Randonnée, trekking et sports de plein air

Abbaye de Saint-Orens

Informations et localisation

TypeFiche / BATIMENT
MassifPyrénées
ZoneBigorre
Altitude900 m
TrekkingRandonnées en France
Carte GoogleMapAfficher la carte GoogleMap

L'Abbaye de Saint-Orens se trouve dans les Hautes-Pyrénées non loin du village de Villelongue. On peut faire une randonnée en boucle depuis le village pour passer près de l'abbaye. Attention de ne pas s'approcher de l'abbaye car les pierres peuvent tomber et ne sont pas sécurisées. Le site est très beau mais très fragile, il faut en prendre soin.

La randonnée en boucle est assez longue et pas toujours bien balisée mais on trouve des pistes et avec une carte ou un gps il est facile de trouver son chemin.

Cartographie et compléments

Carte de randonnée Abbaye de Saint-Orens

Carte IGN Top 25 n°1647 ET : Lourdes - Argeles-Gazost - Le Lavedan

Villes proches Pierrefitte-Nestalas

Avion/train Tarbes, Lourdes

Epoque conseillée Mai à octobre

La Balaguère

Topos de randonnée et activités de pleine nature

Topo : Abbaye de Saint-Orens

Type : Randonnée Durée : 3h30 Ajouté par myoppy

Galerie de photos Abbaye de Saint-Orens

Abbaye de St Orens

Auteur : Imagin Pyrénées / Pour vous y rendre, prendre la vallée d'Argelès, après Pierrefitte-Nestalas, bifurquer en direction de Villelongue, puis remonter au village d'Ortiac ou vous garez le véhicule et en profitez pour visiter la chapelle (voir autre photo) puis "pedibus jambus" remonter en direction du plateau de la Prade,Isaby. Le sentier contourne ces ruines. -- Imag'In Pyrénées --

Ruines de l'Abbaye de Saint-Orens

rokad

2013-03-31

Randonnée à l'Abbaye de Saint-Orens

rokad

2012-09-12

Piste de Prade

myoppy

2008-03-09

Piste de Prade

myoppy

2008-03-09

Saint-Orens

myoppy

2008-03-09

Abbaye de St Orens

Imagin Pyrénées

2007-04-01

Je participe : AJOUTER UNE PHOTO

Bibliographie : Abbaye de Saint-Orens

Le Guide Rando - Gavarnie / Luz

Activité : Randonnée pédestre

Du Taillon au pic de Madamète, du Mont-Perdu à la Munia, des lacs de Cestrède et d'Antarrouyes à la montagne du Yéous, la cinquantaine de destinations décrites dans ce guide vous projettent au coeur des Hautes-Pyrénées

Acheter sur Amazon.fr : Le Guide Rando - Gavarnie / Luz

À proximité de Abbaye de Saint-Orens

Miniature

Nerbiou

Distance : 1 km
Type : Fiche

Miniature

Soum de Maucasau

Distance : 2 km
Type : Fiche

Miniature

Balade au Maucasau à Hautacam

Distance : 2 km
Type : Activité

Miniature

Pic des Gahus

Distance : 3 km
Type : Fiche

Miniature

Station de Lourdes-Hautacam

Distance : 3 km
Type : Fiche

Miniature

Pics de Yéous

Distance : 3 km
Type : Fiche

Tous les commentaires

1. monax 13/04/2007:

sortie tres sympa.... à noter dans l'axe de l 'abbaye on voit la chapelle de Pouyaspet sur l'autre flanc de montagne!!!

2.  marmotte 24/09/2007:

Malheureusement, un arreté municipal interdit l'accès au site depuis le 1er juin 2007. On peut contourner l'abbaye, mais on ne peut plus aller au pied des murs à cause d'un risque de chute de pierre jugé trop important... Dommage...

3. Imag'in Pyrénées 24/09/2007:

Effectivement, quand j'ai pris cette photo, l'accès n'en n'était pas encore interdit.

4.  Maïté Tisné 30/10/2007:

ABBAYE DE SAINT ORENS

L'accès en à toujours été interdit. Il a fallu un arrêté de péril pour que quelques personnes en prenent conscience. Ce site, depuis 1791, appartient à des privés. En 1981, une partie de celui-ci est devenu propriété d'une association. Les gens qui y pénetrent entrent dans une propriété privée. Seuls les propriétaires peuvent se réserver des droits sur ce lieu.

La propriétaire et présidente de l'ASHSO (Association pour la Sauvegarde Historique de Saint Orens)

5. Imag'in Pyrénées 30/10/2007:

A propos de Saint Orens, il faut savoir que des lieux ouverts ou de plein air peuvent être librement empruntés, si aucun panneau ou aucune interdiction locale n’en interdit l’accès. En effet, à l'époque de la photo, aucune barrière, aucune clôture ni aucun panneau n'en indiquaient l'interdiction, et il semblerait que devant le danger d'éboulement, les responsables ont été contraint d'y appliquer un panneau. Maïté Tisné nous le confirmera, j'espère.

6.  Dupont Jean Claude 30/03/2008:

J'y suis passé, j'ai photographié, l'atmosphère est lourde, le passé encore présent! Messes ou rituels??

Ne rien toucher surtout aux pierres

7.  Leviste 08/09/2008:

J'adore cet endroit.

Dommage que rien ne soit fait pour la restaurer un minimum, je pense qu'il y aurait quelque chose à faire même si l'accès est trés difficile et qu'il faudrait pas mal d'argent.

