Expérience

Buron de la Chambe : Dormir dans un buron isolé face aux volcans d'Auvergne

avec

Buron de la Chambe

On a passé trois jours dans un buron de luxe rénové dans le parc naturel régional des Volcans d'Auvergne face au Puy Griou et au Puy Mary : le buron de la Chambe

Nous avons vécu une expérience hors du commun en dormant dans un gîte d'exception dans le parc naturel des Volcans d'Auvergne juste en face du Puy Griou et du Puy Mary. Trois jours et deux nuits dans un endroit isolé où l'on accède qu'à pieds ou en quad 4x4.

Le Cantal est un formidable endroit pour faire des randonnées. C'est aussi l'occasion de découvrir des logements exceptionnels comme ce buron rénové au dessus de Vic-Sur-Cère, juste sous le Puy Gros et le GR 400. Nous avons eu l'occasion de passer un peu plus de deux jours dans ce logement isolé en plein coeur de la nature. On vous raconte notre aventure et nos impressions.

Découverte des lieux

Jour 1 : l'arrivée au buron de la Chambe

Le vendredi nous partons de Bordeaux en début d'après midi. Il faut 4 heures en voiture pour rejoindre notre point de rendez vous. Une fois à Vic-Sur-Cère, on rejoint le hameau de Niervèze où nous attend notre sympathique chauffeur qui va charger nos bagages sur un engin 4x4.

Nous montons à bord du véhicule car il est déjà tard, sinon il faut monter à pied par une randonnée de 30 à 45 minutes. La piste est en très mauvais état et très raide. On progresse assez lentement mais on finit par arriver au buron de la Chambe sous une pluie fine.

La lumière est déjà assez faible mais le point de vue depuis le buron tout en pierres est magnifique : la vallée en face de nous et certains sommets du parc des Volcans d'Auvergne : Puy Gros derrière nous, Puy Griou et Puy Mary sur notre gauche. Le buron est superbe et la visite nous permet de voir l'intérieur dans lequel nous allons passer les prochaines heures.

Nous avons pris de quoi manger pour les deux prochains jours car le principe pour ce week-end est de rester isolés et de ne pas redescendre à notre véhicule. Nous allons passer deux jours, seuls, au milieu de la nature à profiter du paysage, du calme (pas de voisin à moins de 30 minutes de marche) et d'un sentier qui nous permet de monter sur la crête au dessus du buron.

Une fois notre chauffeur repartis, nous prenons place dans ce logement atypique et superbement rénové. La propriétaire a acheté une ruine et réhabilité ce bâtiment en pierres. 10 ans de travaux, de modifications, d'agrandissement tout en sachant qu'on est au coeur du Cantal à 1300 mètres d'altitude. On ne peut donc travailler que 6 mois par an à cause de la neige et apporter les matériaux jusqu'ici doit être déjà très problématique.

Lorsqu'on rentre dans le buron on se retrouve directement dans la grande pièce à vivre dans laquelle nous attends une table, un comptoir et une très belle cheminée. Les murs et le plafond voûtés sont en pierres. C'est juste sublime. Il nous tarde déjà d'être installés pour pouvoir allumer le feu dans la cheminée, d'autant plus que la température tombe rapidement en fin de journée. Mais rien de bien grave, nous sommes quand même au début du mois de septembre.

Sur notre droite, une petite ouverture permet d'accéder à la première chambre, très cocoon sous un toit voûté en pierres. Des bougies électriques et réelles nous attendent et diffusent une lumière dansante.

Au fait, j'ai oublié de vous le dire : en plus d'être isolé, ce logement est limité au niveau de l'électricité. Pas de télévision, pas de lumière électrique (sauf dans la salle de bain et la cuisine) et seulement deux prises de courant uniquement pour charger les téléphones ou des petits appareils). Un panneau solaire à l'extérieur permet de recharger la batterie.

Une cuisine toute en longueur

En face de nous, un escalier permet de descendre à la grande cuisine tout en longueur le long de la laquelle on trouve un mur en pierre sur lequel sont posées de nombreuses bougies. L'ambiance rappelle un peu la falaise du camp juste à côté de Pétra. L'effet est très réussi et donne une ambiance vraiment cocooning à cette cuisine.

