Présentation de l'éditeur

Au sud de Toulouse, les montagnes de la haute Ariège constituent l'un des secteurs les plus sauvages des Pyrénées, au point d'être choisies comme lieu de réintroduction de l'ours. Peu de stations de skis égratignent ses vallées et la fréquentation touristique n'est importante qu'en quelques points faciles d'accès. L'activité pastorale y est présente comme nulle part ailleurs : sur 280 cabanes de bergers recensées, beaucoup sont encore actives, et certaines sont ouvertes aux randonneurs. La richesse des paysages, de la faune et de la flore fait des Pyrénées ariégeoises un paradis pour les randonneurs amoureux des grands espaces vierges.