Trois titres relatant la conquête de l'Everest rassemblés à l'occasion de la commémoration des 60 ans de la première ascension de ce sommet par trois alpinistes majeurs.

En 1952, trois Suisses, Gabriel Chevalley, René Dittert et Raymond Lambert, tentent l'ascension de l'Everest. Dans leurs carnets, ils évoquent avec précision et honnêteté les immenses difficultés qui les conduiront à rebrousser chemin. Cet échec apparaîtra comme une véritable leçon pour tous les amoureux d'alpinisme.
En 1978, Pierre Mazeaud sera le premier Français à atteindre le toit du monde. Dans Everest 75, il retrace l'intégralité de son exploit - naissance du projet, choix de l'équipe, préparation du matériel... Plus qu'un récit d'ascension. Mazeaud témoigne d'une expérience humaine, parsemée de doutes, de conflits et d'anecdotes palpitantes.
Le célèbre alpiniste Reinhold Messner est un habitué des «premières». En 1978, il atteint le sommet de l'Everest sans masque à oxygène. Avec son compagnon Peter Habeler, il réussit l'ascension du plus haut sommet du monde sans apport technique, en résistant aux tempêtes, à la fatigue et aux maladies. Cette première va relancer le débat sur la conception minimaliste de l'alpinisme.

Pierre Mazeaud, né en 1929, juriste de formation et homme politique, reste l'une des grandes figures françaises de l'alpinisme au XXe siècle.

Reinhold Messner, né en 1944, est considéré comme l'un des plus grands alpinistes du XXe siècle : il a notamment été le premier à réaliser l'ascension des 14 sommets de plus de 8 000 mètres.