Arriver dans les Dolomites après 4500 km

Deux Pas Vers l’Autre : Une découverte des Dolomites en Italie au cours d'un trek itinérant qui traverse l'Europe du Portugal à la Turquie.

Page Expérience créée le 26/12/2018 par 2PVA

Expérience : Arriver dans les Dolomites après 4500 km

A savoir à propos de cette activité

Localisation

Itinéraire expérience

Traverser l'Europe du sud à pied d'ouest en est est un sacré challenge. Nous aurions pu le faire de différentes façons, nous aurions pu marcher le long de la côte, mais traverser les Alpes était un rêve. Nous en étions là, à planifier cette folle aventure en nous assurant que nous arriverions dans les Alpes dans une fenêtre de temps réaliste.

Cette randonnée est un peu spéciale. A vrai dire, le coeur du sujet, ce n'est pas la marche. Bien sûr, nous sommes tous les deux sportifs, nous randonnions déjà depuis un certain temps avant de planifier ce voyage, mais nous aimons nous le représenter comme un moyen d'atteindre quelque chose, de nouer des contact avec les gens. Dans ce voyage, la randonnée est un moyen d'accéder à des lieux et à des personnes que nous n'aurions pas pu rencontrer autrement.

Depuis que nous avons commencé il y a 9 mois au Portugal, nous avons parcouru environ 4 500 km à travers 5 pays. Nous avons traversé des montagnes, des déserts, des côtes, des champs, des marais, des terres brûlées, des lacs… Nous avons dû faire face au vent, à la pluie, à la grêle, à la neige, aux tempêtes, aux nuits glaciales et à la chaleur atroce. Nous avons rencontré des familles entières, des personnes seules, des enfants et des personnes âgées. Tout cela fait de notre expérience ce qu'elle est.

Traverser les Alpes, la plus grande épreuve de l'aventure

Après 6 mois de ce régime, nous pensions être prêts pour ce qui s'est avéré être la partie la plus intense de ce voyage. Mais aucun de ceux-ci n'aurait pu nous préparer à ce qui nous attendait dans les Alpes. La difficulté du sentier, le monstrueux dénivelé positif et la distance parcourue dans les Alpes françaises, suisses et italiennes nous ont épuisés, mais ce n'était finalement rien comparé à la grâce des paysages et à la diversité de la vie sauvage.

Découvrir les Dolomites hors saison

Des Parisiens comme nous ne connaissions finalement pas grand-chose aux Dolomites avant de préparer cette traversée et de venir ici dans les Alpes italiennes. de manière générale, nous avions surtout en tête des images des Tre Cime di Lavaredo. Avant de préparer notre itinéraire, nous n'avions aucune idée de l'ampleur et de la diversité des Dolomites. Avant de venir ici, rien n'indiquait que nous tomberions amoureux de cet endroit.

Ces récifs de calcaire escarpés et gigantesques, parfois absolument verticaux, nous ont laissé sans voix.

Les sites phares des Dolomites (les nôtres en tout cas !)

Après avoir traversé le Parco Naturale Sciliar-Catinaccio, nous nous sommes dirigés vers le Passo Sella. De là, nous avons vu toute la chaîne de montagnes de Sella et avons été attirés comme des aimants. Monter là-haut n'était pas notre plan initial, il ne faisait pas très beau, il faisait froid et brumeux en bas, il faisait probablement très froid et il devait y avoir de la neige là-haut. Quoi qu'il en soit, nous n'avons pas pu résister. Après une nuit au Passo Pordoi, nous nous sommes dirigés vers le Piz Boè. Tous les refuges étaient déjà fermées mi-octobre et nous n'avons rencontré personne. Cette terre désertique, rocheuse et brumeuse semblait être une autre planète.

Nous aimons probablement apprendre autant qu'on aime marcher. C'est probablement ce qui nous a amenés à visiter les tunnels de Lagazuoi. En réalité, nous n'avions aucune idée de ce qui s'était passé dans cette partie de l'Italie pendant la première guerre mondiale. Mieux que n'importe quel livre d'histoire, cet endroit nous en a appris beaucoup et nous avons découvert un site incroyable.

