Outdoor / Alpes

Activités outdoor sur la station des Arcs dans les Alpes

avec

Morgan RP

Comme je vous l'ai déjà dit sur le blog, j'ai eu la chance de passer quelques jours dans les Alpes sur la station des Arcs au début du mois de juin. J'étais invité par l'agence Morgan RP pour découvrir du matériel de randonnée

C'était aussi l'occasion de découvrir la station des Arcs qui propose de nombreuses activités outdoor sur son domaine toute au long de l'été. C'est aussi une station qui se trouve aux porte du Parc National de la Vanoise et qui propose donc de très belles randonnées quel que soit votre niveau

1er jour

Arrivée sur la station des Arcs 1600

En début d'après midi, je prends l'avion depuis Bordeaux pour me rendre à Lyon. C'est le point de ralliement de tous ceux qui arrivent de loin, soit en avion, soit en train. Coup de chance j'arrive à éviter les grèves donc mon avion est bien là et en plus il sera à l'heure (ce qui semble assez rare sur un Bordeaux-Lyon à priori).

Je pars de Bordeaux sous la pluie et quand j'arrive à Lyon, la météo n'est pas à la fête non plus. On aura même quelques gouttes en attendant les autres. Je retrouve Morgan et Jean-Bapste qui arrive de Biarritz. Il est spécialisé dans la vidéo et tient un compte instagram (en plus de son activité vidéo) : @la_baze

On discute un peu et plusieurs autres invités arrivent par le train. Il est temps de rejoindre le van car un peu de route nous attend pour rejoindre Les Arcs. Environ 2h15. Sur la route on prendra un gros orage sur l'autoroute mais finalement c'est le seul moment de pluie qu'on aura de tout le week-end (mais on ne le sait pas encore).

A notre arrivée aux Arcs, on fait la connaissance des autres participants à ces 3 jours ainsi que de toute l'équipe de l'agence Morgan RP. C'est sympa de voir en vrai des gens avec qui on est en contact depuis plusieurs années sans jamais avoir eu l'occasion de se rencontrer. Il y a beaucoup de monde qui est venu en voiture ou qui habitent dans le coin. On pourra citer Etienne de Terres Sauvages, Clément pour Geo Aventure, Fabien pour Men's Fitness, Bertrand de Kair, Nolwenn pour l'Express, Vincent d'Altitude Rando, Rémy et Cathode (@mon_copain_ray), Anne pour Santé Sport Mag, Sanda pour l'Equipe et Alpes Loisirs ou Anthony pour Trek Magazine et Grands Reportages.

Le début de soirée commence par un apéro avec de la bière fournie par la Brasserie du Mont Blanc. Je ne bois pas de bière d'habitude mais j'ai goûté celle au génépi pour voir ce que ça pouvait donner. C'est frais mais on sent trop le goût de la bière pour moi.

On profite de cet apéro pour manger des spécialités de la région (fromage par exemple) et découvrir des produits des marques gérées par l'agence comme par exemple un couteau Leatherman, des gobelets Hydroflask ou des barbecues Biolite qui nous serviront plus tard à faire cuire les pizzas et les saucisses.

Ensuite, on passe à l'intérieur pour avoir une présentation des produits (et marques) qu'on va tester pendant les deux prochains jours. J'ai déjà parlé de ces produits sur le blog. Puis, on retourne dehors pour manger et continuer à discuter avec tout le monde.

Nous aurons de la chance car il ne pleuvra pas et la température est assez agréable même quand la nuit sera tombée (mais il faut quand même une veste car le début du mois de juin est frais cette année)

Une fois la soirée terminée, on remonte dans le van pour un court transfert vers les deux Chalets Pointus qui ont été réservés pour nous héberger. Ces chalets sont des hébergements typiques des Arcs, tout en bois avec une architecture vraiment spéciale et des poutres en pointe qui donnent leur nom aux chalets.

Au milieu de la forêt (et des remontées mécaniques de la station) ils sont vraiment superbes, chacun étant différents des autres. Un des deux chalets servira à tout le monde pour se retrouver aux repas du matin et du soir.

