Par l'entremise de 54 parcours d'une journée plus ou moins ample, Jacques Jolfre donne à découvrir aux néophytes ce que l'on peut considérer comme étant quelques-uns des "grands classiques" (pic d'Orhy, Taillon, Petit Vignemale, Céciré, Carlit, Canigou), mais aussi des itinéraires à la frontière de l'oubli (pic Lavigne, pic de l'Oussouet, Mail de Bulard, Coume d'Or) et autres nimbés d'insolite et d'intimité (dolmen de Buluntza, désert des Bardenas, tour des Mallos de Riglos, Tozal de Sis, pic de l'Araing).

Des sentiers qu'il convient de continuer à battre et d'autres hors du temps.