On s'est dit que le Lago di Braies était incontournable dans la région, alors on s'est arrangés pour y retrouver nos deux prochains invités. Oui, depuis le début de cette aventure, déjà 12 personnes de toute l'Europe nous ont rejoint pour faire une partie du parcours avec nous. Laissez-nous vous dire que ces deux-là ont été très chanceux. Déjà, ils nous ont accompagné pendant l'une des plus belles parties de notre voyage, ensuite, ils ont bénéficié des derniers jours de beau temps avant la tempête Adrian.

Le Lago di Braies est entouré de hautes montagnes, le calcaire blanc qui l'entoure et les couleurs de l'automne s'accordent parfaitement. Petit inconvénient, même hors saison, tôt le matin, cet endroit très accessible était envahi par des photographes, des groupes de touristes, tous venus pour prendre la même photo. On ne va pas se mentir… on l'a ausso prise cette photo !

Sur le chemin des Tre Cime, nous avons rencontré très peu de gens. A cette époque, seul le Rifugio Auronzo était encore ouvert, du coup ça fait un peu le tri. Notre plan était de dormir au refuge d'hiver du Rifugio Locatelli. L'approche était magnifique mais les Tre Cime nous ont laissés sans voix. Ces géants émergeant de la terre, entourés par des pierriers redoutables sont une pure merveille.

Les victimes de ce succès

Juste avant le coucher du soleil, nous avons fait une drôle de rencontre. Un couple de touristes en jeans et baskets, en train de prendre des photos. Nous leur avons conseillé de regagner leur voiture le plus tôt possible car avec la nuit qui arrivait et sous-équipés comme ils étaient, le sentier deviendrait dangereux.

Le lendemain matin, nous avons trouvé un gars qui dormait dehors, gelé, à côté du Rifugio Locatelli. Il pensait que le refuge serait ouvert (mais n'avait pas pris le temps de vérifier) et n'avait pas trouvé l'entrée du bivouac. Il avait passé la nuit là, sans tente, sans réchaud et avec un sac de couchage fatigué.

Ces rencontres nous ont amenés à nous demander si rendre les montagnes de plus en plus accessibles.. et surtout si l'illusion de son accessibilité par le biais des réseaux sociaux était une bonne chose. Permettre aux gens de découvrir des endroits merveilleux est certes fantastique, mais cela représente également le risque de voir arriver des personnes non préparées et mal équipées.

Respecter ce qui nous est offert

Visitez un lieu aussi mythique que les Dolomites hors saison nous est apparu comme un privilège. Ne croiser presque personne, profiter des derniers jours de beau temps et des accueillants bivouacs… Ils ne le savent probablement pas, mais le Club Alpino Italiano a joué un rôle majeur dans notre traversée des Alpes. Les bivouacs ont souvent sauvé nos nuits ! Pouvoir passer la nuit dans un endroit sûr et sec n'a pas de prix ! Et cela nous a fait regretter encore plus de trouver dans certains d'entre eux des ordures abandonnées à l'intérieur. Comme nous n'avons pas trouvé beaucoup de déchets à récupérer sur les sentiers des Alpes, nous nous sommes dit que nettoyer ces bivouacs serait un bon moyen de continuer de relever le défi 1KG FOR THE PLANET et de rendre la pareille aux endroits qui nous ont accueillis pour une nuit.

La fin des Dolomites, en route pour la Slovénie

Nous avons maintenant quitté les Dolomites et nous nous dirigeons vers la frontière slovène. Nous avons choisi le Sella Prevala pour entrer dans ce 6ème pays. Depuis la tempête des derniers jours, il y a beaucoup de neige dans la région. Traverser les deux derniers cols ne sera pas facile, mais heureusement le temps est sec et plusieurs bivouacs nous offrent différentes options de couchage au cas où nous ne pourrions pas traverser aussi vite que nous le pensons.

Une page tourne sur notre traversée des Alpes. Les Dolomites se sont hissées sur le podium des endroits les plus incroyables que nous ayons découverts jusqu'à présent et nous reviendrons, c'est sûr !

Suivez l'aventure Deux Pas Vers l’Autre sur Youtube, Facebook, Instagram et le site internet et pourquoi pas nous rejoindre pour quelques jours ?

Les photos de cette activité outdoor

Tre Cime di Lavaredo en Italie

Tous les commentaires

1.  Meyer Christian 02/01/2019:

Vraiment magnifique votre traversée et joli reportage vidéo !
Ça faire rêver !!!
Bonne continuation

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)