Topo : le G.R. 101

Topo créé par myoppy le 11/11/2008

Avertissement : Le topo a été créé il y a longtemps et le terrain peut avoir changé. Il conviendra de bien faire attention aux indications fournies et comparer avec d'autres sources pour voir si les informations sont encore valables.

RégionMidi-Pyrénées
DépartementHautes-Pyrénées
MassifPyrénées
Carte de randonnéeIGN 1/25000 1647 ET
Altitude0
Typerandonnée
Difficulté1
Infos

Sentier facile

Matériel

Chaussures de marche

Informations

Altitude départ400
Déniv. totale1300
Déniv. positive1300
Horaire total10 heures ou plusieurs jours
Horaire montée10h
ParkingGare de Lourdes
FréquentationFaible
Refuge

Col du Prat d'Ourey Col d'Andorre Col de Cantau Refuge du Haugarou

Voir sur la carte

Accès au départ

Départ gare de Lourdes

Topo : itinéraire montée

Le G.R. 101 de la gare de Lourdes au col de Soulor

Distance : 34km Dénivelé : environ 1300m (cumulés)

1 - Traversée de Lourdes jusqu'au pont (~2km) Dos à la gare, tournez à gauche. Un petit kilomètre sépare la gare de Lourdes du pont St Michel, marquant l'entrée du site de la grotte de Massabielle. La trace suit l'avenue de la Gare, traverse le bld Maransin au niveau de l'Hopital, quitte très vite la rue de Pau en descendant vers le bld de la grotte. Je n'ai pas vu les traditionnelles marques rouges et blanches sur cette portion, mais connaissant le chemin je ne les ai pas cherchées. A l'entrée du pont, au lieu de traverser le gave, il faut descendre les marches à gauche et rejoindre le quai St Jean, ou la première marque du GR vous attend. Vous suivez le gave que vous ne quittez que pour longer le couvent des Ursulines, et trouver le bld du Paradis. La fin du bld longe un immense parking, après lequel vous traversez le gave, comme les marques l'indiquent.

2 - Du pont à la ferme Caudet (~2km) Le chemin à son commencement longe un parking privé, passe sous un portique, franchit un portail en fer, traverse une série de jardins ouvriers (dont le mien). Suivez-le jusqu'au bout, tout droit, des marches vous permettront une première montée confortable. Faites attention à cet endroit, qui sert parfois de terrain d'entraînement à des vttistes. Peu après le GR tourne à droite, c'est bien indiqué. Vous passez entre des touffes de noisetiers pour arriver à un petit plateau qui fut herbeux. C'est maintenant un taillis de fougères et de ronces. Le sentier s'incurve légèrement sur la droite (à gauche, vous allez vers Aspin) pour arriver devant une ficelle bleue : passez dessous, vous êtes au niveau de la ferme du pied du Béout. Quand vous avez à nouveau les pieds sur le goudron, prenez à gauche sur la route, avancez jusqu'au carrefour indiquant le chemin du Houssat, puis jusqu'à la ferme Caudet un eu plus loin. Ne ratez pas le GR, qui prend à droite juste derrière la ferme, au pied de ce chêne immense.

3 - De la ferme Caudet à Ségus (2km) Vous êtes devant 700m de chemin facile. Il tourne de lui-même en entrant dans Ossen, que je vous aide à traverser en prenant les repères suivants : - à la borne d'incendie, prenez à droite, encore à droite au carrefour suivant. Prenez la rue du Pibeste (à gauche) et après, le chemin de Morly. Il longe la route Ossen-Ségus qu'il vous permet d'éviter. Quand vous arrivez à cette route, soit vous trouvez le chemin à gauche, soit vous traversez Ségus jusqu'à le très jolie place de la mairie, ou je laisse la voiture pour monter au Pibeste et à la pène de Souquète.

4 - De Ségus à Tartacap (4km) Le sentier longe le mur de soutènement de l'église, passe derrière des maisons, débouche sur une petite route goudronnée, qui s'élève. Dans une boucle à gauche, une maison avec 2 chiens. Vous laissez à gauche le sentier découverte, et continuez sur la route. Regardez sur la carte (IGN 1/25000 1647ET) : vous la quittez pour le sentier à droite juste à l'endroit ou le ruisseau de Boun la traverse. C'est un chemin qui fut empierré, parfois envahi par l'eau, qui monte légèrement, puis se remet à plat au niveau de Peyrehitte, jusqu'à la fontaine (potable) du parking du cap de la Serre. La piste du Boustu, large, plate, droite, s'enfonce vers le col du Prat d'Ourey.

