Randonnée, trekking et sports de plein air

Orages en randonnée : que faut-il faire ?

Article publié le 04/02/2014 par Rokad|Modifié le 10/12/2015

Partager :       

Guide pratique de la randonnée : Les conseils pour éviter la foudre pendant un orage en randonnée.

Orages en randonnée

Si vous faites des randonnées sur plusieurs jours, vous êtes dépendant de la météo qui peut être bonne au début du trek et tourner au mauvais en fin de séjour. En été, même si la météo annonce du beau temps, il n'est pas rare de subir un orage en fin d'après midi.

On a alors deux solutions : soit éviter l'orage en partant suffisament tôt pour être rentré avant le début de l'orage, soit affronter l'orage mais il faudra alors prendre quelques précautions pour ne pas se mettre en danger.

Dans un premier temps, si vous êtes obligés de marcher sous un orage (ce qui devrait être évité autant que possible), il ne faut pas aller trop vite (ne pas courir) pour moins attirer la foudre. Il faudra aussi éviter les matières métalliques sur le sac à dos : crampons, piolet, bâtons de marche... Mieux vaut ranger tout ça au fond du sac.

Se mettre à l'abri

Si vous pouvez vous arrêter pour attendre le passage de l'orage ou si le bivouac est installé, il est conseillé de rester le plus proche du sol possible. Il vaut mieux éviter de se retrouver sous un arbre qui pourrait tomber sur vous. Ne pas se mettre à côté d'un rocher bas qui va attirer la foudre. Un rocher qui va nous protéger doit faire plus de 5 mètres de haut et on doit s'assoir à un peu plus d'un mètre du rocher. Plus le rocher sera haut et mieux ce sera.

Le mieux est de trouver un renfoncement dans une falaise (ou une grotte) et de s'assoir près de la falaise tout en mettant les objets metallique loin de soi. Attention tout de même aux rochers qui pourraient se détacher de la falaise si la foudre la touche.

Le plus important est surtout de ne pas être sur les crêtes ou sur un sommet quand l'orage passe au dessus de vous. Il faut perdre de l'altitude autant que possible pour être le moins exposé possible.

Eviter les sommets

En été il n'est pas rare que des randonneurs soient foudroyés sur les crêtes en Corse. Cela est arrivé à deux randonneurs quand je faisais le GR 20 en 2006. Ils sont partis trop tard et se sont retrouvés sur les crêtes au mauvais moment. Nous étions passés sans problème quelques heures plus tôt.

Et si la météo est trop mauvaise et annonce une journée d'orage, il vaudra mieux décaler la randonnée d'une journée et rester à l'abri dans une cabane ou un refuge. De toute manière, il est rare qu'un orage reste sur votre tête pendant plus d'une heure.

Tous les commentaires

1.  Dejoie Marie-Agnès 15/04/2015:

Merci beaucoup pour ce commentaire: je démarre le chemin de Compostelle le dimanche 19 avril 2015 et la météo annonce des orages; maintenant, je sais ce qu'il faut faire et ne pas faire.

2.  Ben 09/06/2016:

J'aimerais bien avoir des détails sur la phrase : "il ne faut pas aller trop vite (ne pas courir) pour moins attirer la foudre"...
D'un coup, l'article perd de son crédit :(

3. rokad 12/06/2016:

Non, pas de perte de crédit , la foudre est attirée par les corps en mouvement... Donc il vaut mieux éviter de courir. Vous pouvez trouver l'explication technique de la raison sur wikipedia. C'est plus clair ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page