Chambre et salle de bain avec cheminée

Au bout de la cuisine, on trouve une grande chambre avec cheminée et une grande salle de bain. Dans ces deux pièces, on trouve encore un mélange entre de vraies bougies et des bougies à piles. Avec les murs en pierre, le parquet en bois et les poutres apparentes, on en prend plein les yeux. On sent qu'il y a eu du travail et que les choix qui ont été faits sont judicieux. Dans la cuisine, on trouve un frigo et une gazinière. Le frigo fonctionne au gaz.

La salle de bain comporte une belle baignoire en pierre et la cheminée a une paroie en verre côté salle de bain et une autre paroie dans la chambre. Plutôt bien pensé. En plus, il est possible de se doucher à l'extérieur avec de l'eau chaude?

Dans la chambre, deux lits de 90 sont collés l'un à l'autre qui font face à la grande vitre de la cheminée. De part et d'autre du foyer, une réserve de bois sert de décoration et permettra de garder la pièce au chaud. La nuit, en ce début de mois de septembre, il peut faire assez froid.

Au sol, le parquet donne un cachet particulier à l'endroit et le plafond en bois avec poutres apparentes est magnifique. Entre la chambre et la salle de bain, on peut grimper dans une mezzanine pour atteindre deux matelas supplémentaires.

Une première soirée face à contempler le feu de bois

Pour cette première soirée passée dans ces lieux, nous préparons un repas rapide et surtout nous allumons la cheminée de la pièce principale. L'endroit est vraiment très agréable et prévu pour accueillir plusieurs personnes. A deux nous avons beaucoup de place.

Le feu réchauffe rapidement la pièce et nous sortons profiter de la vue tant qu'il fait encore jour. Il y a deux coupoles dehors pour faire des barbecues mais nous n'avons pas apporté ce qu'il faut pour nous en servir, c'est vraiment dommage.

Nous passerons la soirée à profiter du feu de la cheminée et à boire le vin que nous avons amené. On prend aussi l'habitude de prendre les lampes frontales qui sont à notre disposition même si l'éclairage des bougies est suffisant la plupart du temps.

Il fait rapidement nuit noire à l'extérieur. Ici pas de lampadaire, pas de voisins, juste les étoiles (et quelques nuages) dans le ciel. Je profite d'une éclaircie pour faire quelques photos du buron de nuit.

Ensuite direction la chambre pour allumer la seconde cheminée pour que la pièce se réchauffe. J'ai eu un peu de mal avec la cheminée du salon mais celle çi s'allume plus facilement. La lumière du feu s'ajoute aux bougies. C'est fantastique. Ca va être difficile de dormir tellement on a envie de profiter de l'instant à contempler le feu et profiter du silence des lieux. De quoi se reposer et recharger les batteries.

Une très belle randonnée

Jour 2 : Montée au sommet du Puy Gros

Je me réveille assez tôt à cause de la lumière du jour. Des nuages couvrent une partie de la vallée et le soleil n'est pas encore passé par dessus les crêtes derrière le buron. La vue depuis la fenêtre de la chambre est superbe.

Le jour se lève sur le buron de la Chambe

Je sors à l'extérieur du buron avec l'appareil photo. Il fait froid et le ciel est très couvert avec de très beaux nuages. Idéal pour prendre des photos. Je profite du spectacle pendant un moment avec la lumière du soleil qui illumine les nuages. Rien d'exceptionnel ce matin, mais c'est toujours une ambiance sympa surtout ici quand le seul bruit qu'on entend est le tintement des cloches des vaches. Il n'est pas encore 8 heures et on a l'impression d'être hors du temps.

Je rentre pour relancer le feu qui s'est presque éteint pendant la nuit. Il reste quelques braises qui vont me permettre de rallumer le feu facilement. D'autant plus que la cheminée de la chambre est vraiment sympa avec la vitre qui se soulève. Un bon appel d'air qui souffle sur les braises et le feu est reparti en quelques minutes.

Panoramique au buron de la Chambe
Le spectacle du jour qui se lève est magnifique

Je vais pouvoir me recoucher pour profiter encore du feu devant le lit.

On se lève assez ensuite assez tard pour prendre notre petit déjeuner. Les nuages sont toujours bien présents et parfois il tombe quelques gouttes. Rien de grave et il y a de très belles éclaircies. Malheureusement pas suffisament pour déjeuner dehors.

