Sentiers nomades au Kirghizistan

Si vous ne connaissez pas le Kirghizistan, ce circuit vous en donnera un bon aperçu. Il s'articule autour de deux petits treks de 2/3 jours. Entre les treks, des balades dans des canyons et quelques visites culturelles viennent compléter le tableau de ce petit pays montagneux entouré de géants tels que la Chine et le Kazakhstan.

Page Trekking créée le 25/11/2019 par

Trekking : Sentiers nomades au Kirghizistan

A savoir à propos de cette activité

Localisation

Informations

  • Altitude : 3400
  • Durée : 10
  • Départ : Bishkek
  • Niveau : Moyen
  • Distance : 70 kilomètres
  • Dénivelé : 3000 mètres
  • Site web : Voir le site internet

Accès

Le départ se fait depuis Bishkek, la capitale. Il s'agit d'un transfert pour nous améner à Chong Kemin

Itinéraire trekking

Nous commencons ce séjour de dix jours par un trek dans la région de Chong Kemin et des paturâges de Kimeleche. Le portage est fait par un cheval de bât mené par un cavalier. Celui-ci mène la marche. Nous traversons plusieurs rivières à l'aide de ponts de fortune. La température est très agréable. Nous finissons par arriver à une bicoque de berger avec ses moutons parqués.

Des rencontres fortuites

Nous rencontrons ici un garde du parc national et son ami russe de passage. Ils nous offrent le thé et le pain. Après 45 minutes de marche, nous déjeunons. A 16h, le bivouac est prêt. Nous profitons du temps avant le dîner pour explorer les alentours. Un sommet de "colline" (nous sommes à plus de 2000m) nous offrira un beau panorama. En redescendant, nous aurons l'occasion de voir filer une biche surgit des bois environnants.

Une belle vue lacustre

Nous nous félicitons d'avoir des duvets bien adaptés au froid, car la nuit, cela approche 0°C. Dans la matinée, nous atteignons une hauteur dominant le lac Koel-Kogur. Nous profitons du panorama un moment avant de descendre vers le lac. Nous établissement notre campement sur les berges.

Fin du premier trek

Notre objectif est un col à plus de 3200 mètres. Il fait un temps magnifique et, en dehors du dénivelé, le parcours est facile. Nous retrouvons finalement notre chauffeur qui nous emmène jusqu'à Karokol.

Visite de Karakol

Après 3 jours de trek, nous sommes contents de retrouver la douche avant d'aller visiter Karakol: église orthodoxe et mosquée au programme. La première est entièrement en bois et très décorée à l'intérieur comme à l'extérieur. La mosquée ressemble à un temple bouddhiste reconverti.

Formations de roches rouges

Nous nous arrêtons dans un premier temps à Jeti Oguz (les sept taureaux) afin d'apprécier une formation rocheuse. Puis, après avoir dépassé quelques troupeaux sur la route, nous arrivons au Canyon de Skarzka (Fairy Tale Canyon). Un ensemble de roches plissées rouges et jaunes remarquable.  Comme le tourisme n'est pas encore très développé, le balisage est presque inexistant, il est possible de se promener à son gré. Nous finissons la journée dans une maison d'hôte.

Transfert à Son Koul 

La matin, nous profitons d'un spectacle de chasse à l'aigle et au chien: explications sur cette activité et possibilité de tenir l'aigle à bout de bras. Nous faisons une pause à Kotchkor pour manger dans un restaurant kirghize local: Il s'agit en fait d'un container recyclé. La nourriture est excellente. Nous reprenons la route pour atteindre le lac après avoir passé un col à 3700m. Nous avons le temps de nous promener le long des berges avant de dîner dans la yourte et de goûter le fameux lait de jument fermenté: le kumuss.

Début du second trek

Le beau temps n'est pas au rendez-vous cette fois. Nous devons donc changer l'itinéraire. Au lieu de passer à pied par le col, on prendra un chemin moins haut. Celui-ci nous permet, par contre, de faire un brin de chevauchée. Après avoir croisé de nombreux animaux: yacks, chiens de berger, taureaux... Nous arrivons à notre yourte pour passer la nuit.

Fin du mini-trek

Nous quittons les paturâges et retrouvons notre chauffeur qui nous ramène à Kotchkor. Nous aurons l'occasion de nous arrêter pour contempler un cimetière kirghizes. Avec leurs mausolées anciens, ce sont souvent de beaux endroits.

Transfert à Bishkek

Ce transfert sera l'occasion de visiter le canyon de Konorchek. Lui aussi dans les tons rouges, il présente des formes vraiment particulières taillées par l'érosion. Nous verrons aussi le minaret de Burana, un des plus anciens d'Asie Centrale dont une bonne partie est encore debout. Le soir nous atteignons Bishkek. Nous avons la matinée du lendemain pour la visiter. Elle a tout d'une ville sociétique avec la culture du cheval en plus. Notre séjour s'achève ici.

Les photos de cette activité outdoor

Skazka canyon
Konorchek canyon
Lac de montagne au Kirghizistan
Jeti Oguz
Fauconnier au Kirghizistan

 Voir plus de photos pour cette activité

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)