Présentation de l'éditeur

Vent et soleil, du Vigan à Castelnaudary, de Lodève au Canal du Midi. Plus de 30 jours de randonnée.

Entre soleil et vent, les paysages sont presque nordiques. La région se place sur la ligne de partage des eaux. D'un côté la Méditerranée, de l'autre, l'Atlantique. Les chênes verts se mêlent aux genêts, les bruyères côtoient les vignes, jusqu'au Canal du Midi. Une façon de saluer Pierre-Paul Riquet : n'a-t-il pas réussi à faire communiquer les deux mers ?
 
Située sur la ligne de partage des eaux, cette attachante région de moyenne montagne doit sa particularité aux influences méditerranéennes et atlantiques qui s'y affrontent. Sous le vent d'Autan ou sous la Tramontane, chacun des petits pays traversés s'est forgé son propre caractère.

Depuis l'Espérou, au sud de l'Aigoual, le chemin passe de l'ombre des châtaigniers à l'intense lumière méridionale. Autour des drailles de transhumance s'est développé un paysage de landes et de maigres pelouses. Mais où le mouton ne passe plus c'est un tapis de fleurs.

L'itinéraire principal ou ses variantes guident le randonneur vers des cités pittoresques : la Couvertoirade, St-Guilhem-le-Désert... Jusqu'au Canal du Midi, bruyères et genêts cèdent progressivement le pas au vignoble, où depuis la plaine de l'Aude on aperçoit par temps clair la chaîne des Pyrénées.