Randonnée, trekking et sports de plein air

La caresse de l'onde : Petites réflexions sur le voyage en canoë

Transboréal

Page publiée le 25/09/2011

La collection "Petite philosophie du voyage" invite Patrice de Ravel, éditeur et libraire, à livrer son goût pour le canoë. Le voyage à la pagaie ouvre des horizons aussi variés que les émotions et sensations qu'il procure.

Détails

FormatEssai
TypeCanoé
AuteurPatrice de Ravel
EditeurTransboréal
ISBN2913955797
EAN139782913955790
Sortie21/05/2009
Acheter sur


La caresse de l'onde : Petites réflexions sur le voyage en canoë

Description

Présentation de l'éditeur

La collection "Petite philosophie du voyage" invite Patrice de Ravel, éditeur et libraire, à livrer son goût pour le canoë. Le voyage à la pagaie ouvre des horizons aussi variés que les émotions et sensations qu'il procure. Les cours d'eau abandonnent à leurs rives leur rôle de frontière pour devenir un intervalle indécis sur lequel voguent les désirs d'évasion.

La Caresse de l’onde, Petites réflexions sur le voyage en canoë, Patrice de Ravel

Originaire des forêts du nord de l’Amérique, la pratique du canoë, qui seule rendit possible l’odyssée des « coureurs de bois », est aussi changeante que les cours d’eau, vifs ou nonchalants, qu’il permet de découvrir. Lui seul peut se jouer des chutes et des rochers, descendre ou remonter les rivières, les relier entre elles grâce à son portage. Son ingéniosité n’en finit pas de nous étonner. Les horizons qu’il ouvre sont proportionnels à la richesse de sa technique. Silencieux et discret, ce mode de déplacement offre une approche originale des paysages. Du milieu d’un lac ou d’une rivière, du fond d’une vallée ou au cœur d’une ville, une fois la pagaie en main, la perception des lieux qui semblaient connus est bouleversée. Les repères cèdent ou se mêlent. Le chant de l’eau qui berce les riverains a, pour le pagayeur, une signification particulière. Bien que la terre soit toujours frôlée, l’univers aquatique impose ses règles. Les chaussées des moulins, les ponts, les rochers qui affleurent, les arbres même, changent de fonction. La rivière abandonne à ses rives son rôle de frontière pour devenir un intervalle indécis sur lequel nous embarquons tous nos désirs d’évasion. Le canoë est un espace flottant entre terre et eau mais, finalement, qui, de la pagaie à la surface ou de l’onde sous le bateau, caresse l’autre ?

 
Acheter sur


La caresse de l'onde : Petites réflexions sur le voyage en canoë

A lire aussi

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page