Randonnée, trekking et sports de plein air

Les hébergements en randonnée

Article publié le 28/03/2013 par Rokad|Modifié le 10/12/2015

Partager :       

Guide pratique de la randonnée : Quels sont les hébergements possibles pour vos prochaines randonnées sur plusieurs jours

Lors de vos randonnées itinérantes sur plusieurs jours, vous pourrez rencontrer plusieurs type d'hébergements du plus simple au plus luxueux. Sur le GR 20 vous alternerez entre des refuges de montagnes et des gîtes d'étape. Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, vous pourrez dormir en gîte mais aussi à l'hôtel ou dans des chambres d'hôtes.

Refuge du Marcadau dans les Pyrénées

Le camping sauvage ou bivouac

Bivouac au lac Lérié dans les AlpesLe camping sauvage en randonnée est plutôt assimilé au bivouac car on plantera la tente en fin de journée pour la démonter rapidement au levé du jour. Dans certains endroits il faudra faire attention car ce type de bivouac n'est pas autorisé sauf à proximité des refuges où des emplacements sont prévus et où il faudra payer. Dans certains parcs nationaux, la réglementation est aussi très précise. Renseignez vous bien avant de partir.

Le camping

Sur certains sentiers de grande randonnée ou passera parfois près d'un camping. Il sera alors facile de trouver un emplacement et de profiter de sanitaires pour prendre une douche chaude et laver ses affaires plus facilement qu'en refuge ou en bivouac. Sur le GR 20, nous n'avons eu droit qu'à une ou deux douches chaudes durant la traversée. Ce n'était pas indispensable mais c'était quand même très agréable d'éviter l'eau parfois glaciale des refuges.

Gîtes d'étape

Gites et refuges se trouvent en Europe et en Nouvelle Zélande mais pas trop en Amérique du Nord. Les gîtes vous proposeront des dortoirs communs ou des petites chambres. Vous pourrez y manger et rencontrer d'autres randonneurs. En France ils sont souvent situés non loin des routes ou des chemins. Il y a en général un coin cuisine. Pendant la saison estivale, sur certains GR ou sur le sentier de Saint Jacques de Compostelle, il peut être utile de téléphoner pour réserver à l'avance.

Chambres d'hôtes et auberges

Les chambres d'hôtes se développent de plus en plus en France ces derniers années. On en trouve maintenant à tous les prix entre 50 et 200 euros voire plus. Ce n'est parfois pas beaucoup plus cher qu'une nuit en refuge puisque le prix est pour deux personnes avec le petit déjeuner. En général, les chambres d'hôtes se trouvent près des routes mais il y en a de plus en plus sur les étapes de certains sentiers de Grande Randonnée.

Abris et cabanes

Ce sont des abris non gardés ou des cabanes de berger dans lesquels on peut passer une nuit si le berger n'est pas là. On peut aussi trouver des abris sous pierres ou des grottes dans certains endroit. Le confort sera très rudimentaire mais on sera à l'abri de la pluie et du vent qui peut parfois être très violent en montagne.

Ces cabanes ne sont en général pas très propre mais certaines sont dans un état tout à fait correct et si chacun fait le ménage en partant, elles peuvent rester dans un bon état. Certains ont même une petite cheminée qui permet de faire du feu si on trouve du bois dans les environs. Pensez à prendre un peu de papier et un briquet si vous prévoyez de dormir dans une cabane.

Refuges

Les hébergements qui portent le nom de refuge mais qui se trouvent à proximité immédiate d'une route (voire au bord de la route) ne devraient pas s'appeler ainsi, je n'en parlerai donc pas. Pour moi un refuge est un hébergement rudimentaire qui se trouve à au moins 1 heure de marche d'une route ou d'un accès en véhicule. Le confort est sommaire, il n'y a pas d'eau chaude ni de douches et en général on s'entasse dans des dortoirs de 20 ou 30 personnes.

Je me souviens d'une nuit au refuge des Sarradets avec le dortoir sur trois étages (donc le plafond de chaque lit à 50 cm au dessus de nos têtes) lors de laquelle je n'ai pas beaucoup dormi. A 20 ou 30 dans un dortoir, il y a de fortes chances d'avoir un ou plusieurs ronfleurs... Pour mieux dormir, il vaut mieux prévoir des boules quiès et un bon sac de couchage car il n'y a pas de chauffage et il peut faire très froid en début de saison. Mais quel bonheur de se lever tôt et de profiter de paysages magnifiques ou du levé de soleil sur la face nord du Vignemale depuis le refuge des Oulettes de Gaube dans les Hautes-Pyrénées.

Face nord du Vignemale au petit jour depuis le refuge des Oulettes de Gaube

Dans la plupart des refuges il est possible de prendre un repas chaud. Il vaut mieux prévenir le gardien à l'avance qui pourra ainsi prévoir son nombre de repas. Sachez que certains gardiens de refuges en France ne gagnent de l'argent presque exclusivement que sur les repas qu'il vendent.

Dans les refuges on trouve en général un coin cuisine ouvert à ceux qui dorment au refuge mais qui ont prévu de quoi manger. certains refuges de haute montagne ne sont pas ouverts toute l'année. Il conviendra donc de se renseigner sur les dates d'ouverture sur un site comme celui sur lequel vous vous trouvez ou direcement sur le site du refuge.

Dans les refuges de montagne en France, il y a aussi une partie hiver qui reste ouverte toute l'année. Certaines ne sont toutefois pas en super état. A vérifier avant de partir. Prévoir aussi qu'en fonction de la neige, il ne sera pas toujours facile d'accéder à l'entrée.

Tous les commentaires

1.  Lucie Albi 17/05/2013:

En recherche d'informations pour faire un trek cet été dans les Alpes, je suis tombée sur votre article intéressant. Je pense opter pour le bivouac et là où ce ne sera pas possible d'aller dormir en refuge, même si je n'ai jamais tenté l'expérience, cela me tente bien. Je pense que ce doit être intéressant de pouvoir échanger avec d'autres personnes sur les endroits où aller, ce qu'il faut voir, visiter ensuite, et puis avec des conseils sur l'itinéraire à suivre, à éviter, là où se ravitailler et puis toutes ces petites infos utiles à tout randonneur partant sur plusieurs jours en autonomie. Merci bien, et de belles randonnées à vous

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page