La grande variété de climats, de sols et de reliefs a présenté des conditions d’installations remarquables pour la flore et la faune. Venues au gré des courants marins, des vents ou des migrations, les plantes ont colonisé l’île pour composer une mosaïque de milieux.

On distingue ainsi plus de 100 types d’habitats naturels. L’isolement de l’île a favorisé l’apparition d’espèces uniques, les endémiques, mais est également à l’origine d’une relative pauvreté des espèces animales. Aujourd’hui, la Réunion demeure un espace préservé d’exception, avec plus de 35% de sa surface encore couverte par des milieux primaires.

Avec les autres îles du Sud-Ouest de l’océan Indien, la Réunion a été classée parmi l’un des 33 "hauts lieux" de la biodiversité au niveau mondial.

Ces 25 circuits inédits guident le randonneur à la rencontre d'un patrimoine naturel unique et le sensibilisent à sa préservation.