Choisir une veste softshell

Depuis quelques années les fabricants de vêtements outdoor nous proposent de nouveaux produit en particulier ce qu'on appelle les vestes softshell. Ce sont des veste légères ressemblant à des vestes polaires mais avec un traitement qui leur permet de protéger (un peu) du vent et de la pluie.

En fait, leur but est de remplacer la seconde (polaire) et la troisième couche (veste hardshell coupe vent) du système des 3 couches. Elles ne seront pas aussi efficaces qu'une vraie veste gore-tex au niveau de la protection contre la pluie et le vent mais la plupart du temps elles sauront remplacer deux couches. On gagne donc du poids et de la place dans le sac à dos. Certains modèles ont des aérations sous les bras ce qui permet de bien réguler la température.

L'inconvénient de ces vestes est que la plupart des modèles n'ont pas de capuche ce qui est quand même dommage dans certains cas. Mais pour des randonnées sur 1 à 3 jours quand la météo est plutôt bonne, ce sera un excellent choix.

Quel que soit le modèle choisi, cela ne remplacera jamais une bonne hardshell en cas de pluie forte et durable. Et si il fait trop froid, elle ne sera pas assez chaude pour que vous soyez correctement protégé. Mais dans de nombreux cas, c'est un très bon compromis.

Vous pouvez trouver d'autres informations et des tests de vestes softshell sur la page  : comment choisir une veste softshell ?

Pourquoi acheter une veste softshell ?

Vous voulez acheter une veste de montagne qui vous protège du froid et du vent et éventuellement un peu de la pluie ? Une veste softshell pourrait être la veste qu'il vous faut mais encore faut il connaître ses avantages et ses inconvénients (car oui, il y a des inconvénients...)

Une veste softshell, c'est quoi ?

Tout d'abord il faut bien savoir de quoi on parle. Sur un catalogue ou un site, une veste softshell ressemble à n'importe quelle autre veste. Mais en réalité ce n'est pas une veste hardshell. Ce sera une veste assez chaude et qui va vous protéger du vent grâce à une revêtement coupe-vent. En plus, la plupart du temps, elle aura une action déperlante pour vour protéger d'une petite pluie. Attention, le softshell n'est pas un tissu imperméable, au bout d'un moment ça passe quand même et ça peut mettre du temps à sécher.

A l'intérieur de la veste on aura souvent une sorte de polaire sur laquelle on trouve une membrane coupe-vent. Ce n'est pas plus compliqué. Le but étant de n'avoir qu'une seule veste softshell à la place de la couche chaude (la polaire) et la couche externe (coupe-vent). Un avantage au niveau du poids (et du prix) mais un inconvénient au niveau de la polyvalence et s'il pleut.

A quel moment il me faut une veste softshell ?

La veste softshell sera idéale en hiver, quand il fait froid et sec et qu'il peut y avoir du vent. Si en plus, elle a des aérations sous les bras, elle sera parfaite. Mais si il se met à pleuvoir, pas la peine de réfléchir trop longtemps, il faudra une veste imperméable.

De plus, par grand froid, en hiver et si le vent se met à souffler très fort, la veste softshell pourra montrer ses limites. Il sera alors nécessaire de la remplacer par une doudoune et une veste hardshell, le classique des trois couches.

La veste softshell sera donc réservées au sorties à la journée quand on sait à l'avance quelle météo on va avoir. Et éventuellement, on peut la compléter avec un veste imperméable très légère au cas où il se mette à pleuvoir.

A noter que les produits softshells (vestes ou pantalons) sont vraiment très agréable à porter car en général ils sont assez doux et élastiques.

Les problèmes des vestes softshell

La veste remplace deux couches, elle sera donc forcément plus lourde qu'une seule des deux couches. Et parfois, un tee-shirt à manche longue et une hardshell pourrait être suffisante. je pense notament au ski de randonnée en mi-saison. Dans les bonnes conditions, tout se passe bien mais s'il fait trop chaud on aurait aimé avoir juste la partie coupe-vent, s'il fait trop froid on va regretter la doudoune et s'il pleut on va regretter la couche imperméable.

