Présentation de l'éditeur

C'est un vendredi 13, en 1972, que le Fairchild F-227 qui transportait une équipe de rugbymen uruguayens s'écrasait dans les Andes et allait donner naissance à une légende fascinante et cruelle. Pendant 72 jours, les survivants de ce crash vécurent sur un glacier à 3 500 mètres d'altitude, au milieu des cadavres et des débris de leur carlingue éventrée. Seuls au monde, ils luttèrent à mains nues contre le froid et le désespoir - n'ayant bientôt d'autre choix, pour tenir, que de manger la chair de leurs compagnons morts. De cet épisode - dont le journaliste Piers Paul Read tira un ouvrage qui émut le monde entier (Les Survivants, 1974) - il nous manquait, à ce jour, le récit d'un survivant. Et c'est ce récit que Nando Parrado, après s'y être refusé pendant plus de trente ans, vient d'écrire. Pour la première fois, l'histoire des " Survivants " est donc racontée de l'intérieur. On y entend tous les petits bruits sinistres de la mort qui s'approche. Et on y entend le silence de Dieu. Mais, comment, en même temps, ne pas être édifié par cette leçon de courage que nul ne peut lire sans trembler ?

Biographie de l'auteur

Nando Parrado, l'un des rescapés de la catastrophe des Andes en 1972, est aujourd'hui PDG de plusieurs entreprises et producteur de télévision. Il vit à Montevideo avec sa femme et ses deux filles. Ce récit a été écrit en collaboration avec l'écrivain et journaliste américain Vincent Rause.