Présentation

Laminal, elfes, lutins, hadas (fées), mais aussi dragons, sorcières et sorciers, ou tout simplement hommes cruels peuplent et hantent (ont peuplé et hanté ?) les massifs pyrénéens. La belle idée de Francis Baro est de proposer une évocation d'un mythe, d'une légende, d'un conte épouvantable ou bien merveilleux et d'y associer une promenade ou une randonnée, sur les lieux où le récit en question prend racine.

Sont ainsi associés le serpent à sept têtes et le sommet de la Rhune, le Jauna Gorri et l'Anie, les bergers inhospitaliers du village d'Ilhéou et le lac Bleu, la belle Hérodiade et le pic de Néouvielle, le vieil Antoine et l'étang d'Artax, le grand bouc noir et l'étang de Naguille, le combat des Géants et le col des Neuf Croix, la fée Losa Mora et les belvédères d'Andrebot, les Enchantés et le Monestero.

Trente associations entre surnaturel et sentiers d'aujourd'hui, de la balade sans difficulté à la course en haute montagne, sont ainsi proposées.

Illustrations de Francine Magrou