Les tissus extérieurs peuvent être assez fragiles et abrasifs. En tout cas, ils seront moins solide qu'un GoreTex Pro mais ce n'est la même utilisation.

Softshell : Avantages, inconvénients et conseils pratiques

Une veste softshell de la marque Arc'Teryx

Les vêtements softshells ont fait leur apparition il y a quelques années (il me semble que j'ai acheté ma première veste softshell en 1999) et leur nom peut prêter à confusion. Le mot softshell a été créé en opposition au mot hardshell qui désigne une veste coupe-vent qui était souvent assez rigide au moment de l'apparition du softshell.

Nous allons voir dans cet article les inconvénients et les avantages des produits de ce type. je vous laisse consulter la page qui vous aide à choisir une veste softshell. On verra aussi les différences avec une hardshell ou une polaire quand on parle de veste softshell mais il existe aussi des pantalons softshell ou des gants softshell.

Le concept du softshell

A la base, le Softshell est une technologie qui permet d'obtenir des vêtements polyvalents, confortables et très doux, conçu pour lutter contre le froid et l'humidité. Cette technologie permet de limiter les épaisseurs et d'améliorer le confort lors des mouvements pendant une activité outdoor.

Le terme softshell concerne maintenant un concept de fabrication pour obtenir un vêtement assez souple, qui protège du vent, tient chaud et protège d'une pluie légère. Chez Gore-Tex, il s'agit d'une structure chaude à 3 couches composée d'une membrane GORE-TEX® spécifique est laminée entre un tissu doux hautement performant et une doublure en polaire.

Il y a quelques années, quand le concept du "trois couches" était très à la mode, certains se sont dit qu'on pourrait remplacer les deux couches externes par une couche unique qui ferait plusieurs choses à la fois : protéger du vent et du froid ce qui était plutôt réservé aux deux couches polaire (pour le froid) et hardshell (pour le vent et la pluie). La veste hardshell (en France on utilise plutôt le terme coupe-vent) désigne un produit qui va nous protéger de la pluie et du vent tout en étant assez respirant. Ces dernières années, de gros progrés ont été fait sur les hardshell et on trouve maintenant des vestes très légères, respirantes et imperméable grâce à des membranes comme le GoreTex Active Shell.

Le softshell va donc devoir nous protéger du vent et du froid, tout en étant très confortable à porter car souple et un peu épais. Il faudra aussi qu'il soit respirant en cas d'activité physique intense. L'extérieur d'un produit softshell est déperlant, ça veut dire que l'eau ruisselle à la surface mais en cas de forte pluie, l'eau finit par pénétrer dans le tissu au contraire des membranes imperméables qui vont empêcher l'eau de rentrer dans le tissu (GoreTex, HyVent, Texapore...).

Les avantages du softshell

  • Le confort
  • La polyvalence
  • Un seul produit au lieu de deux

La veste softshell (ou le pantalon) embarque une épaisseur qui vous protègera du froid ce qui n'est pas le cas des hardshell et elle sera plus respirante. C'est pour cela que de nombreuses vestes hardshell ont des aérations sous les bras, afin d'améliorer l'évacuation de la chaleur.

Le gros point fort du softshell, c'est l'utilisation par temps froid/frais et sec avec du vent. A ce moment, utiliser une veste softshell est très agréable. Si en plus il y a des aérations sous les bras, ce sera encore mieux. Avec une hardshell classique plus une polaire, la respirabilité serait moins performante.

Si on a une alternance de pluie et de beau temps, on ne sera pas obligé de sortir la veste qui pourra protéger un peu et qui sèchera assez vite si il y a du vent. La veste imperméable sera agréable quand il pleut mais on ne va pas l'enlever quand la pluie s'arrête et on va donc avoir trop chaud.

