Un équipement adapté au froid et à la neige

La pratique des raquettes à neige nécessite un équipement adapté en plus des raquettes à cause de certains éléments naturel : la neige, le froid, le vent ou le soleil. On vous donne quelques conseils pour vous préparer.

Revenir au sommaire : Le matériel pour les randonnées en raquettes à neige

Trouver un sac à dos pour la randonnée en raquettes à neige
Un équipement adapté pour les raquettes à neige

La pratique de la randonnée en raquettes à neige étant plus facile que le ski de randonnée, le ski de fond ou le ski alpin, elle a tendance à se déveloper de plus en plus en hiver surtout quand la neige manque sur les stations de ski. C'est aussi une bonne alternative au ski alpin quand on est 1 semaine dans les montagnes et qu'on ne veut pas faire tout les jours la même chose.

Il faut donc un équipement bien spécifique (en plus des raquettes à neige) pour que tout se passe bien et dans de bonnes conditions.

Des bâtons de marche

En été on voit de plus en plus de gens pratiquer la randonnée avec des bâtons téléscopiques. En hiver, avec des raquettes à neige, même s'ils ne sont pas indispensables, il est préférable de partir avec des bâtons qui pourront vous stabiliser dans les pentes neigeuses ou dans les passages verglacés. Même s'ils restent sur le sac à dos, il est toujours utile d'avoir une paire de bâtons de randonnée.

Un sac à dos adapté

Le froid et les intémpéries nécessitent aussi un matériel adapté. Votre sac à dos de 20 litres ne sera peut être pas suffisant pour transporter votre veste coupe vent, votre doudoune, le repas, les crampons, les guêtres... Il faudra souvent un sac un peu plus volumineux en hiver qu'en été car l'équipement est en général plus gros. Souvent on va prendre une doudoune ou une polaire en plus de la veste coupe vent. Si vous faites beaucoup de raquettes vous aurez certainement une veste spécifique pour l'hiver qui est en général plus isolante que celle d'été et donc aussi plus volumineuse et plus lourde.

Un vêtement pour se protéger du froid

Quelque soit la randonnée que je fais, je prend toujours une doudoune avec moi en plus de ma veste coupe-vent imperméable. Même s'il fait très beau, le temps tourne vite en montagne et il peut faire très froid en fin d'après midi quand le soleil (qui se couche tôt en janvier et février) commence à se rapprocher de l'horizon. Et une doudoune, ça prend un peu de place, même si certaines sont très compressibles.

Attention à la poche à eau

Si vous utilisez une poche à eau avec une pipette, n'oubliez pas qu'une partie de la pipette sera à l''extérieur du sac à dos et que donc l'eau qui est à l'intérieur peut geler. Il sera donc impossible d'utiliser la gourde. Ca m'est arrivé une fois et je vous assure que ce n'est pas plaisant. Certains fabricants proposent une gaine qui se fixe sur la pipette et qui va empêcher l'eau de geler.

Une veste coupe vent de bonne qualité

Pensez aussi à prendre une veste coupe-vent de très bonne qualité. Le vent en hiver peut rapidement faire baisser la température ressentie qui pourra parfois descendre très bas. Nous avons testé des randonnées en Aveyron avec des températures de -10 degrés et un vent à plus de 40 kilomètres par heure et à ce moment là, mieux vaut avoir plusieurs couches sur soi et de très bons gants.

Une bonne paire de chaussures de randonnée

Il n'est pas forcément indispensable d'avoir des chaussures spécialement conçues pour les raquettes (même si ça existe) car avec les raquettes à lanière on peut utiliser n'importe quel type de chaussures. Mais il faut garder à l'espris qu'on va marcher dans un environnement froid et humide.

Il sera donc utile d'avoir des chaussures très confortables et surtout étanches pour que la neige ne pénètre pas dans les chaussure s'il y a beaucoup de poudreuse. Même si les raquettes limitent l'enfoncement, la neige passe partout et vient sur le dessus des chaussures, sur les côtés... Les chaussures sont donc souvent en contact avec la neige. Si les chaussures ne sont pas étanches, on peut rapidement se retrouver avec les pieds mouillés et avoir très froid, ce qui n'est vraiment pas agréable en randonnée.

Guêtes ou pantalon imperméable

Et même parfois les deux. Le pantalon imperméable n'est pas indispensable mais il pourra être bien utile s'il ne mets à neige ou s'il y a beaucoup de vent. Personnellement, je fais souvent mes sorties en raquettes à neige avec un collant et un pantalon imperméable en Gore-Tex par dessus. Le collant permet de rester au chaud et le pantalon imperméable me protège du vent et de la neige

En plus les pantalons imperméables descendent souvent assez bas sur la cheville et vont donc empêcher la neige de rentrer dans les chaussures en passant par dessus la tige.

Si vous faites votre sortie avec un pantalon classique de randonnée, il sera utile de prévoir des guêtres. Ce petit accessoire se fixe entre la cheville et le genou et permet d'empêcher la neige de rentrer dans les chaussures. Si vous choisissez un bon modèle on peut vous garantir que c'est très efficace. Il fadura bien veiller à regarder le type de fixation qui passe sous la chaussure (moi je préfère les cables qui seront plus solides que les sangles) même si en raquettes à neige c'est moins important qu'en randonnée car le pied est posé sur la raqette donc l'attache qui passe sous la chaussure est protégée par la raquette.