Présentation de l'éditeur

Ultreia... Santiago ! : dès le milieu du IXe siècle, bourdon à la main, chaussés de solides brodequins, les pèlerins accourent
par millions de tout l'Occident. Durant des siècles, ils marchent pendant des mois pour s'agenouiller, enfin, sur le tombeau de l'Apôtre. Ils partaient au printemps et revenaient quand ils pouvaient. C'est avec une pensée émue pour eux que vous vous lancerez à votre tour sur ce long chemin. Comme des milliers d'autres, vous ferez renaître ce célèbre pèlerinage en empruntant les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, classés au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco.

Des quatre Voies Jacquaires, cette "Route du Puy" est sans doute la mieux connue. Elle est aussi la première à avoir été classée sentier GR®, ceci au plus près de la réalité historique. C'est aussi la plus attachante à parcourir, par la beauté sauvage de certains de ses tronçons et la majesté des grands monuments de foi qui la jalonnent. Le randonneur traverse tout d'abord le haut Quercy, qui se compose en grande partie de causses : vastes étendues calcaires et dénudées où quelques maigres chaînes verts le disputent à la rocaille et aux champs de lavande. La verte vallée du Lot, que longent les GR® 651 et 652, déroule son ruban sombre en paresseux méandres couronnés de peupliers. Sur le GR® 65, le paysage change à partir de Lalbenque. Le Quercy blanc exhale des effluves méditerranéennes. Les pentes se couvrent de vignes et de vergers, ou, vers l'Agenais de champs de céréales.