Randonnées et VTT à Seefeld in Tirol en Autriche

avec

Olympiaregion Seefeld

Un séjour de quelques jours à Seefeld in Tirol pour faires des randonnées et une sortie en VTT électrique dans la vallée du Karwendel.

3h45... Le réveil vient de sonner. La nuit a été relativement courte et la journée va être très longue. Le taxi passe à 4h10 pour m'amener à l'aéroport. Mon avion est à 6h30 mais comme il faut arriver deux heures avant le départ pour les vols internationaux, il faut que je sois à la dépose des bagages à 4h30. A cette heure là, pas grand monde sur la route et je suis rapidement devant le comptoir Volotea où il y a déjà beaucoup de monde. Je passe rapidement et je rejoins la douane. Après c'est l'attente jusqu'à 6h30...

Aujourd'hui, je prends l'avions pour aller à Munich mais ce n'est pas l'Allemagne que je vais visiter. A Munich, je dois prendre une navette qui va me conduire à Seefeld, un petit village au cœur du Tyrol dans la zone d'Olympiaregion. Un nom un peu bizarre mais que je trouvai plutôt sympa quand j'ai choisis cette destination. Olympiaregion est composée de 5 villages et se trouve donc en Autriche au nord-ouest d'Innsbruck. On est vraiment très proche de la frontière avec l'Allemagne. C'est une zone de moyennes montagnes et certains sommets dépassent les 2000 mètres d'altitude.

La navette (Four Seasons Travel) m'amène devant l'hôtel en 3 heures environ et je passe par de très beaux endroits en particulier lorsqu'on passe devant certains lacs. Il y a beaucoup d'autoroute mais la fin du parcours est vraiment superbe.

A l'hôtel, je pose rapidement mes bagages car une dame de l'office de tourisme de Seefeld in Tirol m'attend déjà. Nous allons manger ensemble dans le centre ville pour qu'elle m'explique le programme détaillé des prochains jours. Je vais passer 4 jours sur place en comptant le jour d'arrivée et le jour du retour.

Après le repas, je vais faire une randonnée depuis l'hôtel pour aller voir un lac très connu de la vallée. Le lendemain ce sera une journée VTT avec une accompagnatrice de la vallée et le lendemain, une journée randonnée que je ferai seul pour monter au sommet du Gehrenspitze (2163 mètres). Le lendemain, petite visite du village de Seefeld avant le retour à l'aéroport de Munich pour rentrer en France.

Nous terminons le repas et je retourne à l'hôtel pour prendre mes affaires de randonnée. Ce sera une balade tranquille dans la forêt qui devrait faire une dizaine de kilomètres en boucle en passant par le lac. Après le lever super tôt, l'avion, la navette, ça va faire mal aux jambes...

Je ne perds pas de temps à l'hôtel car à force de discuter il est déjà 15h quand je commence la randonnée. J'ai juste pris mon sac à dos, un peu d'eau et mon matériel photo. Je ne sais pas trop à quelle heure se couche le soleil mais comme on est fin août, je devrai être largement dans les temps même si je fais les 10 kilomètres prévus.

Balade à pied depuis le village

Tour du lac de Mösern - Möserer See

Depuis l'hôtel, je passe à l'église Seekirchl qui sera le point de départ de la randonnée. Je continue un peu sur la route avant de récupérer les panneaux de la randonnée.

Un peu plus loin, je me trompe et tourne à gauche un peu trop tôt. C'est l'entrée d'un parcours balisé qui accueille les skieurs de fond en hiver. Je suis dans la forêt et je croise pas mal de monde qui se balade soit à pied soit en vélo. C'est vraiment sympa. Avec le téléphone et le gps, je regarde où je suis et le chemin qu'il faut que je prenne pour rejoindre le lac. Pas de problème il y a plusieurs possibilités. J'essaye de marcher rapidement pour ne pas perdre le temps car j'aimerai bien avoir le temps d'atteindre le lac.

La balade est vraiment agréable avec beaucoup de forêt et quelques jolis points de vue. Le sentier est fait en dur et il est donc praticable en vélo. Ca doit être super agréable de venir courir ici en fin de journée.

Finalement j'atteins le lac de Mösern - Möserer See en 1h20, ce qui me laisse le temps d'en faire le tour en prenant mon temps et en faisant une petite pause pour profiter de la balade. Il y a beaucoup de monde qui profite de la plage et qui se baignent dans le lac. Sur le site de l'office de tourisme, il est indiqué que c'est l'un des lacs les plus chauds du Tyrol et il se trouve au sein du paysage du haut plateau de Seefeld. Effectivement, on est vraiment pas loin du centre ville. Et bien sûr il est accessible tout au long de l'année puisque le parcours est préparé pour les skis de fond en hiver.