Après le petit déjeuner on prend notre temps et on va parfois dehors quand les éclaircies éclairent le buron et les sommtes des alentours. On profite aussi un peu des chaises longues. On est aussi là pour se reposer...

Nous prenons notre petit déjeuner à l'intérieur car il fait encore frais dehors

Voici quelques photos prises autour du buron lors de cette matinée, juste avant de partir en randonnée.

Aujourd'hui on a décidé de monter au sommet qui se trouve juste derrière le buron. On y voit une croix, c'est le Puy Gros qui culmine à 1594 mètres d'altitude. Attention, il y a aussi un Puy Gros dans le massif du Sancy mais ce n'est pas le même. Le Puy Gros se trouve sur le tracé du GR 400.

Panoramique au buron de la Chambe
Le Puy Gros est le sommet juste à droite du buron

Mais avant ça on profite de la grande cuisine pour préparer à manger. On ne fera pas le repas dehors car il tombe quelques gouttes donc on reste à l'intérieur devant la cheminée de la salle à manger.

La météo prévoyait un peu de pluie le matin, ils ne se sont pas trompés mais normalement le temps devrait être meilleur dans l'après midi. En début d'après midi, juste après une averse, on profite d'une belle éclaircie pour démarrer la randonnée.

Montée au Puy Gros

Le sentier est très facile à trouver puisqu'il s'agit de la piste qui continue après le buron. La piste est large mais en mauvais état. Il vaudra mieux être en chaussures de randonnée pour y marcher. Une petite bruine se met à tomber un peu après le départ mais rien de bien méchant et après un coup de vent, le soleil est de retour assez rapidement.

La montée est vraiment sympa et les points de vue sont de plus en plus beaux. On arrive à un plateau et on va suivre le sentier qui part à flanc sur la droite. En partant à gauche on pourrait rejoindre deux autres burons mais nous n'aurons pas le temps d'aller les voir aujourd'hui.

Panoramique au buron de la Chambe
Magnifique panorama pendant la randonnée vers le Puy Gros

Nous rejoignons un col au bout du sentier mais nous ne pouvons pas rejoindre le GR 400 à cet endroit car des vaches Salers assez nombreuses nous bloquent le passage. On va donc longer la clôture (en étant du bon côté) pour nous diriger vers le Puy Gros.

Ca n'est pas très grave mais on pensait pouvoir rejoindre le sentier sur la crête. Du coup, on est toujours du même côté avec notre vue sur la vallée et le Puy Griou.

Ca reste quand même très beau et on verra l'autre côté quand on sera arrivés au col suivant. Rien ne presse et vu le nombre de vaches, il ne vaut mieux pas les déranger. Après tout, elles sont chez elles.

Quand on arrive au bout de la cloture, on peut basculer vers la droite pour monter vers l'autre versant. La végétation change et on se retrouve dans de hautes herbes qui dansent en fonction du vent. Le ciel s'éclaircit et on voit très loin. C'est superbe.

Nous parvenons à rejoindre le sentier du GR 400 au niveau d'une croix en pierre. Nous avons de cet endroit un panorama sur l'autre vallée et certains sommets. C'est magnifique d'autant plus que la lumière est vraiment très belle.

D'ici, nous retrouvons le sentier qui nous amène rapidement au sommet du Puy Gros. Superbe point de vue notamment sur la vallée qui abrite notre buron.

Nous profitons un peu de l'endroit et il est ensuite temps de faire demi-tour. Nous revenons sur nos pas et décidons de couper directement dans la pente pour rejoindre le plateau de l'aller. C'est très en pente mais ça nous permet de gagner un peu de temps.

Ensuite, c'est le même sentier qu'à l'aller même si les nuages sont revenus et que la lumière est moins intéressante.

Nous arrivons au buron sans nous être mouillé. C'est parfait et c'était une belle balade. La prochaine fois il faudra qu'on aille jusqu'au deux autres burons. Ca doit être très sympa mais il faut prévoir un peu plus de temps.

Une autre soirée près de la cheminée

Dans la soirée, le soleil couchant et les nuages nous offrent un beau spectacle et une belle lumière sur le buron. Nous en profitons le plus possible. Dès que la nuit est tombée, nous rentrons nous réchauffer près du feu. Dehors il fait assez froid mais nous sommes assez haut en altitude et au début du mois de septembre. C'est normal.