Les inconvénients du softshell

  • Déperlant et pas imperméable
  • Polyvalent mais moins performant

On touche là au plus gros inconvénient du softshell : en cas de pluie, il ne sera pas suffisant pour vous tenir au sec et il faudra quand même avoir une veste impérméable. De plus, en fonction du produit acheté, la respirabilité sera plus ou moins performantes. Sur certaines softshells, il n'y a même pas de capuche, c'est vous dire que les constructeurs pensent vraiment que ce type de produit ne sera pas utilisé sous la pluie.

De la même manière, la protection contre le vent sera bien moins efficace qu'une veste hardshell. Et la protection contre le froid sera moins efficace qu'une doudoune de qualité.

Finalement, les conditions météo du dessus (temps froid et sec avec du vent) sont les seules pour lesquelles une veste softshell sera plus intéressante qu'une veste coupe-vent + polaire ou doudoune.

S'il n'y a pas de vent, on sera mieux avec seulement la doudoune ou la polaire. S'il pleut beaucoup, il faudra de toute manière sortir une veste imperméable. Et s'il fait chaud, on pourra gérer en enlevant une épaisseur puisqu'on a deux vestes au lieu d'une seule.

Conclusion et conseils pratiques

La veste softshell peut être très intéressante quand il s'agit de n'avoir qu'un produit (au lieu de deux, ce qui coûte moins cher) et si vous faites des randonnées à la journée quand il ne pleut pas.

Au niveau du poids et de la contenance, ce n'est pas forcément plus intéressant, les vestes softshell étant en général plus lourde qu'une hardshell. Et même en rajoutant une doudoune légère, le poids peut être équivalent surtout que la plupart du temps il faudra quand même prévoir une veste contre la pluie.

Au final, les softshells sont des produits intéressants, polyvalents mais quand même moins pratiques qu'une doudoune et une bonne hardshell.

Malgré tout, on peut trouver des produits vraiment très performants comme la veste Mountain hardwear que j'ai utilisée en 2014 en Islande et que j'ai porté presque tout le temps, sans ressentir le besoin de sortir ma veste de pluie (mais je n'ai pas eu à marcher très longtemps sous la pluie, on a eu de la chance avec la météo). L'Islande est typiquement le genre d'endroit où il vaut mieux éviter de partir avec uniquement une veste softshell.

Si vous décidez d'acheter une veste softshell, je vous conseille de prendre une veste avec des aérations sous les bras car la facilité de régulation de la température sera bien plus facile.

Certains fabricants essaient de proposer des softshell qui résistent mieux à la pluie mais en cas de pluie très forte, l'eau finit toujours par passer. Attention à certaines promesses marketing.

La seule veste softshell que j'ai testé et qui résistait bien à la pluie était la veste High Voltage de Jack Wolfskin mais on est ici plus proche d'une troisième couche (la veste est très fine) que d'une veste qui remplace une 2ème et une 3ème couche.

N'oubliez pas que le softshell n'est pas utilisé uniquement pour les vestes mais qu'on peut trouver aussi des pantalons ou des gants dans ce type de produit.

Pantalon softshell de la marque Arc'Teryx

Un pantalon en Softshell de la marque Arc'Teryx.

Gants Softshell Windstopper de Millet

Les gants seront souvent équipés de la technologie Windstopper comme ceux ci qui sont de la marque Millet.

Bon alors, on achète ou pas du softshell ?

Du coup, avec tous ces inconvénients, on se dit qu'on ne va pas utiliser très souvent ce type de produit...

Et pourtant... Je suis parti en Islande en septembre 2014 avec une veste softshell et une veste coupe-vent imperméable et au final, je n'ai que très peu utilisé la veste coupe-vent (et encore, c'est parce qu'il fallait que je la teste). Effectivement, quand il y avait énormément de vent, je sentais les limites de la softshell et quand il pleuvait l'humidité passait au bout d'un moment (mais ça séchait vite à cause du vent quand la pluie s'arrêtait). Au niveau confort, c'était parfait, la veste était un peu lourde mais les nombreuses poches me permettait de stocker tout ce que je devais transporter.

Le top, bien entendu étant de pouvoir se payer une veste softshell ET une veste ultra-légère imperméable qui pourra rester en fond de sac la plupart du temps.