Conseils pratiques pour la randonnée en raquettes à neige
Source : Nathan Anderson sur Unsplash

Des sentiers qui disparaissent sous la neige

N'oublier pas qu'en hiver, la neige recouvre le terrain et vous ne verrez pas le sentier qu'on peut suivre en été. Si vous ne connaissez pas l'endroit de votre randonnée, il ne sera pas toujours évident de vous orienter. De plus, il n'est pas très conseillé de suivre des traces au hasard si vous ne savez pas où vous allez.

Il faudra donc faire un bon repérage sur la carte avant de partir et avoir un topo détaillé ou un tracé gps valide à suivre (en n'oubliant pas de prévoir des batteries pleines pour le gps, sachant que les batteries s'usent plus vite quand il fait froid). Vous pouvez préparer votre itinéraire gps à l'aide d'un logiciel avant de partir ou vous pouvez récupérer un tracé sur internet.

Attention toutefois à bien prendre un tracé compatible avec la pratique des raquettes à neige. Un tracé gps prévu pour la randonnée pédestre en été pourra devenir très dangereux en hiver avec la neige. Il vaut donc mieux utiliser des tracés spécifiques aux raquettes ou au pire des tracés de ski de randonnée. Mais attention, certains passages qui seraient faciles en skis pourront être très difficile en raquettes à neige (passages en dévers avec forte pente par exemple, surtout si la neige est très dure)

Des sentiers qui deviennent dangereux avec la neige

En hiver, les sentiers vont être recouvert par la neige et en plus du fait qu'il est plus difficile trouver son chemin, certains passage peuvent être rendus très dangereux avec la neige. Un sentier à flanc de pente raide en été peut devenir une plaque de glace lisse qu'il sera très difficile de traverser en hiver.

Il existe donc des topos papier dédiés à la pratique de la raquette à neige ou du ski de randonnée. Vous pouvez aussi consulter internet et voir quel itinéraires ont été parcourus par les internautes avec leur raquettes.

Attention, ce n'est pas parce que ça passe facilement avec des skis de randonnée que ce sera facile en raquettes à neige. Toujours sur l'exemple du sentier à flanc, je trouve qu'il est plus facile de passer en skis de randonnée avec des crampons qu'avec des raquettes qui sont bien plus larges et moins stables en dévers que des skis. Mais parfois cela sera le contraire et il sera plus facile de passer avec des raquettes qu'avec des skis car les raquettes à neige ont des petits crampons alors que les skis n'ont que les peaux (si on a pas mis les crampons).

C'est donc avec l'expérience du terrain que vous apprendrez à savoir si tel ou tel passage peut se faire en raquettes à neige. Il sera donc primordial de commencer par des randonnées faciles sans trop de dénivelé pour vos premières sorties. Vous pourrez ensuite faire des sorties plus difficile quand vous connaîtrez bien votre matériel et que vous aurez compris les problèmes que posent la marche avec des raquettes.