Le feu nous réchauffe rapidement et nous mangeons de nouveau dans la salle principale. La cuisine est vraiment fonctionnelle avec son four à gaz. Le frigo est assez grand et fonctionne aussi au gaz. C'est assez pratique.

Nous avons rallumé une bonne partie des bougies pour faire des photos. Ca donne une ambiance intérieure vraiment très agréable. Le silence et juste le bruit du feu de bois.

Encore une nuit au calme

La nuit va encore être très calme. Uniquement le bruit du vent dehors et le feu qui crépite. C'est magique. Dans la nuit, je me réveille et tente quelques photos des étoiles mais ça ne donne rien.

L'heure du départ

Jour 3 : Fin de séjour

Le lendemain on se lève encore assez tôt quand le jour commence à illuminer la vallée. Il fait très beau donc la lumière est moins intéressante mais c'est toujours aussi sympa de voir le jour se lever et éclairer les volcans tous proches.

Notre chauffeur doit venir nous chercher en début d'après midi donc on va profiter du soleil et des chaises longues qui sont installées un peu au dessus du buron. C'est très agréable.

Après avoir avoir mangé dehors sur la table en pierre (à côté des chaises longues) on commence à plier les bagages et à tout mettre dehors. Le quad arrive pile à l'heure et il est temps de quitter cet endroit magique. C'est un peu dur de partir et on regrette vraiment de ne pas avoir pu rester une nuit de plus (la troisième nuit est offerte).

Panoramique le matin au dessus du buron de la Chambe
Panoramique le matin au dessus du buron de la Chambe

Nos impressions

Notre avis sur le buron de la Chambe

Nous avons passé un très bon week end dans le buron de la Chambe. L'endroit est superbe avec le panorama sur la vallée, le Puy Griou et le Puy Mary. La randonnée vers le Puy Gros était très sympa et le lieu se prête à la relaxation et au retour au rythme de la nature.

Ne pas avoir (beaucoup) d'électricité était vraiment très bien, ça évite l'ordinateur, la télé et autres distractions dont on peut facilement se passer. Au pire on peut toujours recharger smartphone et tablettes et il doit même être possible de recharger un ordinateur portable si nécessaire (on a pas testé).

Le buron est superbe, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur. Les deux cheminées sont très grandes et on a pris beaucoup de plaisir à passer du temps à regarder le feu pendant les deux soirées.

La pièce principale est vraiment très sympa mais ma pièce préférée est la grande chambre avec la cheminée. Je m'en souviendrai pendant longtemps. J'ai vraiment adorée m'endormir juste devant le feu.

La grande table en bois à l'extérieur est parfaite pour manger le dehors le midi ou pour le petit déjeuner. Et les chaises longues permettent de faire une sieste au soleil l'après midi. Il y a même possibilité d'avoir un parasol.

Il y a une chose que je n'ai pas pu tester, c'est la douche extérieure avec l'eau chaude qui arrive de la salle de bain. Ca doit être un truc vraiment sympa à tester mais je ne l'ai appris que le matin du départ.

Au final, ce fut une expérience vraiment unique qu'on ne peut que vouloir renouveler pour retrouver cette impression d'isolement et de quiétude dans cet environnement de volcans d'Auvergne. Un moment hors du temps qu'on est pas prêt d'oublier.

A propos du buron de la Chambe

Le buron de la Chambe se trouve près de Thiézac dans le Cantal, juste en dessous du Puy Gros. Pour rejoindre le buron, il faut se rendre à Niervèze où une personne montera vos bagages dans un véhicule 4x4 qui peut monter la piste. Vous pourrez rejoindre le buron à pied.

Le buron peut accueillir jusqu'à 10 personnes. L'intérieur est éclairé par des bougies et il y a un peu d'électricité dans la cuisine et la salle de bain grâce à des panneaux solaires. Le four et le frigo fonctionnent au gaz.

Le téléphone passe très bien (la 3G aussi) donc il sera toujours possible de contacter quelqu'un si besoin. Le bois est founir en quantité pour qu'il fasse chaud dans le buron. Diverses choses sont à disposition : douche extérieure avec eau chause, parasol, chaises longues, lampes frontales...

Tout est vraiment bien pensé et prévu pour que vous passiez un très bon séjour. Vous pourrez consulter les tarifs sur le site officiel du buron (voir url un peu plus bas).

A lire aussi

Pour plus d'informations

On a aimé

Buron de la Chambe

A lire aussi