Mais pour le moment il est temps de dormir. Dans mon chalet, je me retrouve dans la chambre du bas. L'escalier est vraiment très raide mais une fois dans la chambre, c'est le grand confort : grande baie vitrée (mais pour le moment il fait nuit), salle de bain avec baignoire et wc. C'est parfait. En plus la chambre est immense. Le top !

2ème jour

Escalade et VTT électrique

Comme j'ai laissé grande ouverte la baie vitrée, je suis réveillé par le jour à 5h30 du matin. Tout est calme dans le chalet. Je me lève pour aller faire un tour dehors et profiter de la vue superbe sur la forêt et une partie de la vallée. Il ne fait pas trop mauvais, c'est boin signe car on espère tous ne pas avoir de pluie pour pouvoir faire de l'escalade.

Certains ne vont pas tarder à se lever car ils ont une session de trail pour tester des chaussures Dynafit à 7h30. J'ai passé mon tour pour cette activité car cela fait trop longtemps que je n'ai pas couru et je n'ai pas totalement récupéré de mon voyage au Pérou.

Du coup, j'ai un peu de temps car le petit déjeuner est prévu à 9h dans l'autre chalet. Après avoir préparé mon nouveau sac à dos Osprey Exos 38 qu'il va falloir tester, je rejoins les autres qui sont déjà au petit déjeuner. Dans mon sac, il y a mon appareil photo et des objectifs mais aussi une frontale Led Lenser Neo6R (conçue pour le trail) et une gourde isotherme Hydroflask équipée d'un filtre Lifestraw grâce au système Universal qui permet d'adapter le filtre à de nombreuses gourdes dont certaines gourdes Hydroflask. La gourde est un peu plus lourde qu'un gourde classique mais elle conserve le frais de manière vraiment efficace. Je n'ai pas encore eu le temps de tester le chaud, il faudra que je le fasse cet hiver.

Et aux pieds, j'ai mis les chaussures que Lowa a mis à notre disposition. Ce sont des chaussures de randonnée Lowa Arco LL LO dont je vous parlerai plus en détail dans le test complet. J'ai aussi mis le tee-shirt technique respirant offert par Dynafit. Puisqu'on vous dit que c'est un week-end de travail ! Il va falloir tester tout ce matériel et écrire des comptes rendus...

A 9 heures, tout le monde est là : les traileurs et ceux qui ont dormi un peu plus longtemps. Le trail s'est apparemment bien passé et tout le monde est ravi. Nous prenons un bon petit déjeuner (l'agence Morgan RP a bien travaillé et le petit déjeuner est superbe).

Ensuite, on se sépare en deux groupes. Le premier fait du VTT tandis que le second (dont je fais partie) file à la falaise pour faire de l'escalade.

Session escalade pour le groupe 2

Nous remontons donc dans le van pour quelques minutes. On se gare dans un virage et une petite marche d'approche dans une magnifique forêt nous permet de rejoindre le Rocher de Rochefleur. Du haut de la falaise, le point de vue est splendide, d'autant que le ciel s'est bien dégagé et que le soleil brille. On prend quelques photos et on suit un sentier qui descend dans la forêt et qui va nous amener au pied de la falaise.

L'endroit est vraiment superbe. On domine la vallée et il n'y a que nous. Cédric Mister Good Guide installe rapidement les cordes et nous propose des chaussons et des baudriers pour qu'on s'équipe. Presque tout le monde a déjà fait de l'escalade donc on peut rapidement commencer à gravir la paroie. Je reste sur la section des débutants car je n'ai pas pratiqué depuis au moins 10 ans.

Certains dans le groupe ont un très bon niveau donc ils vont un peu plus loin sur des sections d'un meilleurs niveau. Je commence par assurer Fabien qui va ensuite m'assurer sous les conseils du guide. On alterne un peu et je récupère ensuite mon appareil photo pour faire quelques images. Pendant ce temps Nico fait décoller le drone pour faire des images aériennes de la paroi. C'est très sympa.

