Latitude Zéro

XO Editions

Page publiée le 14/05/2010

Mike Horn ne vit que pour réaliser ses rêves. Alors un jour de printemps, il a laissé sur un rivage sa femme et ses deux filles qu'il adore, pour faire le tour de la planète, seul, en suivant la ligne de l'équateur.

Détails

FormatRécit
AuteurMike Horn
EditeurXO Editions
ISBN2845630573
EAN13978-2845630574
Sortie5 juin 2001
Acheter sur


Latitude Zéro

Description

Quatrième de couverture

Couverture de Latitude Zéro par Mike Horn

« Le temps s'est ramassé sur lui-même. Il est devenu compact. Les dix-sept mois de Latitude 0 se sont peu à peu transformés, dans ma mémoire, en une sorte d'instant unique, d'une intensité époustouflante, pendant lequel j'ai vécu presque simultanément tout ce qu'il est possible de vivre. J'ai vu des enfants naître et des hommes mourir. J'ai longé des fleuves et escaladé des montagnes. J'ai connu la paix et j'ai vécu la guerre. J'ai éclaté de rire et j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. J'ai éprouvé la joie, la déception, la tristesse, la peur de mourir, l'euphorie et le désespoir."

Mike Horn ne vit que pour réaliser ses rêves. Alors un jour de printemps, il a laissé sur un rivage sa femme et ses deux filles qu'il adore, pour faire le tour de la planète, seul, en suivant la ligne de l'équateur.

À pied, en pirogue, à la voile ou à vélo, à travers trois océans et deux continents, Mike Horn a cheminé sur ce fil invisible. Sans jamais s'en écarter de plus de quarante kilomètres.

Il raconte ici comment un homme seul parvient à se fondre dans la nature pour qu'elle le laisse passer - et parfois il n'y arrive pas. Dans la forêt vierge du Brésil, mordu par un serpent, il est resté quatre jours aveugle, à demi conscient, sans savoir si le venin était ou non mortel.

Mais le plus grand danger, c'est l'homme et ses guerres. En Afrique, des rebelles ont arrêté Mike Horn et l'ont condamné à mort. Il ne s'en est tiré que de justesse.

Pourquoi tout ça ? Parce qu'il voulait aller au bout de son rêve, plus loin dans la rencontre de la nature et des hommes. On découvre dans ce récit hors du commun un homme qui a peur, qui s'émerveille, qui a mal, mais qui avance, toujours.

Né en 1966 à Johannesburg, en Afrique du Sud, Mike Horn a le virus de l'aventure. Il vit dans une ferme, en Suisse, avec sa femme, Cathy, et leurs deux filles, Annika et Jessica.

 
Acheter sur


Latitude Zéro

A lire aussi

Tous les commentaires

1. rokad 08/08/2005:

Présentation de l'éditeur :

Quand Mike Horn est habité par un rêve, il le réalise. Ce Sud-Africain de 35 ans a traversé l'océan Atlantique, l'Amérique du Sud, l'océan Pacifique, les îles indonésiennes, l'océan Indien, et l'Afrique. Tout ça seul, à pied, en pirogue, à la voile ou à vélo, dans la jungle et dans les tempêtes, dans les marais et les déserts. Parti le 9, juin 1999, il est revenu à son point de départ exact, un an et demi plus tard. Il avait fait le tour de la Terre en suivant la ligne de l'équateur.

Dans cette folle entreprise, il lui a fallu une volonté d'acier: « À mon départ, je pensais que j'en savais assez pour faire ce tour de monde. Maintenant que je l'ai fait, je sais que je n en sais pas assez pour recommencer. »

Mordu par un serpent, il est resté quatre jours aveugle, seul dans la jungle; il a été intercepté par des narcotrafiquants en Colombie, puis par l'armée... Il a chassé des singes et des caïmans pour se nourrir, escaladé des volcans, attrapé la malaria. À plusieurs reprises il a manqué se noyer, comme sur le lac Victoria où s'est déchaînée une tempête inouïe... Il a traversé des pays en guerre où tous les bords l'accusaient d'être un espion et où il devenait une proie. En Afrique, ça a failli mal finir, des militaires rebelles l'ont arrêté et condamné à mort. Il s'est retrouvé à cinq heures du matin devant un peloton d'exécution, et ne s'en est tiré que de justesse.

Pourquoi tout ça ? Parce qu'il en rêvait. Mais il avoue avoir cru un moment qu'il ne verrait pas le bout de ce périple, et dit avoir vécu en un an et demi plus qu'une vie entière. On découvre dans son récit un personnage qui a peur, qui s'émerveille, qui a mal, mais qui avance, toujours.

2. rokad 09/08/2005:

J'ai vraiment adoré ce livre écrit avec beaucoup d'humour. Tout ce qu'a vécu l'auteur en 17 mois est impressionnant et comme il le dit lui même, il a vécu plusieurs vies en 17 mois.

L'interêt du livre vient aussi de la succession des moyens de locomotions pour faire ce tour du monde : quatamaran, VTT, marche... Des expériences à chaque fois différentes dans des milieux totalement différents.

3.  cam 16/01/2006:

J'ai eu ce livre pour noël il est trop bien on se demande comment un homme peut résister a toutes ces conditions climatiques si différentes comment il apu s'en sortir vraiment je l'admire

4.  kalapow69 23/01/2006:

Franchement, rien à dire, ce qu'il a fait mérite le respect total... J'en suis encore sur le cul

5.  antoine 08/01/2007:

deux mots vraiment génial. c'est vrai que ce qu'il a fait tous le long de son expédition et magique et fabuleux.

6.  uxe 18/07/2010:

Jamais dévoré un livre aussi vite. Couché dans mon hamac, j'ai voyagé et vécu l'aventure avec cet homme. Ce livre nous apprendra aussi l'humilité, il nous fera apprécier notre quotidien confortable et luxueux … et nous confortera dans l'idée que l'humanité a du bon, mais qu'elle est surtout la pire chose sur terre. Bien pire que la jungle que Mike Horn a dû traverser.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page