La tour de Vidalos était dans un triste état il y a quelques années, idem pour le chateau d'Arras.

8.  sylvie 13/09/2008:

La propriétaire semble excédée. Elle revendique un droit d'accés afin de rénover l'abbaye, ce trésor qui s'écroule pierre par pierre. Elle précise que des pierres sont volées régulièrement et que des personnes creusent et font des trous, en quête de trésor certainnement... Pourquoi empeche t on cette dame de faire les travaux nécessaires? Comment faire pour l'aider, pour ne pas laisser s'effacer ce bijou d'architecture?

9. Imag'in Pyrénées 14/09/2008:

Il suffit sans doute, Sylvie, d'adhérer à l'Association de Maïté Tisné et de cotiser ou bien de verser généreusement des fonds.

10.  sylvie 14/09/2008:

j'aimerais en savoir un peu plus sur l'histoire de cette abbaye, étrange ruine dans un décor un peu magique... La propriétaire dit que ce n'est pas qu'une histoire d'argent puisqu'elle a tout le matériel pour commencer les travaux... C'est le problème de l'accés, vous comprenez? Alors... un secret se cache derrière tout cela, peut-être.

11. myoppy 17/09/2008:

Si Sylvie veut en savoir plus sur cette abbaye et son origine, elle peut lire les "annales du Labeda" de Jean Bourdette, historien de la vallée. Il est à la bib de Lourdes, 4 volumes je crois, mais il y a une histoire un peu plus "ramassée" Extraits : Dans le vallon d'Izabi, à trois kilomètres environ de Villelongue, toujours en montant, plus haut encore que le village d'Ourtiac qui est environ à mi-chemin, et sur l'autre côté du torrent, se trouve un petit plateau incliné vers le Couchant, serré entre la montagne de Nerbiou au Nord, et la rive droite de l'Izabi au Midi, laquelle en cet endroit est très haute et escarpée. De là, par une montée pénible, on atteind en vingt minutes le joli bassin appelé la Prada, ou, pendant des siècles, l'Izabi forma un lac qu'un jour il mit à sec, en emportant l'obstacle qui du côté du Couchant le retenait captif, et qui depuis lors est couvert de belles prairies. Sur le côté oriental de ce bassin, on voit la belle cascade de Paspiche qui, sortant du plein rocher à une hauteur de 40 mètres, précipite ses eaux blanchissantes dans le gave d'Izabi, qui passe au pied du rocher. Saint Oréns naquit, vers l'an 350, à Huesca, ville d'Argon, de parents illustres et riches. Son père se nommait aussi Oréns, et sa mère Patience. La tradition lui donne pour frère St Laurent. Aujourd'hui encore, on indique l'emplacement occupé par la maison natale des deux saints, qui a été remplacé par une chapelle dédiée à saint Laurent, et ou reposent les restes de leur mère Patience, morte en odeur de sainteté. Après la mort de Patience, Oréns le père et Oréns le fils résolurent d'aller vivre en ermites dans quelque solitude des Pirénées; quittant leur pays et passant les montagnes, ils vinrent en Labédâ. Là, se séparant de son père, le jeune Oréns s'établit dans le vallon d'Izabi, sur la rive droite du torrent, au-dessus des villages de Biélalounca et d'Ourtiac../.. Oréns bâtit sur l'Izabi le premier moulin à farine qu'on eût encore vu en Labédâ../.. L'Ermitage témoin des austérités d'Oréns, et tout rempli du souvenir de ses vertus, resta, pour les Labédanais, un objet de vénération. Ils aimaient le visiter pour implorer le secours du saint. Il fut érigé en chapelle, dans les temps reculés; plus tard, la chapelle fut remplacée par une abbaye, qui existait encore en 1789, mais sous le titre de prieuré../.. Vers 850 La comtesse Faqile était morte. Une charte non datée, qu'on peut rapporter à l'an 850, nous apprend que le comte Danton-Donat confirma la donation qu'elle avait faite au couvent de Sént-Ouréns en 839 ../..

12.  Didier ARNAUD 14/11/2008:

Serai-je pertinent ? Avez-vous demandé au nouveau maire de Villelongue son avis pour améliorer l'accès à Saint Orens , ceci afin d'envisager une rénovation ? Si oui , quelle fut sa réponse ?

13.  Laurent Nicolas 04/01/2009:

En réponse à Myoppy, je pense que Orens et Laurent étaient la même personne : suivant les langues, ce prénom s'écrit de différentes façon, notamment en Arabe "al Ourens", en Anglais "Lawrence"...

14. myoppy 05/01/2009:

Ah intéressant çà ! Enfin, je ne faisais que citer Bourdette. Merci, al Ourens !

15.  andré 01/02/2009:

aucun acces ne sera crée vers les ruine tro de boulot et surtout aucun respect de vouloir crée un chemin d acces o milieu de cette nature et en plus de sa une piste ne pouré pa etre crée de par la nature du terrain puis une des 2 propriétaire ne fait rien pour etre aimé dans la region ...

je suis assez au courant car je suis de la region plus prescisement de villelongue

et pour ce qui est des vols de pierre je pense que les pierre de l abaye qui doivent faire entre 100kg et plus son dificile a metre sur l epaule quand au soit disan trou creusé c'est que de la conerie tout lmonde s en fou pas mal de faire des trou la bas ...

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page