Trekking en Islande

Trek du Laugavegur Episode 1 : Landmannalaugar - Álftavatn

avec

Aventure en Islande

Voici le récit de notre trek de 5 jours en Islande sur l'itinéraire du Laugavegur qui démarre dans le Landmannalaugar. Un trek inoubliable dans des paysages de films.

Voici le récit de notre trek de 5 jours en Islande sur l'itinéraire du Laugavegur qui démarre dans le Landmannalaugar. Ce nom fait réver les photographes du monde entier de par les paysages qu'il propose mais aussi les adeptes du trekking et de la randonnée qui sont assurés de marcher dans des paysages tous plus fantastiques les uns que les autres.

Un superbe trek en Islande

Le célèbre trek du Laugavegur

Je vous emmène sur nos traces avec ces 3 épisodes au coeur de l'Islande sauvage sur le trek du Laugavegur. Nous allons faire le trek en 3 étapes. D'habitude, le trek se fait sur 4 étapes entre Landmannalaugar et Thormorsk mais le premier jour nous allons faire deux étapes d'un coup soit environ 24 kilomètres dans la journée. Attention, ça va commencer très fort.

La première journée va durer environ 11 heures et il faudra marcher plus de 20 km car nous faisons deux étapes en une seule fois. Une bonne partie de la randonnée se fera sur la neige car il en reste encore beaucoup cette année.

Nous avons décidé de faire le trek du Laugavegur avec l'agence islandaise Aventures en Islande, qui a un bureau dans la rue Laugavegur, au centre-ville de Reykjavik. C'est une agence locale qui propose aussi toutes sortes d'activités comme la marche sur glacier, le canoé ou le rafting.

Le bus TREX passe nous chercher à 7h15 au centre de Reykjavik, Landmannalaugar nous voilà !

Après environ 3h30 de bus, nous arrivons au camping du Landmannalaugar. Les paysages que nous avons traversé sur la route (sur la fin du trajet quand on roule sur la piste) laisse déjà présager une randonnée hors du commun.

Lundi 29 juin 2015

La rencontre avec le groupe

Un bon petit café sous la tente cuisine où nous rencontrons nos 8 compagnons de trek, puis nous montons nos tentes respectives. Afin de nous mettre en jambes et nous préparer mentalement à ce qui nous attend les trois prochains jours, Alli, notre guide, nous propose de le suivre pour une jolie petite randonnée : Bláhnúkur, aussi appelé le Pic Bleu.

Nous montons vers le sommet du Bláhnúkur. Derrière nous, l'immensité du Landmannalaugar.

La montée n'est jamais difficile. La randonnée est faite rapidement, non sans avoir à traverser une rivière à l'eau vraiment très froide. On discute et on commence à découvrir nos compagnons de trekking.

Nous profitons d'une superbe vue sur les alentours du campement tout au long de la montée. On voit même le sentier que nous allons emprunter le lendemain. Le guide marche lentement pour que tout le monde puisse suivre le rythme. Cela nous permet de prendre plein de photos en prenant notre temps, c'est parfait.

  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur
  • Ascension du Blahnukur

Notre premier bain dans une source d'eau chaude

Baignade dans une source d'eau chaude

Puis nous rentrons au camping, et avons droit à un délicieux diner cuisiné par Gunar (salade composée & poisson ou agneau en sauce avec riz). Avant d'aller dormir, nous allons profiter de cette incroyable source d'eau chaude naturelle qui se trouve juste à côté du refuge. Se baigner dans de l'eau chaude en plein coeur de l'Islande sous le soleil de minuit, quoi de mieux en ce début de mois de juillet...

"Dès le départ on en prend plein les yeux. C'est fantastique !"Claire, au bout de 20 mn de marche

Mardi 30 juin 2015

1ère étape du trek du Laugavegur

Nous nous levons sous un temps nuageux, mais rapidement les nuages laissent place à un soleil magnifique, avec ciel bleu et pas un souffle de vent. J'avais bien fait de prendre un duvet synthétique épais, il est parfait pour ici, de plus les tentes fournies sont vraiment bien isolantes.

