Conseils pratiques pour la randonnée en raquettes à neige
Accéder aux points de départ en hiver peut parfois être difficile

Certains parkings peuvent ne pas être accessibles à cause de la neige et il faudra partir de beaucoup plus bas pour atteindre tel ou tel lac si on se base sur un topo de randonnée pédestre prévu pour l'été.

Des points de départs non accessibles

Si on veut donner un cas pratique, on peut parler du refuge de la Glère dans les Pyrénées centrales. En été, on peut se garer devant le restaurant Chez Louisette (et même plus haut pour ceux qui connaissent) et commencer la randonnée à cet endroit. En hiver, la station de ski de Barèges/La Mongie passe par cet endroit et il est donc obligatoire de garer son véhicule soit au petit parking à quelques centaines de mètres, soit le long de la route qui monte à la station (si la route vers le parking est trop enneigée). Et dans ce cas, c'est pas moins de 45 minutes de marche qu'il faudra rajouter à votre itinéraire (idem pour le retour). Ce n'est pas négligeable et il faudra donc le prendre en compte lors de la préparation de la randonnée.

Il faudra donc bien vérifier le point de départ de la randonnée et s'il est possible de s'y rendre avec un véhicule. Un autre exemple : en hiver, la route qui monte au cirque de Troumouse est fermée par une barrière bien avant le village de Héas. On rajoute donc plusieurs kilomètres de route pour arriver au parking d'été.

Pour dormir, on pourra aller dans un camping même en hiver pour être au plus près des points de départ ou trouver des hôtels ou chambres d'hôte. Le bivouac dans la neige est réservé aux gens qui sont bien équipé et prêts à passer des nuits assez rudes dans la neige. On pourra aussi dormir dans les refuges de montagne.

Des équipement spéciaux indispensables

Quand on part faire des raquettes à neige (ou du ski de randonnée) il est donc indispensable de prendre des chaînes pour sa voiture ou avoir des pneus neige. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer au cours de la journée. Même s'il n'y a pas de neige sur la route, il peut se mettre à neiger dans la journée donc mieux vaut prévoir les équipements spéciaux quelles que soient les conditions.

Des passages de col impossibles en hiver

En hiver, la plupart des cols de montagne sont fermés donc il faudra vérifier que les points de départ des randonnées que vous souhaitez faire sont accessibles en voiture depuis l'endroit où vous dormez. Par exemple, si vous dormez à La Mongie dans les Pyrénées, vous ne pourrez pas faire les randonnées au dessus de Barèges car il faudrait passer le col du Tourmalet ce qui n'est pas possible en hiver. Et l'autre solution de passer par Lourdes mais ça ferait beaucoup de route alors qu'il y a des balades plus près.