Une fois le tour complet du lac réalisé, je reviens sur le sentier pour rentrer à l'hôtel. Je reviens sur mes pas au début mais ensuite je repère un sentier qui part sur la gauche et qui va me permettre de faire un détour pour aller au dessus de la ville et avoir un très beau panorama. Je me dépêche un peu et effectivement le détour vaut le coup. La vue est vraiment sympa. Je récupère ensuite le sentier classique pour revenir à l'hôtel. j'arrive à l'hôtel à 18h30 ce qui fait 3h30 de balade pour environ 13 kilomètres indiqués par le gps. Aucun difficulté et très peu de dénivelé, c'est vraiment une promenade facile que tout le monde peut faire (mais il y a quand même 13 kilomètres à marcher).

Je pourrai même aller manger directement car le restaurant de l'hôtel Haymon ouvre à 18h30 mais je préfère me doucher avant d'aller manger. Je commence à ressentir la fatigue du voyage. Je rejoins le restaurant vers 19h où m'attend ma table (qui sera ma table tout au long du séjour car je suis en demi-pension donc petit déjeuner et repas du soir).

Le repas est composé d'une entrée, d'une soupe, d'un plat principal et d'un dessert. Et tous les soirs c'est pareil. Si possible, on choisit ce qu'on veut manger le matin au petit déjeuner pour ne pas gaspiller de nourriture. Il y a le choix entre deux entrées et deux plats principaux et les produits sont frais. Le reste (la soupe et le dessert) sont imposés mais c'était vraiment très bon à chaque fois. Je me suis régalé tout au long du séjour (mais j'ai beaucoup trop mangé...)

Ensuite, je me couche assez tôt car je ressens de plus en plus les effets du réveil à 3h45. Je m'endors rapidement car je dois me lever tôt le lendemain pour aller faire du VTT électrique.

Sortie en VTT

VTT électrique dans la vallée du Karwendel

Quand je me réveille le deuxième jour après une bonne nuit de sommeil, le soleil brille dans un ciel sans aucun nuage. La journée promet d'être très belle. A 9h il faut que je sois devant la boutique du loueur de vélo qui se trouve juste à côté de la belle église de Seefeld. J'arrive pile à l'heure et suis accueilli par l'accompagnatrice qui va venir avec moi pour cette balade en vélo électrique. J'ai déjà fait du vtt électrique donc les explications techniques sont assez rapide. Malgré tout, le vélo est bien plus lourd et imposant que ce que j'avais déjà utilisé. C'est assez impressionnant comment le vélo est imposant, bien plus gros que celui que j'avais utilisé dans les Alpes. Toutefois, il est très agréable à piloter et les différents mode électriques sont très performants.

Nous roulons un peu sur la route au début pour rejoindre le village de Scharnitz qui est le camp de base des randonneurs, alpinistes et vététistes qui vont dans le Karwendel. Le Karwendel est protégé par un parc naturel qui est le plus grand parc naturel des Alpes orientales.

Aujourd'hui, nous allons remonter l'Isar jusqu'à sa source. Avec les vtt électrique cela se fait sans problème car dans les pentes on peut activer l'assistance. Comme il faut quand même faire un peu de sport, on restera en mode Eco. J'ai juste testé les autres modes sur une ou deux pentes. C'est vraiment efficace même dans les pentes les plus raides. Avec ce genre de vélo, tout le monde peut faire cette balade sans aucun problème.

Comme on est samedi, il y a beaucoup de monde sur la piste. On double des randonneurs, des familles avec des enfants en vélo... C'est assez sympa de rouler sur cette piste et notre premier arrêt se fait au bord de la rivière qu'on est en train de remonter. La couleur de l'eau est superbe et avec les montagnes en arrières plans, c'est un paysage magnifique qui s'offre à nous.

On roule facilement avec les vtt électrique et on s'arrête plusieurs fois pour prendre des photos. Certains points de vues sont vraiment superbe et c'est très sympa d'avoir ce cours d'eau toujours à portée de vue en étant plus ou moins haut au dessus de lui ou même à son niveau par endroit. Cela fait vraiment varier les paysages et on ne s'ennuie jamais.

