Randonnée, trekking et sports de plein air

Un oreiller pour la randonnée

Article publié le 17/11/2015 par Rokad|Modifié le 27/11/2016

Partager :       

Un oreiller pour la randonnée

Une chose importante quand on part en randonnée itinérante ou pour un trek, c'est de bien se reposer la nuit. Et un oreiller de randonnée est souvent indispensable pour être couché dans une position confortable.

Pour mes premières randonnées, je ne m'étais pas posé vraiment la question de savoir comment j'allais dormir. On avait prévu de dormir dans des cabanes ou des refuges donc j'avais pris un sac de couchage (énorme et vraiment très lourd) et un matelas de sol acheté rapidement avant de partir. Malheureusement je n'avais pas pensé au coussin ou à l'oreiller.

Du coup, j'ai passé des nuits horribles mais on était jeunes et on récupérait vite donc ce n'était pas un problème (sauf pour le poids à porter la journée, c'était vraiment difficile). Et ce n'était pas uniquement dû au fait que je n'avais pas d'oreiller. Le sac de couchage n'était pas du tout adapté et le matelas pas assez épais.

Au fur et à mesure, j'ai optimisé mon matériel : j'ai acheté des produits plus compacts, plus léger, j'ai pris moins de choses dans mon sac à dos, j'ai investi dans un matelas auto-gonflant... Mais il a fallu trouver une solution pour une chose toute simple : comment poser ma tête confortablement pour dormir la nuit ?

J'ai testé plusieurs système avant de trouver la solution qui me convient le mieux :

  • La veste roulée en boule
  • Le coussin gonflable
  • La taie d'oreiller classique en coton
  • La taie d'oreiller spéciale randonnée

Juste une veste polaire

J'ai d'abord testé la veste posée sur le sol et elle me sert de coussin. Ce n'est évidemment pas très confortable, et en fin de nuit on a plus vraiment d'oreiller. Mais ça dépanne...

Coussin gonflable

J'ai essayé les coussins gonflables de camping mais ils sont lourd, prennent de la place et je trouve qu'ils ne sont pas très confortables même en ne les gonflant pas complètement.

Taie d'oreiller classique

Ensuite, j'ai pris une taie d'oreiller classique dans laquelle je mettais une veste ou une polaire (plus moelleux et moins bruyant). C'est une solution que j'ai utilisé pendant plusieurs années mais je trouvais quand même que la taie en coton prenait beaucoup de place et était assez lourde (même en prenant une 50x70).

Taie d'oreiller pour la randonnée

Finalement, j'ai découvert les taies d'oreiller de randonnée qui sont assez petites, fabriquées dans une matière douce semblable à de la polaire et qui sont assez légères. On peut facilement y mettre une veste polaire et on obtient un oreiller vraiment très confortable qui ne prend pas beaucoup de place une fois replié et qui n'alourdit pas inutilement le sac à dos durant la journée.

J'ai utilisé le modèle Therm-a-Rest Trekker Pillow Case mais il en existe certainement dans d'autres marques. C'est cet oreiller que j'ai utilisé sur mon trek en Islande et je dois avouer que cela faisait longtemps que je n'avais pas aussi bien dormi lors d'un trek.

Et vous, vous faites comment pour votre oreiller pendant vos randonnées ?

Tous les commentaires

Il n'y a pas de commentaire sur cette page pour le moment.

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page