Pendant un quart de siècle, Jean-Michel Asselin a été le témoin privilégié, en tant que journaliste, de ces « conquérants de l’inutile » — grimpeurs, alpinistes — qui s’agitent sur les montagnes du monde. Il nous livre ici une histoire de la montagne revisitée, qui prend son ancrage au début du siècle dernier et n’est toujours pas achevée.

Bien sûr, il y a les grands moments, les alpinistes incontournables, les sommets foulés pour la première fois, mais dans ce livre il y a aussi toutes ces petites histoires, ces simples phrases ou ces visages qui nous emmènent sur les chemins abrupts et parfois inconnus de l’histoire de l’alpinisme.

« Une histoire qui n’est pas écrite, puisqu’il y a toujours des gens qui la vivent. C’est à ces alpinistes et plus loin, à tous ceux que cette étrange histoire interpelle que ce livre s’adresse. Raconter quelques décennies à travers cette expérience qui m’a valu de travailler au cœur de revues phares – Alpinisme & Randonnée, Montagnes Magazine et Vertical – a quelque chose de testimonial.

Dans une société qui s’abstrait de toute folie, de tout risque « gratuit », ces alpinistes ont été et sont encore des dinosaures, voire des délinquants ou de poètes. Des héros, à ne pas imiter, des incompris, forcément magnifiques. »

Les années montagne ne sont pas seulement racontées, elles sont aussi montrées de la plus belle façon.

  • Collection: Beaux livres montagne
  • Format : 215 x 288 mm
  • 192 pages
  • Façonnage: Cartonné sous jaquette