Randonnée, trekking et sports de plein air

Accueil / Activités / Balade / Visite du Cercle d'Or et de Thingvellir

Visite du Cercle d'Or et de Thingvellir

Découverte du Cercle d'Or en Islande et balades dans le parc national de Thingvellir.

Localisation : Islande  /  Durée : Journée Départ : Reykjavik Niveau : Facile

Cercle d'Or et Thingvellir

Le lendemain, nous nous levons et il pleut déjà. En fait il va pleuvoir toute la journée. Heureusement pour nous, c'est la seule journée où nous aurons une pluie incessante. Avec un peu de vent et des températures tournant autour des 10 degrés, le contraste avec la France est saisissant. On va tout de même essayer de faire le circuit de ce qu'on appelle le Cercle d'Or, certainement un des circuits les plus touristiques d'Islande. Il permet de voir un parc national et quelques cascades ainsi que le célèbre site de Geysir et son superbe geyser qui crache de l'eau toutes les 3 ou 4 minutes. Tout ça sous la pluie...

Pour notre premier jour nous avions prévu une randonnée dans le parc nationale de Thingvellir mais vu la météo, ce sera plutôt de courtes balades pour aller vois les cascades. Il ne faut pas très longtemps pour arriver dans le parc national, une quarantaine de minutes si on ne s'arrête pas, mais en Islande, si c'est votre première fois, vous aller certainement vous arrêter toutes les 5 minutes pour prendre des photos tellement les paysages sont exceptionnels dès qu'on est sorti de la capitale. En plus, avec la météo capricieuse, vous prendrez l'habitude vous arrêter à chaque rayon de soleil car le soleil en Islande, ça ne dure jamais très longtemps... Heureusement pour nous, à part pour le premier jour, on a pu en dire autant pour la pluie. On prenait de petites averses et 10 minutes plus tard il ne mettait à faire grand soleil. Puis un nuage arrive, et c'est reparti pour 10 minutes de pluie...

Pour vous rassurer, on a aussi eu des journées de grand beau temps et j'étais parfois en tee-shirt à manches courtes mais c'était très rares car les températures en journée n'ont pas dépassé les 14 degrés.

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Quand on est au soleil, ça passe mais dès que le nuage passe devant le soleil et que le vent se lève, on s'habille rapidement avec parfois plusieurs épaisseurs dont une intermédiaire bien chaude. Pour cela j'avais une veste softshell Mountain Hardwear Hueco Jacket et une doudoune Cimalp. Pour le soir, j'avais aussi une veste polaire légère très agréable de la marque Columbia dont j'ai totalement oublié de faire des photos mais on en fera dans les Pyrénées. C'est une couche légère qui pourra vous rendre service aussi bien en été qu'en hiver quand les conditions ne sont pas trop froide surtout en couche intermédiaire.

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir>
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Balade dans le Cercle d'Or

La cascade d'Oxararfoss

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Revenons à notre Cercle d'Or. On a commencé par aller voir la cascade d'Oxararfoss. C'est la première sur le trajet quand on arrive par l'ouest. Elle se trouve juste avant l'entrée du parc national. On peut se garer sur le parking du centre d'information de Thingvellir mais il y a souvent beaucoup de monde donc je vous conseille de suivre la route de l'entrée du parc (qui part à gauche quand on vient de la capitale) et de vous garer sur un petit parking où est indiqué la direction de la cascade. Il faut marcher un peu plus mais cela vous permet de traverser le canyon et d'éviter la foule sur le parking.

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Depuis le centre d'information, il est possible de faire une randonnée en boucle de 2 heures qui démarrre en passant dans la gorde d'Almannagja, passe à la cascade d'Oxararfoss puis fait un grand tour pour aller voir la ferme de Skogarkot qui est abandonnée depuis 1936 et pour finir vous passerez près d'une belle église et de son cimetierre. Cette randonnée est sans difficulté (à part pour trouver le sentier mal indiqué). Elle est disponible dans le guide de randonnée aux éditions Rother. Les explications sont difficiles à suivre donc il vaut mieux prendre le gps avec le tracé qui est fourni avec le livre (à télécharger sur leur site).

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

Pour aujourd'hui, on se contente d'aller voir la belle cascade d'Oxararfoss et c'est en prenant des photos avec filtre gris et trépied que nous rencontrons Florent avec qui nous discutons photos et voyage en Islande sous la pluie en prenant des photos. Il n'a pas de trépied donc je lui propose d'utilier le mien car il a le même type de fixation que moi sur son appareil. Du coup, on discute pas mal et comme il fait du stop et qu'il pleut beaucoup, on lui propose de profiter de notre voiture pour le reste de la journée. Nous voilà donc à trois pour notre prochaine étape qui sera la cascade de Bruarfoss.

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

La cascade de Bruarfoss

Cercle d'Or et Thingvellir

Il faut savoir que la cascade de Bruarfoss est un peu particulière. En effet, elle n'est pas indiquée sur la route comme la majorité des autres cascades célèbres. Et pourtant c'est une très belle cascade qu'on voit souvent en photo sur 500px.

