Raquettes à neige dans les Pyrénées
Raquettes à neige dans les Pyrénées

Petite histoire des raquettes à neige

La raquettes à neige est un accessoire qui permet de marcher sur de la neige épaisse et molle. C'est un mode de déplacement qu'on trouve dans les régions d'Amérique du Nord ou de Sibérie orientale depuis très longtemps. Depsuis quelques années, c'est aussi devenu un loisir pratiqué en hiver dans de nombreuses zones montagneuses d'Europe.

L'utilisation des raquettes, qu'on fixe sous les chaussures, permet d'augmenter la surface de portance pour éviter de s'enfoncer dans la neige fraîche. A l'origine, elles étaient fabriquées en bois avec des attaches en cuir.

L'origine et l'âge exact des raquettes à neige reste inconnu. Certains historiens estiment qu'elles ont été inventées il y a entre 4000 et 6000 ans en l'Asie centrale. Ces inventeurs auraient ensuite migrés vers l'Amérique du Nord et développé l'utilisation de ces raquettes. Chaque tribu a ensuite développé sa propre façon de concevoir les raquettes à neige : soit triangulaires, soit circulaires.

L'usage récréatif des raquettes à neige semble avoir commencé avec les clubs de raquettes au Québec. La fabrication de raquettes de loisir a seulement commencé tard dans le XIXème siècle. A la fin du XXème siècle, les raquettes ont fortement évoluées avec un redesign radical notament grâce à la marque Tubbs : une raquette assez courte et relativement étroite et qui va devenir très populaire

Dans les années 90, de nouveaux matériaux flexibles et légers vont permettre aux raquettes d'évoluer encore et de se démocratiser. Des marques comme TSL vont permettre à tout le monde d'acheter une paire de raquettes pour profiter des montagnes quand il n'y a pas assez de neige pour skier ou pour se balader en montagne.

La raquette à neige constitue désormais la deuxième activité hivernale de loisirs sportifs après les activités de glisse. De nombreuses stations de ski en France ont ouvert des domaines réservés à cette pratique. Malheureusement, la préparation des itinéraires et le damage des pistes ont aussi permis aux stations de légitimer le paiement d'une redevance pour un loisir qui aurait dû rester gratuit.

Une discipline spécifique

La randonnée en raquettes à neige est une discipline qui permet de continuer à marcher en hiver quand la neige recouvre les paysages. Plus facile que le ski de randonnée, ce sport permet d'accéder à des endroits inaccessibles à pied quand la neige est trop épaisse et qu'on s'enfonce trop sans ski ou raquettes.

Même si les raquettes à neige sont assez faciles à pratiquer, cela reste une activité de montagne dans un environnement qui peut être difficile à apréhender. Il conviendra donc de prendre certainement précautions concernant l'itinéraire, le matériel emporté, sa condition physique et sa préparation.

Un matériel adapté

De nos jours, il est très facile de louer une paire de raquettes dans un village de montagne. Les raquettes les plus répandus s'adaptent sur de classiques chaussures de randonnées grâce à une fixation par lanière. Il n'est donc pas indispensable d'avoir des chaussures spécifiques comme c'est le cas en ski de randonnée. L'important étant tout de même d'avoir des chaussures relativements imperméables.

L'utilisation de bâtons est conseillée mais pas indispensable. Pour vos premières sorties, ils pourront tout de même vous aider à ne pas perdre l'équilibre.

Vos premiers pas en raquettes à neige

Lorsque vous faites des raquettes à neige pour la première fois, il pourra être intéressant de vous contenter d'une balade sur un domaine balisé. Certains espaces nordiques permettent l'accès au raquettes sur des itinéraires spécifiques. Cela permet de s'initier facilement et découvrir comment marcher naturellement avec des raquettes.

Pour commencer dans de bonnes conditions, n'hésitez pas à aller en station car la neige sera damée et vous vous enfoncerez moins. La pratique dans la poudreuse profonde est plus difficile.

Choisissez bien votre itinéraire

L'itinéraire choisi devra être facile en évitant les déverts ou les passages dangereux. Au fur et à mesure que la marche deviendra naturelle, vous pourrez essayer de vous aventurer dans des pentes plus raides ou des passages avec traversée à flanc.

Il faudra aussi apprendre à vous servir des crampons qui se trouvent sous les raquettes ou des couteaux qu'on peut rajouter sous les raquettes pour les passages difficiles en neige dure.