Randonnée, trekking et sports de plein air
     

Topo : Pic d'Aneto

Topo créé par P. Gourinel le 18/06/2002

Avertissement : Le topo a été créé il y a longtemps et le terrain peut avoir changé. Il conviendra de bien faire attention aux indications fournies et comparer avec d'autres sources pour voir si les informations sont encore valables.

Randonnée : Pic d'Aneto

MassifPyrénées
ZoneAragon
Carte de randonnéeCarte espagnole Alpina "Maladeta/Aneto"
Altitude3404
TypeRandonnée
Difficulté4
InfosItinéraire parfois peu évident avant le portillon supérieur, du fait de la multiplicité des cairns !
MatérielCorde pour le glacier et l'arête terminale, crampons, piolet ou bâton

Informations

Déniv. totale1550 m
Horaire total10h00
Horaire montée6h00
Horaire descente4h00
RefugeRefuge de la Rencluse (2140 m)

Voir sur la carte

Accès au départ

Parking du Plan d'Estan (1850 m), en vallée de Benasque (Espagne).

Accès depuis la France par St Lary et le tunnel de Bielsa ou, plus à l'Est, par St Béat et le tunnel de Vielha.

Topo : itinéraire montée

Du plan d'Estan, on suit le chemin (indiqué) du refuge de la Rencluse (2140 m), que l'on atteint en 0h50. Il est bondé (ne vous attendez pas à la solitude en ces lieux !) et nous nous félicitons de n'avoir pas cherché à y coucher.

Il ne faut pas longtemps pour que l'itinéraire se complique : il y a certes des cairns, mais il y en a trop ! Chacun s'imagine être plus futé que les autres et y va de son petit tas de cailloux ! On finit par ne plus savoir lequel suivre...

Conséquence : nous avons, à partir d'un certain moment, suivi les cairns qui devaient mener à la Maladeta ! Bilan : 1h00 perdue à monter inutilement et à chercher vainement comment rejoindre le glacier. Finalement, nous redescendons le long de la crête pour retomber miraculeusement sur le portillon supérieur (2870 m), clé de l'itinéraire.

Pour éviter ce désagrément, il doit falloir coller à gauche en contrebas de la crête, et ne sutout pas se laisser embarquer à droite. On laisse alors le portillon inférieur pour rejoindre le supérieur, brèche qui entaille la crête et permet de rejoindre le glacier.

On descend dans les éboulis pour rejoindre le glacier. Il est plus prudent de s'y encorder. Comme sur le glacier d'Ossoue, dans l'ascension du Vignemale, les nombreuses caravanes ont creusé une trace parfaitement visible, et la grande fréquentation donne une impression de sécurité. Nous avons pourtant enjambé au retour, dans la chaleur de l'après-midi, une crevasse à peine ouverte que nous n'avions pas vue le matin ! On passe à côté du col de Coronas avant d'aborder un "mur" de neige redressé qui donne accès à l'antécime.

Quelques dizaines de mètres peu pentus nous séparent su sommet. Entre lui et nous : le pont de Mahomet. C'est une courte arête de gros blocs stables, pas très large et ouverte sur un vide impressionnant de chaque côté. Techniquement sans la moindre difficulté, nous avons préféré nous encorder pour la franchir. Certains, plus téméraires ou moins impressionnables, sautaient de bloc en bloc, les mains dans les poches !

J'ai en particulier le souvenir d'un gros bloc barrant le pont en largeur, et que j'ai franchi en basculant à plat ventre !

Voir le topo sur la carte

Tracés Gps à télécharger

Aucun relevé pour ce topo.

Pages en relation

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

Pour aller sur la page de la photo, cliquez sur le numéro sous la photo.

    @ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page