Au bout d'un moment on arrive à la source de la rivière. On attache les vélos et on va voir cette source de plus près à pied. On peut même boire l'eau directement qui sort du sol. Un peu plus haut (toujours à pied) on se rend à la véritable source qui sort du sol de manière naturelle et s'écoule dans le ruisseau puis la rivière.

L'endroit est vraiment sympa et on pourrait même continuer à rouler un peu. Ensuite c'est à pied que les randonneurs peuvent continuer. La vallée est vraiment superbe et ça doit être très intéressant de continuer à longer le canyon à pied mais il faudrait rester quelques jours de plus. Une bonne raison de revenir dans le coin...

On décide de faire demi tour car il est encore tôt et nous n'avons pas faim. On va faire une partie de la piste en sens inverse avant d'aller manger dans un restaurant qui domine le cours d'eau. Je prends un dessert typique du coin (un Kaiserschmarren) et j'ai du mal à finir tellement c'est copieux. Mais c'est tellement bon que je refuse d'en laisser un miette. Et je goûte aussi une boisson que je ne connaissais pas, un mélange de coca et de fanta. Intéressant. Il s'agit du restaurant Scharnitzer Alm. A ne pas manquer !

Ensuite, direction le musée du bois de Scharnitz pour une visite rapide afin de découvrir la vie de ceux qui s'occupait de la découpe des arbres. On découvre les outils, les horaires de travail, les saisons qui rythment le travail et les étapes nécessaires pour abattre les arbres, les faire descendre dans la vallée et les récupérer... Super intéressant, une visite très ludique qui plaira à tous les membres de la famille, du plus petit au plus grand.

Après cette visite, on retourne par le même itinéraire pour poser les vélos. Merci à ma guide la journée pour m'avoir fait visiter cette superbe vallée du Karwendel et pour la visite du musée.

Je profite du reste de l'après midi pour me balader dans le centre ville et aller faire le tour du lac qui se trouve juste à côté du village. Un endroit très sympa mais je vais être obligé de rentrer rapidement à cause de la pluie qui se met à tomber. Rien d'étonnant, on est fin aôut, en plein milieux des montagnes donc il y a parfois des orages en fin de journée. Cela permet souvent d'avoir de belles lumières. Le tour du lac est vraiment très agréable à faire depuis le centre du village.

Ensuite je rentre à l'hôtel me reposer un peu avant le repas du soir car la journée du lendemain risque d'être sportive...

Randonnée pédestre

Ascension du Gehrenspitze (2163 mètres)

Ce matin, quand je me réveille, de gros nuages assombrissent le ciel. Il a plu une partie de la nuit mais ça semble terminé. A 8h30, je suis devant l'hôtel pour prendre un taxi qui va m'amener au départ de la randonnée à Leutasch. Pas l'endroit que j'avais repéré la veille mais juste un peu plus loin. Ce n'est pas grave, ça ne rajoute que 800 mètres environ et c'est du plat.

Je ne vais pas détailler ici toute la randonnée car je publierai un tracé gps complet avec la description. A 9h, je commence la randonnée. Il n'y a personne et je me retrouve rapidement dans la forêt. Ca grimpe assez fort mais j'ai décidé de marcher le plus vite possible car je ne sais pas comment la météo va évoluer. Normalement ça devrait s'améliorer.

Dans la forêt, la montée est raide et régulière. Au bout d'un moment je sors de la forêt et j'arrive sur un beau plateau entre deux montagnes. En face de moi, le col que je dois rejoindre.

Je consulte le tracé gps sur mon téléphone et je me rend compte que le sommet qui se trouve à ma gauche est celui sur lequel je dois monter. Il me parait bien haut par rapport à l'endroit où je me trouve.

Le ciel s'est un petit peu éclairci mais c'est encore très nuageux. Je continue sur le plateau en passant au milieu des vaches et facilement au col. Juste au dessus de moi, il y a une petite cabane en bois (fermée) près de laquelle passe le sentier. L'endroit est vraiment magnifique et ça sera encore plus beau au retour quand le soleil aura pris la place des nuages.

Après la cabane, je marche un moment sur la crête. C'est vraiment sympa, je vois les vallées des deux côtés. Sur ma gauche la vallée dont je viens et sur ma droite la vallée avec Seefeld au loin. Un peu plus loin, je me retrouve avec la paroie à gauche et le vide à droite. Le sentier devient un peu plus aérien et il fait faire attention par endroit car c'est vraiment à flanc. Si les roches sont mouillées il faudra faire très attention ou même faire demi tour.

