Date : 10/07/2006

Itinéraire :

  • 0h00 : Gîte d'Ascu Stagnu 1422 m
  • 1h45 : Bocca Tumaginesca 2183 m
  • 3h40 : Bocca Minuta 2218 m
  • 4h50 : Refuge de Tighjettu 1640 m
  • 5h20 : Bergeries U Vallone 1440 m

Récit :

Ce matin nous partons pour l'étape la plus difficile du GR20 si on en croit les commentaires des gens avec qui on a discuté et ce qu'on a pu lire dans les guides ou les revues. Le cirque de la Solitude est connu de tous les randonneurs qui viennent en Corse et il est réputé pour être un moment risqué et aérien. On va pouvoir se faire notre propre avis.

Le temps est au grand beau dès le lever du soleil. Nous partons encore plus tard que d'habitude mais heureusement, le début de la randonnée se fait à l'ombre. Après une montée dans la forêt, la végétation disparait et les rochers font leur apparition.

En route vers le Cirque de la Solitude

On monte en plein soleil jusqu'à la Bocca Tumasginesca ou col Perdu (2183 m) qui surplombe le fameux cirque de la Solitude. La température est plus agréable car toute la descente se fera à l'ombre. Et effectivement, la descente est impressionnante. Il est interdit d'avoir le vertige et lorsque les rochers sont humides, la descente doit être particulièrement risquée. Certains passages sont équipés d'une chaîne pour nous aider car le "sentier" est très raide. Hors de question de descendre sans poser les mains surtout que les sacs lourds ne nous facilitent pas la tâche.

Dans le Cirque de la Solitude

Arrivé au fond du cirque, la remontée est aussi raide avec des chaînes et même une echelle pour franchir un bloc vertical de plusieurs mètres. Cette remontée au col est beaucoup plus longue que la descente et nous croisons beaucoup de monde. Nous arrivons à Bocca Minuta en un peu moins de 2h00 donc le rythme était raisonnable par rapport à ce qui était annoncé dans les topos. Lorsque les rochers sont trop mouillés, il est fortement déconseillé de traverser le Cirque de la Solitude car l'adhèrence est réduite et le risque de chute augmente.

Echelle dans le Cirque de la Solitude

Remontée du Cirque de la Solitude

Nous entamons ensuite la descente vers le refuge de Tighjettu. Techniquement, il n'y a aucune difficulté et cela parait reposant après le cirque. Le refuge est tout en bois, d'une forme sympatique et le gardien est agréable. Nous ne nous attardons pas, car nous voulons atteindre les bergeries d'U Vallone qui se trouve à 30 minutes de marche. C'est là que nous louerons des tentes (avec matelas).

Refuge de Tighjettu

Comme nous arrivons assez tôt aux bergeries, nous allons pouvoir profiter de l'après midi et surtout des vasques qui se trouvent à 3 minutes des bergeries. Une cascade nous sert même de douche naturelle (mais attention, l'eau est froide).

Les vasques

L'accueil à la bergerie est plutôt désagrable mais on décide de prendre le repas avec le reste du groupe à l'intérieur. Le repas est particulier : viande de chèvre au goût très fort et fromage "qui arrache". Et le serveur est d'une amabilité rare (c'est ironique bien sur).

Bergeries U Vallone