5 - De Tartacap au col du Prat d'Ourey (ou du Rey, malheureusement)(2.8km 400m) L'entrée du sentier est marqué 'chemin d'Emilie'. Il traverse ce qui fut une prairie, désormais envahie par des fougères à hauteur d'homme en été. Il est de plus très, très argileux. Impossible par temps humide de le descendre sans glisser, mais là vous montez, vous glisserez sans gravité (pour tout vous dire, c'est à ce point inévitable et fréquent qu'un jour, à la fin, mon chien et moi, on était morts de rire). Plus on s'élève, meilleur il est. C'est la première vraie bosse du GR. En haut il y a un abri assez confortable, avec une partie privée fermée, mais une partie publique soigneusement entretenue, merci à celles et ceux qui en prennent soin.

6 - Du col du Prat d'Ourey à la piste du Bergons (6km 250m) On peut estimer à 1000m la partie droite, assez plate, argileuse, mascagnée par le bétail, qui vous attend. Ensuite le sentier devient plus boisé. Servez-vous des 3 séries de marques qui le jalonnent : les plus vieilles, oranges, virent au brun. Les anciennes du GR s'y sont ajoutées, jusqu'à les recouvrir. Elles ont été rafraîchies il y a peu, nombreuses et bien situées. Malgré tout, après un bouquet de résineux et sur un petit 1/2 km, elles ne sont pas très faciles à suivre. L'amélioration est ensuite rapide et spectaculaire. On traverse une hêtraie avec des marques à hauteur de regard. Le chemin quant à, perdu dans les feuilles mortes, est quasi-invisible. La réalité et la carte y divergent. C'est un endroit ou il faut être très attentif en cas de brouillard, à droite la pente est raide, il ne faut pas se perdre. Si vous avez la chance d'arriver à l'Escala du Prat d'Ourey par beau temps, vous y découvrirez la chaîne des Pyrénées depuis le Montaigu jusqu'au Gabizos. Je ne m'en lasse pas. Si vous avez besoin d'eau, ou si vous voulez profiter de la cabane du col d'Andorre pour faire halte, le chemin part sur la droite peu après l'escala, sans marque, mais à un endroit ou le GR, lui, est marqué sur un caillou. La descente est facile à suivre, jusqu'à la piste.

7 - de la piste au refuge du Haugarou (5.2km) Après quelques centaines de mètres, le GR suit un sentier que vous n'êtes pas obligé de prendre : il rejoint un peu plus loin la piste sur laquelle vous marchez, bien plus confortable. Au niveau de la jonction, c'est un panneau de sens interdit qui vous indique la direction. Peu après un carrefour de pistes (prenez celle de gauche) vous devrez traverser avec attention un petit pont de traverses. C'est plus facile que le gué de la Barrade, endroit autour duquel la piste est marquée de profondes ornières (du moins en ce moment). Bonnes chaussures indispensables. A la fin de cette partie, le lit du Bergons se creuse, puis la piste le rattrape, avant de devenir un sentier malaisé sur quelques centaines de mètres. On débouche très vite sur la route du col de Spandelles. Prenez le sentier en face, ou tournez à droite sur la route, puis à gauche sur la piste.

8 - du refuge du Haugarou au col de Soulor (9.2km 400m) La plus grande partie de cette portion, c'est de la piste. Deux endroits ou il faut faire attention : - A distance 800m : le sentier du col de Bazès est indiqué. - A distance 4600m : au détour du bois du pic de Cantau, le GR emprunte un sentier non indiqué qui monte au col de Cantau (Altitude 1543m), ou il y a un abri. Si vous le manquez, la piste vous portera quand même jusqu'au lac de Soum. Vous pouvez trouver des provisions au col de Soulor.

Voir le topo sur la carte

Tracés Gps à télécharger

Aucun relevé pour ce topo.

Pages en relation

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

Pour aller sur la page de la photo, cliquez sur le numéro sous la photo.

    @ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page