Présentation de l'éditeur

Milieux changeants, instables, dangereux parfois, rudes souvent, les montagnes attirent pourtant, et ce depuis fort longtemps, des populations nombreuses. Leur anthropisation ancienne témoigne du vif intérêt qu'elles ont très tôt représenté pour les hommes et leurs activités. En plaçant au coeur de son sujet la notion de ressource, cet ouvrage propose d'aborder avec un regard original, transversal et pluriel, les relations riches et complexes qui se tissent entre les sociétés humaines et les montagnes. Minière, nourricière, énergétique, mais aussi patrimoniale, touristique, sociale... les dimensions de la " ressource-montagne " apparaissent multiples, variables dans le temps, et étroitement associées aux formes, aux possibilités, aux choix de mises en valeur de l'espace par nos sociétés. Tout autant, ces ressources et les pratiques qui leur sont associées peuvent également être à l'origine de vulnérabilités et de contraintes. Dans l'objectif d'approfondir ces questions, des géographes, rejoints par des spécialistes d'autres disciplines (architecture, économie, écologie) explorent ici les différents aspects que revêt ce rôle de ressource joué par les montagnes, et en interrogent les spécificités mais également les limites et les incertitudes contemporaines.