Sous l'aile du grand corbeauPrésentation de l'éditeur

Amoureux du Grand Nord, Emeric Fisset s'est lancé un audacieux défi : relier Seattle au détroit de Béring, en traversant le Canada et l'Alaska. Commence alors un périple d'un an et demi, qui voit se succéder 4000 km en kayak de mer au long des côtes sauvages du Pacifique Nord, hantées par les otaries et les baleines à bosse, puis 3 000 km à pied et en traîneau à chiens à travers la taïga et la toundra boréales, royaume des ours et des caribous. Dans ce finistère quasi désert du Nouveau Monde, les rencontres avec les habitants, qu'il s'agisse d'autochtones indiens et eskimos ou de pionniers blancs, prennent une intensité particulière. Plein ouest, l'aventurier nous entraîne dans sa folle équipée, jusqu'à la banquise traîtresse du détroit mythique qui sépare l'Asie de l'Amérique.

Biographie de l'auteur

Né en 1962, Emeric Fisset s'est fait une spécialité des voyages en solitaire, sans liaison radio ni soutien logistique. Après avoir parcouru l'Europe à pied et pédalé jusqu'en Inde, des voyages de deux ans chacun, il a traversé l'Alaska du nord au sud en 1990-1991, avant d'y retourner en 1994-1995. Il a arpenté la péninsule du Kamtchatka en 2005 et 2006.