C'est pour nous l'occasion de tester une descendeur original proposé par Mammut : le Smart 2.0. C'est un assureur très intuitif et très facile à prendre en main. Dès les premières secondes on se sent assez à l'aise et la descente en moulinette devient rapidement un jeu d'enfant tout en étant en sécurité car si on lâche la corde l'ensemble se bloque automatiquement. Je ne suis pas un spécialiste de l'escalade mais j'ai trouvé le principe vraiment sympa, moi qui n'avait manipulé que des 8 classiques jusqu'à présent.

Nous aurons beaucoup de chance avec la météo : pas une goutte de pluie et même un généreux soleil qui nous permet de bronzer un peu. Pour finir la matinée, le guide installe un rappel pour qu'on puisse faire une descente chacun. Tout le monde n'ira pas car le premier pas est assez impressionnant et pas évident à passer (j'ai pas mal galéré, je dois l'avouer) mais ensuite la descente est vraiment sympa. J'aime beaucoup les rappels et je n'avais pas eu l'occasion d'en faire depuis très longtemps malheureusement.

Ensuite, on laisse le matériel pour le groupe de l'après midi et on remonte en haut de la falaise pour récupérer le van. On file sur la station rejoindre les vttistes et manger un morceau devant le bâtiment de l'école de ski.

Session VTT électrique sur la station des Arcs

Après un repas copieux de spécialités du pays, il est temps pour nous de découvrir nos engins de l'après midi. Le groupe 1 nous a déjà parlé de leur matinée et de leur expérience sur la piste de la station. La sortie VTT est organisée par Arc MountainBike sur des vélos Commencal.

Nous choisissons chacun un VTT et on monte sur les engins. Il faut d'abord qu'on nous explique le fonctionnement de la batterie : comment et quand l'allumer, le fonctionnement des différents niveaux et le dérailleur arrière (il n'y a pas de dérailleur à l'avant). On commence ensuite à pédaler sur du plat pour voir comment ça se passe et c'est vrai que c'est impressionnant. Je m'amuse à passer en mode Trail et Boost (par défaut on est en mode éco) et j'arrive à monter une pente vraiment très raide sans trop fournir d'effort (et encore je n'avais pas bien géré le dérailleur arrière).

L'aide du moteur électrique peut être vraiment puissant en mode Boost mais ce mode va consommer plus de batterie que le mode Eco. La plupart du temps on sera en mode Eco car il ne nous reste plus que la moitié de la batterie puisqu'elles n'ont pas été rechargée depuis ce matin. Mais même en mode éco, il est très facile d'atteindre la vitesse maximale (25km/h) sur une piste en pente assez importante. Et quand on enclenche le Boost c'est encore plus facile.

On va donc suivre Nico qui fera office de guide car il maitrise bien son VTT et connaît très bien la station. On commence par rouler sur la route pour nous habituer aux vélos puis on quitte la route pour emprunter une piste forestière en bon état. Les montées sont rendues très faciles par l'assistance électrique. Et dans les descentes on a un vrai VTT pour bien s'amuser.

Au bout d'un moment on sort de la forêt et on arrive dans un endroit magnifique avec de très beaux sommets. Nous sommes aux portes du parc de la Vanoise et on va continuer jusqu'à la chapelle de Notre Dame des Vernettes à Plan Peisey. On va y rester un bon moment car on va faire quelques images avec le drone. Un moment très sympa.

Ensuite, c'est la descente par un sentier étroit au début puis on rejoint la piste et la route pour terminer. C'était une belle balade qui nous en aura mis plein les yeux. Et grâce à l'assistance électrique on a pu aller beaucoup plus loin que ce qu'on aurait pu faire sans. Il faut quand même pédaler et on peut vraiment faire du sport malgré le moteur électrique mais la distance parcourue au final sera bien plus importante.

On rejoint les autres aux châlets et on passe rapidement à l'apéro, certains à l'intérieur, d'autres sur la terrasse. De nouveau des bières de la Brasserie du Mont Blanc mais aussi du vin rouge du coin. On passe pas mal de temps à discuter les uns avec les autres. C'est très sympa et il y a une très bonne ambiance dans ce groupe.

Ce soir c'est fondue au fromage, tous autour d'une grande table où nous serons bien serrés les uns contre les autres pour que tout le monde puisse rentrer. Un très bon moment pendant lequel on aura beaucoup rigolé. Et la fondue était très bonne.