Pour le moment, tout va bien, le sol est sec et il ne pleut pas même si le ciel est toujours très gris. Je continue à progresser et je passe sous un premier sommet tout en ayant en ligne de mire la grande croix vers laquelle je monte. Il y a du vide sur ma droite mais le sentier est bien tracé. Après quelques virages j'arrive en vue de la dernière section. L'endroit est vraiment superbe et au sommet il y a l'immense croix qui domine.

Quelques minutes plus tard j'arrive enfin au sommet du Gehrenspitze après 3h30 d'effort. L'altitude est relativement modeste (2 367 mètres) mais la vue est splendide. La dernière heure est vraiment fantastique avec des panoramas vraiment sympa. La randonnée vaut le coup juste pour cette partie. Au sommet je suis seul et je peux profiter d'une vue à 360 degrés. On voit nettement les villages et même Seefeld qui est assez loin mais qu'on reconnaît bien grâce à son église et son lac à côté du village.

Je fais une pause pour manger un peu, prendre des photos et profiter de l'endroit. Ensuite je commence la descente. Le sentier est bien plus facile en descente après un peu de repos. Je peux même me permettre de courir un peu par endroit. Quand j'étais au sommet, le soleil a fait son apparition et la lumière est vraiment sympa. Du coup, je m'arrête souvent pour faire des photos car l'endroit est vraiment superbe avec tous ces sommets aux alentours.

La descente est facile et à partir de maintenant toute la randonnée se fait en descente. Je repasse à la cabane en bois au dessus du col. Avec le soleil et quelques nuages dans le ciel, la cabane est encore plus belle. Au col, au lieu revenir sur le sentier du matin, je prend à gauche pour descendre vers deux refuges. La descente est facile et je rejoins rapidement le second refuge, le Wettersteinhütte, où je vais manger un morceau.

Je reprend la randonnée assez rapidement pour profiter du soleil et des bonnes conditions de chaleur. La descente se fait maintenant dans la forêt jusqu'à la route. C'est alors la fin de la randonnée. Pour revenir au village de Seefeld, je vais prendre le bus 403. L'arrêt est juste à 400 mètres à gauche une fois arrivé à la route. C'est parfait. Pour moins de 4 euros je peux tranquillement revenir au village et il n'y a presque personne dans le bus.

La randonnée était vraiment sympa. J'ai marché environ 7 heures pour une distance de 15 kilomètres. Le dénivelé positif était de 1267 mètres et 1121 mètres de descente. La vue depuis le sommet est fantastique et la cabane en bois au dessus du col vraiment très esthétique.

Visite de Seefeld

Dernier jour : visite du village et retour en France

Pour mon dernier jour, je n'ai pas de chance, il va pleuvoir toute la matinée. On fait donc la visite du village sous la pluie mais c'est sympa quand même. Ensuite on boit un verre dans un des établissement du village.

Le village de Seefeld n'est pas très grand mais possède une gare et se trouve au milieu des montagnes avec un lac juste à côté. Il y a aussi une station de ski de fond pour l'hiver. En été de nombreuses activités sont accessibles comme j'ai pu m'en rendre compte en faisant du VTT électrique et de la randonnée.

Le centre du village est vraiment charmant avec beaucoup de fleurs un peu partout et des constructions avec beaucoup de bois. En hiver avec la neige ça doit être vraiment superbe.

Pour mon retour en France, je reprend la navette qui me ramène à l'aéroport de Munich.

Mes impressions

Conclusion et avis sur ce séjour

J'ai beaucoup aimé ces quelques jours passés dans le Tirol à Seefeld. Le village est charmant et les deux lacs accessibles depuis le village sont vraiment très agréables. Il y a de nombreux sommets à gravir dans les environs et de nombreuses activités à faire.

La zone du Tirol est vraiment très belle et je n'en ai vu qu'une toute petite partie en venant à Olympiaregion Seefeld. On peut citer d'autres zones comme le Stubai ou l'Ötztal. Le Tirol (ou Tyrol), c'est plus de 500 sommets de plus de 3000 mètres d'altitude, c'est aussi plus de 600 glaciers et des refuges de montagne typique qui permettent de se reposer au coeur des montagnes.

Sur Instragram vous pouvez suivre le compte @visittirol pour voir des photos qui vous donneront certainement envie de venir faire des randonnées ou du VTT. Croyez moi, vous ne le regretterez pas et c'est certainement un endroit où je reviendrai au cours des prochaines années pour faire d'autres randonnées.

Vous pouvez aussi consultez ces pages :