Quatrième de couverture

Couverture de Là-Haut

Au printemps 1996, la Danoise Lene Gammelgaard a participé à une expédition très médiatisée sur les pentes de l'Everest, placée sous la direction de Scott Fischer, un alpiniste de renommée internationale. Cette aventure sportive et humaine s'est soldée par un succès, mais elle a été assombrie par la fin tragique de Scott et de plusieurs alpinistes d'autres groupes, surpris par un violent orage alors qu'ils redescendaient.

Lene Gammerlgaard n'est pas une femme ordianire : d'un caractère entier, passionnée d'escalade, elle a toujours cherché à se dépasser. Psychologue, elle a travaillé dans des centres de traitement des toxicomanes et se montre attentive aux autres. C'est dire aussi qu'elle porte un regard neuf et bien à elle sur le monde élitiste de l'alpinisme. Le journal qu'elle tient ici reflète ses états d'âme, ses peurs et ses enthousiasmes, ses frustrations et ses triomphes, et s'attache autant au récit des préparatifs - évidemment décisifs et très complexes - qu'à la mise en condition physique et psychologique des participants, ou à leurs relations au sein du groupe.

Loin de se cantonner à relater - et avec quel suspense ! - un tel exploit sportif, ce témoignage invite à réfléchir sur ses propres limites et constitue un exemple passionnant du dépassement de soi.

Lene Gammelgaard est née au Danemark en 1961. Elle a gravi quelques-uns des plus hauts sommets du monde et navigué sur les océans. Elle est aussi juriste, psychothérapeute et journaliste, et a participé à la création de plusieurs centres de traitement antidrogue. Elle vit à Copenhague où elle se consacre à l'écriture et à la thérapie.