Florent et moi avons fait le même type de recherche sur internet avec les cartes satellite de GoogleMap et les indications recoupées de plusieurs forums. On a un bonne idée de l'endroit où se trouve la cascade mais il nous reste à la trouver sur le terrain. La chasse sous la pluie commence. On reprend la route et on cherche l'entrée du camp de vacances dans lequel se trouve la fameuse cascade. Au bout d'un moment on arrive à trouver l'entrée du camp. Les deux premières pistes sont fermées par des barrières mais la troisième est ouverte. On hésite un peu car on ne sait pas où on va mais finalement on décide d'entrer dans le camp et de suivre la piste en mauvais état. On roule un peu et on finit par se garer à côté d'un joli chalet qui semble innocupé.

Cercle d'Or et Thingvellir

On descend de la voiture, il pleut encore un peu, et on décide d'aller voir à pied si on trouve la cascade. La rivière n'est pas loin, on l'entend mais on ne sait pas trop dans quelle direction aller. Heureusement, j'avais acheté la carte de randonnée de l'Islande qui est sur mon gps de rando. La carte n'est pas tout le temps au 1/25000 comme il était indiqué sur la notice (ou en tout cas, pas détaillée comme elle devrait l'être pour le prix qu'elle coûte) mais j'arrive à trouver l'emplacement de la cascade. On traverse des fourrés trempés ce qui fait qu'on se retrouve rapidement trempés nous aussi mais on fini par trouver la cascade au bout d'une trentaine de minutes. Et, vraiment, elle mérite l'effort fourni. Elle est superbe, même sous la pluie et dans le froid.

Malheureusement, les photos ne seront pas extraordinaires car le ciel est gris uniforme et la plupart de mes photos sont gachées par les gouttes d'eau sur mon filtre polarisant et sur le filtre gris malgré la manchon de protection que j'ai installé sur l'appareil. Il protège l'appareil mais pas la lentille. Il aura quand même été bien utile quand il pleuvait ou quand je passais près de cascades qui projetaient des embruns.

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Site de Geysir et cascade de Gulfoss

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

On reste un peu à prendre des photos et on repart ensuite à la voiture pour continuer la route. On passe ensuite par Geysir avec une courte pause pour voir ce phénomène naturel impressionnant et on continue jusqu'à Gulfoss, une cascade impressionnante par sa largeur et la puissance qui s'en dégare. Malheureusement il pleut beaucoup et il y a beaucoup de vent donc on se retrouve rapidement trempé et le matériel photo aussi. Les photos ne sont donc pas à la hauteur du site.

Après cette dernière cascades nous rentrons à Kopavogur pour aller manger dans le centre ville de Reykjavik avec Florent qui repart en France le lendemain. On a pas eu le temps de vraiment se balader dans le parc national de Thingvellir et le retour à la capitale est assez long. Il faut donc compter une bonne journée pour faire ce Cercle d'Or et ne pas trop trainer en route même si la tentation est grande de s'arrêter toutes les 5 minutes.

D'autres photos prises en fin de séjour

Nous avions prévu autre chose pour le dernier jour mais la fatique et la météo ont fait que nous avons changé le programme et que nous sommes revenus passer quelques heures dans le Cercle d'Or. Voici quelques une des photos que nous avons prises ce jour là

Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir
Cercle d'Or et Thingvellir

Tous les commentaires

1.  Cam 05/02/2015:

Quelle est à vos yeux la meilleures saison pour aller en Islande svp ? Camille

2. rokad 05/02/2015:

Nous n'y avons été qu'en septembre donc difficile pour nous de répondre à cette question. Il faudra qu'on y aille en juin pour pouvoir comparer. Après il faut prendre en compte ce que vous voulez faire. En juin/juillet, il fait jour beaucoup plus longtemps, les oiseaux sont là et il y a beaucoup de fleurs mais aussi beaucoup de monde. En septembre, il y a beaucoup moins de monde mais il fait nuit plus tôt, pas d'oiseau (ou pas beaucoup) et pas beaucoup de fleurs. En plus la météo peut être vraiment mauvaise.

Pour 2014 nous n'avons pas vraiment eu le choix au niveau de la date donc la question ne se posait pas de cette manière.

En fait, certains vont préférer juin/juillet et d'autres préfèreront septembre car moins de monde sur les sites très visités.

3.  Cam 05/02/2015:

Je vous remercie pour ces informations et tous ces détails. Moi j'ai envie de voir tout ce qu'il y a à voir, oiseaux et fleurs compris. Et si en effet je peux profiter du soleil de minuit, je pense que je vais plutot me tourner vers fin juin/juillet. Je pense louer une voiture pour me déplacer dans l'ile. J'ai vu qu'il y a des transports communs, mais je n'ai pas envie d'être tributaire d'eux. Par contre, je me pose une question : est-ce qu'on peut arriver le soir comme ça à un hotel ou il faut mieux avoir réservé? car j'avancerais selon ce que je trouve sur la route, et les lieux où j'aurais voulu m'arrêter. Ou alors, je pense à dormir au camping, mais je me demande s'il faut réserver aussi ? ou dernière solution, je dors dans ma voiture. J'hésite...

4. rokad 05/02/2015:

En été, c'est difficile de trouver des logements vides au dernier moment. Il vaut mieux réserver à l'avance. Et pour juillet et août il vaut mieux même réserver bien à l'avance si on veut trouver des trucs pas trop chers.

Après, si vous allez au camping, je ne sais pas comment ça se passe mais il parait quand même qu'il y a beaucoup de monde.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

Catégories des activité

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page