passé et la sortie de la ville est très facile. Ce n'est pas une très grosse ville et même un samedi après midi, il n'y a aucun problème pour circuler.

Fin mai 2017 il y avait encore beaucoup de neige sur les bords de certaines routes

De grosses différences de températures entre la journée et la nuit

Lors de nos 10 jours dans le sud de la Norvège au mois de mai, nous avons eu beaucoup de chance avec la météo. Nous n'avons eu de la pluie qu'un après midi et nous étions dans la voiture car nous avions terminé la randonnée du jour. Il a aussi plu un peu lors d'une nuit. Sinon, c'était soit du soleil, soit un ciel nuageux. En fait, on s'est plus mouillés à cause des cascades qu'à cause du mauvais temps...

Mais attention, la météo peut changer très rapidement et les températures êtres très basses même en plein été. Il faudra donc prévoir des vêtements chauds et impérméables pour vos balades.

Si vous campez, prevoyez une bonne doudoune car il fait très froid dès que le soleil disparait.

Des journées très longues

Dès le mois de mai, les journées sont très longues avec une bonne luminosité jusqu'à 23h. Et un retour de la luminosité dès 3h30 pour un lever du soleil vers 4h30.

En juin/juillet c'est encore pire et dans le nord de la Norvège on pourra profiter d'une journée sans fin. J'aime beaucoup mais ce n'est pas toujours facile pour dormir quand on est habitués à la nuit noire.

Encore une route avec beaucoup de neige

Un coût de la vie très élevé

Quand vous irez faire vos courses en Norvège, vous allez rapidement vous apercevoir que tout est très cher. On l'avait constaté en juin dans le sud, mais c'est aussi le cas en Laponie, d'autant plus qu'on était souvent dans des endroits assez isolés (Alpes de Lyngen, île de Senja...). Malgré tout les prix ne sont pas beaucoup plus élevé dans les endroits isolés que dans le reste de la Norvège. N'hésitez pas à vous arrêter sur la route si vous voyez des gros supermarchés, les prix seront plus intéressants.

Par contre, les prix en Suède sont beaucoup plus intéressants (à peine plus cher que prix de Bordeaux pas exemple) donc on a fait les courses avant de retourner en Norvège ce qui nous a permis de ne pas trop dépenser ensuite. A savoir si vous faites, comme nous, un sejour dans les deux pays.