Une plage difficile d'accès sur l'île des Saintes sans un véhicule. Le scooter s'est révélé très utile...
Une plage difficile d'accès sur l'île des Saintes sans un véhicule. Le scooter s'est révélé très utile...

Louer une voiture en Guadeloupe

Pour bien profiter de votre séjour sur l’île de la Guadeloupe, il est nécessaire de louer une voiture. Ainsi, vous serez plus libre de vos mouvements et pourrez organiser vos journées comme vous le souhaitez. Si vous avez prévu de passer du temps sur la Basse-Terre, sachez que les routes sont tortueuses. Un diesel est fortement recommandé vu les montées que vous risquez de rencontrer.

En revanche une simple voiture essence sera suffisante pour rester sur la Grande-Terre qui est plus plate. Il ne reste plus qu’à choisir l'agence de location qui vous convient le mieux. Inutile de passer des heures à comparer, les prix sont sensiblement similaires peu importe les loueurs.

Louer une voiture

Pour notre troisième voyage en Guadeloupe, nous avons loué une voiture chez Idéal Car. C’est une agence locale qui existe depuis plus de 20 ans sur l’île. Pour parcourir aussi bien la Grande-Terre que la Basse-Terre, nous avons pris un véhicule diesel. En effet, il y a par endroits de très fortes pentes.

Nous avons particulièrement apprécié le sérieux et la rapidité des réponses par mail, SMS ou au téléphone. Et de pouvoir rendre notre Dacia Sandéro stepway à la gare maritime de Bergevin, car nous prenions le bateau pour Marie-Galante ensuite. Facile pour récupérer le véhicule, facile pour le rendre, et très rapide.

Il y a trop peu de loueurs en Guadeloupe qui permettent de rendre la voiture ailleurs qu’à l’aéroport. Un petit conseil : si vous n’êtes que 2 personnes et que vous résidez en Grande-Terre, alors une petite essence suffit. Nous qui étions 3, une voiture 5 portes a été bien pratique. Dans tous les cas, gardez le pied léger car les animaux ne sont jamais loin de la route. Et n’oubliez pas que pour éviter les bouchons autour de Pointe-à-Pitre ou Sainte Rose, il faudra vous lever vraiment très très tôt.

Sur la Désirade aussi

Lorsque nous avons passé une journée sur l'île de la Désirade, c'est aussi par cette agence que nous sommes passés. Nous avons loué un Dacia Duster pour 35 euros la journée (ne pas hésiter à marchander le prix) + 10 euros pour ne pas avoir à remettre d'essence. C'est cher payé mais ça permet de ne pas faire la queue à l'unique station service en attendant le bateau. La voiture avait bien vécue mais on ne vous pose pas trop de question quand vous la rendez car on ne peut pas faire beaucoup de kilomètres vu que l'île est très petite.

A savoir à propos des stations essence

Il est utile de savoir que le prix de l'essence ne varie quasiment pas d'une station à l'autre. Il y a une entente sur les prix donc peu importe l'endroit où vous faites le plein. De plus, il y aura quelqu'un pour vous faire le plein. Ce n'est pas en libre service comme en métropole.

Se déplacer en bus

Si vous êtes patients ou que vous restez suffisamment longtemps sur l’île, vous pouvez choisir de vous déplacer en bus. Certains s’essayent même au stop, avec plus ou moins de succès. Les horaires de bus sont indiqués sur les arrêts. Comme il n'y a pas beaucoup de routes, il est facile de se déplacer en Guadeloupe en utilisant le réseau des bus. Mais il faut bien faire attention aux horaires car les heures de passages peuvent être assez espacées.

Nous avons tenté une fois de prendre le bus pour revenir à notre voiture après une randonnée mais nous avons finalement été pris en stop avant que le bus n'arrive. Sinon c'était 45 minutes d'attente...

Le scooter sur les îles

Lors de notre journée sur les Saintes, nous avons loué un scooter. Le tarif est raisonnable et cela permet de voir une bonne partie de l'île assez rapidement. A pied on aurait pas pu en voir autant en une journée. Et faire du scooter aux Saintes, c'est vraiment une expérience sympa. Un conseil, ne foncez pas sur les deux premiers loueurs de scooters qui vous attendent à la sortie du bateau. Il y en a d'autres un peu plus loin dans les rues qui ont du matériel bien plus intéressant pour quasiment les mêmes prix.