Randonnée en Guadeloupe

Randonnée à la Soufrière depuis les Bains Jaunes (en boucle)

avec

Randozone.com

Avec ses 1467 mètres, la Soufrière est le point culminant des Petites Antilles et il constitue une randonnée très prisée des visiteurs de l'île. C'est également l'un des volcans les plus actifs de la région.

Placé sous très haute surveillance, la « vieille dame » attire chaque année une foule de marcheurs qui la gravisse pour tenter de découvrir cette vue magnifique qu'elle offre à son sommet. Malheureusement pour la plus grande partie de ces randonneurs, le sommet se trouve dans les nuages environ 300 jours par an.

Un volcan actif

Randonnée sur volcan en activité

Nous sommes mi-janvier et nous sommes déjà en Guadeloupe depuis plusieurs jours. Nous avons eu l'occasion de faire plusieurs balades dans les environs : la chute du Galion, la Mamelle de Petit Bourg,...

Nous sortons de la forêt pour découvrir que les sommets se sont un peu dégagés par rapport au début de la balade. Avec un peu de chance lorsque nous serons au sommet nous aurons de la vue. Le soleil perce et on aperçoit même le sommet de la Soufrière.

Après avoir longé l'ancienne route, nous arrivons à la Savane-à-Mulets. Quelques mètres plus loin nous choisissons d'emprunter le Sentier des Dames qui part sur la gauche. Il offre une belle vue dégagée sur la mer et le village de Saint Claude loin en-dessous de nous.

Heureusement que nous avons la carte IGN sur le téléphone, avec le curseur pour nous localiser car nous ne voyons pas à 10 mètres. Nous passons devant l'abri des Montagnards pour arriver quelques minutes ensuite à La Découverte.

Voilà nous y sommes : la Soufrière est le point culminant de la Guadeloupe et des Antilles.

Bon, ok, on ne voit pas grand chose et on a pas envie de s'éterniser car là on commence à être bien trempés. Mais c'est quand même bien sympa d'être sur ce sommet. On rencontre un couple de Hongrie et un groupe de Suède qui comme nous ont fait l'ascension de la Soufrière.

Le sentier est très glissant car boueux, et nous marchons dans d'immenses flaques d'eau et de gadoue. Heureusement que dans nos bagages nous avons eu la bonne idée de prendre des chaussures de randonnée montantes ! Nous croisons une famille chaussée de baskets de ville, ils ont l'air d'avoir du soucis pour avancer dans ce paysage bien mouillé.

Après un petit moment, nous arrivons enfin au Col de l'Echelle. C'est fou comme lorsqu'on marche sous la pluie les minutes paraissent plus longues. Mais, heureusement, les 21 degrés de température faisaient que ce n'était pas vraiment désagréable.

Cette randonnée est cotée difficile, car elle est longue, elle grimpe pas mal vers la fin mais surtout à cause des conditions climatiques. Pour faire cette boucle, il nous a fallu environ 3 heures, en marchant rapidement et en faisant peu de pauses. Sur les topoguides, il est noté généralement 4h30 et ils conseillent tous de partir très tôt le matin.

Randonnée à la Soufrière
A côté du marché de Basse Terre
Randonnée à la Soufrière
La Guadeloupe et ses multiples couleurs. Attention les yeux...

A lire aussi

Pour plus d'informations