Les tribulations de deux homozygotes. Nos héros se confrontent à des sommets et des voies mythiques qui nous sont, sinon familières, du moins connues...

Un récit humoristique
L’humour manque souvent aux grimpeurs, et plus encore l’autodérision. Beppi et Checco ne se prennent pas au sérieux. Leurs maladresses, leurs erreurs, leurs hésitations et même leurs triomphes sont l’occasion de rire d’eux-mêmes.

Des grimpeurs ordinaires
Ces passionnés de montagne, ni forts ni mauvais, représentent 90 % des pratiquants. Autrement dit nombre de nos lecteurs qui fréquentent assidûment la haute montagne. Ceux-là vivront les aventures de Beppi et Checco comme s’ils y étaient. On a beau rire – et on rit – tout est vrai.

La montagne, c’est quand même et toujours l’aventure !
Nos héros se confrontent à des sommets et des voies mythiques qui nous sont, sinon familières, du moins connues. L’humour n’enlève rien aux rêves et aux légendes qui hantent l’imaginaire de nos lecteurs. Tous y trouveront leur compte.

Les jumeaux, c’est Don Quichotte et Tartarin saisis par l’humour !