Description de cet itinéraire

Une randonnée réalisée lors d'un reportage pour Olympiaregion Seefeld.

Un sommet d'altitude modeste (2367m) mais on part d'assez bas (1100m environ). J'ai démarré d'un côté de Leutasch pour descendre de l'autre côté et passer par le refuge Wetterstein Hûtte (1717m).

La montée est assez rude dans la forêt mais c'est assez sympa. Quand on sort de la forêt, la vue est superbe et on se trouve sous le sommet. Il va falloir continuer à monter jusqu'au col et sa superbe cabane Erinnerungshütte (fermée).

Ensuite on suit la crête et on contourne le sommet qu'on atteint facilement.

Pour descendre on revient en arrière jusqu'à la cabane puis au col. On prend alors à gauche pour descendre rapidement et facilement atteindre Wetterstein Hûtte (1717m) où on peut faire une pause pour goûter des spécialités du pays dans un cadre agréable.

Ensuite on continue à descendre par un sentier évident dans la forêt et on revient sur la route de Leutasch. Pour retourner à Seefeld, j'ai pris le bus (l'arrêt du bus est à environ 400 mètres sur la gauche quand on atteint la route, environ 3 euros pour le trajet). A l'aller j'ai pris le taxi mais on peut aussi prendre le bus.

J'ai mis un peu moins de 7 heures (6h50) en comptant de larges pauses au sommet et au refuge à la descente. Mais j'ai marché avec un bon rythme car la pluie menaçait.

La randonnée en photos

Le taxi m'ayant laissé sur un parking un peu plus loin que le départ que j'avais prévu, je me sers d'une application sur mon téléphone pour rejoindre l'itinéraire prévu. Heureusement, on capte bien le réseau à cet endroit.

La montée dans la forêt n'est pas très difficile mais ça monte un peu. Je marche sur un bon rythme car je ne sais pas si il va vraiment pleuvoir donc je veux atteindre le sommet le plus rapidement possible. Si je peux éviter la pluie, ce sera bien. A ce moment de la randonnée, je ne sais pas que je n'aurai pas une goutte de pluie et qu'il fera même beau au sommet. Pour le moment, il fait très gris mais pas froid du tout. C'est très agréable pour marcher.

La montée dans la forêt n'est pas difficile mais ça monte assez raide par endroit. Je prends rapidement de l'altitude et j'arrive dans une vallée entre deux montagnes. L'endroit est vraiment magnifique.

Après avoir marché un peu et regardé la carte sur mon téléphone (je capte toujours), je comprend que la montagne qui se trouve sur ma gauche est le sommet du Gehrenspitze. C'est assez impressionnant car j'ai l'impression que c'est vraiment très haut par rapport à l'endroit où je me trouve.

En face de moi, je vois le col où je vais devoir monter pour ensuite prendre à gauche sur la crête qui va me mener au sommet. Pour le moment, le sentier est plutôt facile, en bas de la vallée et ça ne grimpe pas trop fort. Je peux accélérer le rythme et me reposer aussi un peu de la montée dans la forêt.

La remontée dans la vallée n'est vraiment pas difficile car la montée est assez progressive. Vers la fin la pente est un peu plus raide mais rien de bien méchant et le cadre est magnifique. La progression se fait donc très facilement et à un bon rythme.

Une fois au col on peut voir des deux côtés. La vue de la vallée que je viens de remonter est vraiment superbe (et le sera encore plus quand je repasseraio tout à l'heure sous le soleil.

Un peu au dessus du col je passe près de cette superbe cabane en bois (qui est fermée). Elle est vraiment très esthétique au milieu de toutes ces montagnes.

Si vous voulez en savoir plus sur Olympiaregion Seefeld, je vous invite à lire l'article complet de mes quelques jours dans le Tirol pour faire du VTT électrique et des randonnées.