Au petit déjeuner, c'est porridge, pain, céréales, lait, fruits et confitures, il faut prendre des forces. Ensuite, on lave nos assiettes et les ustensiles de cuisine, on replie nos tentes et on met le tout dans le 4X4 que l'on retrouvera ce soir, au prochain camping. On fera la vaisselle à tour de rôle tout au long du trek le matin et le soir. Pour le midi, on se prépare des sandwich au petit déjeuner, de cette manière, chacun mange ce qu'il lui plait dans la journée.

A 9h00 précises le trek débute, il fait très beau et pas trop froid. Nous nous élevons au-dessus du camping et très vite celui-ci disparait. Le paysage est grandiose, c'est exactement ce que nous cherchions en venant ici.

Nous passons près de fumeroles, et découvrons une terre ici rouge, là ocre et là encore rose orangée. Les paysages sont fantastiques, lunaires, gigantesques.

Autour de nous, de la lave, du sable, des rochers, des couleurs extraordinaires

"Le refuge est là, au milieu de la neige. Il fait froid, il pleut et il y a du vent. On est vraiment en Islande... et on adore ça !"

Beaucoup de neige au refuge

Refuge de Hrafntinnusker

Puis, vient la neige : cette année est exceptionnelle, il y en a vraiment beaucoup nous apprend notre guide. On marche pendant un long moment dans la neige avant d'arriver au refuge de Hrafntinnusker. Nous ne sommes qu'à la moitié de la journée.

Nous faisons une longe pause sandwich au refuge, entourés de neige à perte de vue. Il fait très froid, le vent souffle fort. Nous reprenons ensuite la marche et nous continuons notre progression sous une fine pluie qui s'intensifie.

Nous marchons longtemps dans la neige. Que du bonheur malgré quelques gouttes.
On vous disait qu'il y avait beaucoup de neige, on vous a pas menti.

Un climat très difficile

Le climat difficile de l'Islande se révèle à nous mais nous ne pouvons pas nous plaindre, la pluie tombe par intermitence, et nous sommes rapidement secs entre deux averses. Il faut quand même ranger les appareils photos qui malheureusement ne sont pas étanches.

Des passages de gués

Nous arrivons ensuite à notre "vrai" premier gué, il nous faut enlever les chaussures et retrousser les pantalons. Pas facile de se jeter à l'eau, il y a du courant, elle est glaciale et on a déjà bien froid les jambes à l'air.

Alors, je vous le dis : c'est une expérience à vivre. La première fois, vous vous demandez ce que vous faites là...puis à la fin du trek vous êtes triste de passer le dernier.

Landmannalaugar - Álftavatn
Nous découvrons un endroit magique. On domine toute une zone de volcans et de lacs. Dommage que le temps soit aussi bouché.
Landmannalaugar - Álftavatn

Nous finissons par une rude descente

Nous quittons la neige et entamons une rude descente. Les organismes sont soumis à rude épreuve car la descente est très raide et nous marchons depuis le matin. Notre guide nous informe que le camping n'est plus qu'à 1h30. C'est une étape de plus de vingt kilomètres que nous faisons aujourd'hui, allez, on y est presque !

Le ciel bleu fait son apparition, et pour notre arrivée au camping de Álftavatn, c'est carrément un grand soleil qui nous attend à l'arrivée.

Nous plantons les tentes face au magnifique lac Álftavatn, entouré de belles montagnes enneigées puis allons diner.

Ce soir le cuisto nous a préparé une soupe d'agneau avec du riz et en dessert une mousse de lait sucrée avec copeaux de chocolat : un pur régal ! C'est quand même super agréable de pouvoir manger un plat chaud (sans être un plat lyophilisé), dans un endroit chauffé (par la gazinière), le soir après avoir marché toute la journée alors que dehors il fait si froid.

Ensuite nous regagnons nos tentes, après avoir profité de ce magnifique spectacle face à nous. Le soleil ne se couche pas vraiment mais il descend derrière les montagnes et nous offre de superbes couleurs dans le ciel nuageux.

A lire aussi

Pour continuer le trek

Voici le sommaire du récit des 3 journées passées sur le trek du Laugavegur avec Aventures en Islande.