Ensuite, certains vont dormir pendant que d'autres restent discuter un peu mais on finit par aller au dodo car demain une grosse journée nous attend.

3ème jour

Randonnée et trajet de retour

On a tous rendez vous pour le petit déjeuner dans le même chalet et Cédric nous rejoint pour nous guider sur la randonnée organisée ce matin. On part des châlets après un bon petit déjeuner et on traverse une partie de la station avant de rentrer dans la forêt.

On commence par remonter un sentier qui accueille une piste de VTT qui a l'air bien sympa mais je pense qu'il faut un bon niveau car ça descend assez raide avec des bosses et des virages serrés. Tout ça au milieu des arbres.

Mais pour le moment on monte tranquillement. Tout le monde discute et le chat est toujours là. Son maître lui a bricolé une installation pour qu'il puisse être dans le sac à dos Osprey mais finalement il passera pas mal de temps dans les bras de son maître.

Cette randonnée nous permet de tester les nouveaux sacs à dos très légers Exos 38 (le modèle femme est le Eja 38) ainsi que des chaussure de la marque Lowa.

On profite de la présence d'une flaque sur une piste pour continuer à tester le filtre de Lifestraw. On récupère de l'eau dans la gourde souple Lifestraw Flex, on met en place le filtre et on est plusieurs à boire pour voir si l'eau est bien filtrée. Je n'ai pas été malade les jours suivants et l'eau n'avait pas de goût particulier...

Un peu après la forêt on commence à monter sur une pente plus raide et rapidement on va rencontrer la neige. On continue à monter et il y a évidemment de plus en plus de neige. On fait donc une pause pour manger un peu et faire le point car nous devons prendre les avions et trains dans l'après midi pour tous rentrer chez nous, le timing est donc serré.

On décide de ne pas faire la randonnée qui était prévue mais de monter au col et de redescendre de l'autre côté. On reprend donc la marche dans la neige et on bascule sur l'autre versant qui s'avère aussi plein de neige. On commence donc de belle descente plus ou moins acrobatiques. La neige est molle et il n'y a aucun danger. On passe plusieurs névés puis on prend à flanc pour rejoindre (à travers les arbres et arbustes) une piste qui nous permet de revenir vers notre point de départ.

Il nous reste pas mal de distance à faire mais avant on fait de nouveau une pause car il est l'heure de manger. Pâté, saucisson, sandwichs, bananes, pommes, il y en a pour tout le monde. Après la pause, il nous suffit de suivre la piste pour revenir vers la station et retrouver nos chalets pointus.

Une douche rapide et on remballe les affaires. L'après midi est chronométrée pour ceux qui prennent l'avion et le train et il n'y a pas trop de temps à perdre. On aura quand même le temps de dire au revoir à tout le monde avant de remonter dans le van. Certains repartent en voiture comme ils sont venus et les autres habitent sur place (et on bien de la chance).

On aura eu beaucoup de chance tout au long de ces deux jours et demi car on aura eu un temps plutôt sympa. Du soleil, quelques nuages mais pas du tout de pluie. Et ça c'est plutôt cool quand on est en montagne.

Cela nous a permis de découvrir la station des Arcs et de voir qu'il y a de belles opportunités d'activités outdoor à pratiquer dans cette vallée. Aussi bien sur la station avec du VTT ou de l'escalade qu'à côté avec de belles balades à faire tout autour de la station.

En juillet/août la station se réveille et accueille les touristes de l'été. Vous pourrez donc profiter des infrastructures pour faire du VTT, de l'escalade, du parapente, du golf, du rafting, canyoning, nage en eaux-vives?

Pour nous ça a aussi été l'occasion de rencontrer l'équipe de Morgan RP avec qui nous avons passé de très bons moment. D'autant plus que le groupe des invités qui ne se connaissaient pas pour la plupart était aussi très sympa. Une très bonne équipe avec qui nous avons pu tester du matériel de randonnée (et d'escalade) dans une ambiance joyeuse. Une vraie réussite.

Les tests publiés