Découverte de l'île de Ténérife

Voyage et trekking en Espagne : 1 semaine pour découvrir l'île de Ténérife. Nos conseils et nos bons plans.

Page créée le 02/03/2013

Randonnée pédestre : Découverte de l'île de Ténérife

Randonnée pédestre

Pays : Canaries

Durée : 1 semaine

Voir les photos

Description de l'activité

L’île de Ténérife est l’île la plus peuplée des 7 îles de l’archipel des Canaries.

Nous y avons passé 8 jours complets (sans compter les deux jours du voyage), mais cela n’a pas suffi tant il y a de choses à faire et à voir sur l’île.

INFORMATIONS GENERALES

Hébergement : en camping sauvage qui est toléré sur l’île, excepté dans le parc national du Teide.

Location de voiture : pour visiter l’île, il est très fortement conseillé de louer une voiture. C’est un peu plus cher à l’aéroport ; on peut aussi aller à Puerto de la Cruz (si on atterrit à Santa Cruz) où fourmillent les loueurs de voitures. On peut négocier les prix.

Cependant, si vous voulez un modèle de voiture particulier (surtout pour les grosses voitures…on a eu des problèmes pour en trouver une sur place), mieux vaut réserver avant  le départ sur internet. De plus, vous aurez des prix préférentiels et la voiture vous attend à l’aéroport.

Attention : certaines agences n’assurent pas le véhicule si vous voulez prendre le ferry pour une autre île.
Quelques agences de location à Ténérife : Cicar, Hertz, Avis, Insular auto …

Les canariens sont extrêmement sympathiques….c’est à noter tellement cela nous a frappés.

La nourriture : la cuisine canarienne est très bonne : épicée sans être piquante. Ne manquez pas de goùter le poisson grillé accompagné de papas arrugadas.

La météo : au sud, il fait 35° et le soleil brille fortement. Au nord, il y fait environ 25° avec souvent (au moins une partie de la journée) des nuages…sans pluie : c’est le Teide qui retient les nuages…on le voit bien en survolant l’île. Quant à l’eau, elle est à 22° environ : un régal.

Dès que l’on monte en altitude, la température baisse…c’est une île faite de contrastes météorologiques et paysagers.

Par contre, (sauf si le Teide est enneigé mais visiblement cela n’arrive pas tous les ans) il y a ces conditions météo tout au long de l’année.

Flore : une multitude de plantes endémiques ; hélas, on  n’a pas trouvé de livre intéressant montrant la flore de l’île. Seul le dragonnier (voir photo) est inévitable : cet arbre est un symbole de l’île. Quant aux plantes que l’on connaît : les caoutchoucs et les ficus sont de véritables arbres et les bougainvilliers, ils en font des haies ! Avec ce climat, tout pousse.

LE VOYAGE PAR REGION

C’est dans le nord de l’île que nous avons passé la plus grande partie de notre séjour.
Nous avons consacré une (grosse) journée pour découvrir le Parc National du Teide et….une toute petite pour visiter le sud (et ce fut bien assez).

LA COTE NORD :

Bananeraies à perte de vue, et plages de sable noir.

Icod de los vinos : ville réputée car elle possède le dragonnier le plus vieux des Canaries ; cependant, nous avons été très déçus et avons finalement renoncé à nous y arrêter : beaucoup de racollages….un piège.

Los silos : s’y arrêter pour admirer les maisons canariennes.

Los Réalejos : plage de surf (sable noir) très fréquentée par les locaux.

LE NORD OUEST :

Massif du teno alto (très aride) ; à voir. Vous y dégusterez de délicieux fromages de chèvre.

Le village de Masca est incontournable (et touristique !) avec ses maisons de lave et son barranco (sorte de « canyon » creusé par la lave)
On peut descendre dans le barranco à pied (environ 1h30…sans traîner pour arriver à l’océan).

LE NORD EST :

Massif de l’Anaga où l’on peut faire de nombreuses randonnées ; vous pouvez vous procurer une carte détaillée du massif (avec sentiers de randonnée) au « parque de Anaga » : sur la route allant de El Bailadero- mirador pico del ingles – las mercedes.

LE SUD :

Nous y sommes restés à peine une journée : affluence de béton, d’allemands et d’anglais….le soleil plaît.

LE PARC NATIONAL DU TEIDE.

Difficile à décrire tellement c’est grandiose.

Une multitude de randonnées sont possibles ; vous pouvez vous procurez les cartes et topos au « centro de visitantes » qui se trouve à l’entrée du parc (à el portillo).

Nous n’y avons fait aucune randonnée ; cependant, la montée au pis du Teide (3717 m) doit être fantastique : en deux étapes avec une halte d’une nuit au refuge « Altavista » : afin de voir le lever du soleil sur le teide.

Attention, l’accès à la rambleta du Teide (3555m) est accessible à tous, à pied ou en téléphérique.

Si vous souhaitez accéder au sommet, il faut auparavant en faire la demande au bureau du par national qui se trouve à Santa Cruz.

Si vous souhaitez prendre le téléphérique (18,80 euros en novembre 2002), mieux vaut y arriver dès l’ouverture….attention, prévoyez des vêtements chauds.

Toutes les photos de cette activité

Cliquez pour agrandir

Pic du Teide

252

Nanon

Canadas gan Canaria

11806

Nanon

Plage de Benijo

11807

Nanon

Côte nord - Chinobre

11808

Nanon

Drago

11809

Nanon

Massif Anaga

11810

Nanon

Barranco de Masca

11811

Nanon

Maison Masca

11812

Nanon

Teno Alto

11813

Nanon

 

Voir les photos

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page