4eme de couverture

Le 14 juillet 1865, une expédition conduite par Edward Whymper atteint le Cervin. Au retour, c'est la catastrophe. Quatre morts le jour de la conquête, mais cinq cents morts depuis.

Le 3 juin 1950, Maurice Herzog et Louis Lachenal atteignent le faîte de l'Annapurna, premier sommet de 8 000 mètres visité par les hommes. Mais c'est de la descente, dramatique, que naît le mythe : un récit qui nous fait côtoyer l'infirmité et la mort.

Il y a cinquante ans, le 29 mai 1953, Edmund Hillary et Tenzing Norgay sont à l'Everest, le toit du monde. Les 10 et 11 mai 1996, huit alpinistes, membres de trois expéditions, y trouvent la mort.

Cent soixante-deux, au total, depuis la première ascension. Que font les hommes, que cherchent-ils là-haut, quand ils poussent la porte des huit mille en sachant qu'elle pourrait se refermer avant qu'ils n'y repassent ?

Avec ce livre, les corps à corps de l'homme avec la montagne revêtent tout leur sens : loin d'être inutiles, ils sont un moyen pour celui-ci de réaliser la conquête de sa propre condition, de définir son humanité.

Biographie de l'auteur

Sociologue et psychologue, Paul Yonnet analyse les loisirs, les pratiques sociales à caractère de masse et la médiatisation. Observateur des évolutions politiques et idéologiques de nos sociétés, il a écrit de nombreux articles dans la revue Le Débat.