Etape 11 : Refuge d'Usciolu - Refuge d'Asinau

Article publié le 19/08/2007 par Rokad|Modifié le 24/07/2016

Partager :       

Etape 11 du GR 20 entre le refuge d'Usciolu et le refuge d'Asinau

Etapes : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12

Itinéraire :

  • 0h00 : Refuge d'Usciolu
  • 3h15 : Ruines du refuge
  • 4h20 : Incudine
  • 5h33 : Refuge d'Asinau

Récit :

Sentier facile

Réveil difficile après une nuit très courte. Beaucoup de gens ont ronflé et je n'ai pas réussi à dormir. A 2 heures du mat j'ai mis les boules quiès mais ça ne fait que 3 heures de sommeil. On part à 6h25 sous un grand ciel bleu et un soleil qui commence à se lever. On suit les crêtes au dessus du refuge jusqu'au lieu-dit Bocca di Suragheddu à 1850 m. On atteint ensuite Bocca d'Usciolu à 1780 m puis punta di a Scaddatta à 1836 m. On va ensuite suivre le sentier qui nous mène jusqu'au Monte Alcudina à 2134 m aussi nommé Monte Incudine. Ca a été beaucoup plus facile que ce qui est indiqué dans le guide. Le reste de la randonnée consiste à descendre vers le refuge d'Asinau. La descente est très facile techniquement mais assez éprouvante pour les genoux et les chevilles. On termine en 5h33 de marche pour une durée de 7h00 en comptant les pauses (on arrive à 13h20). On a juste le temps de boire un coup avant qu'un orage n'éclate. On a bien fait de partir tôt et de ne pas trainer en chemin. Quelques gouttes tombent, on se réfugie à l'intérieur et quand la pluie cesse, nous décidons d'aller profiter des douches à environ 100 mètres du refuge.

Passerelle

Malheureusement, l'orage revient quand on est sous la douche et on est obligé de rester la-bas en attendant que ça se calme. Mais, au contraire, c'est de pire en pire : du vent, de la pluie et bientôt de la grêle. Après une vingtaine de minutes d'attente nous décidons de tenter une sortie pour rejoindre le refuge. Le sentier s'est transformé en torrent de boue et nous arrivons trempés dans la salle à manger du refuge dans lequel tout le monde s'est regroupé. Impossible pour les campeurs de monter la tente pour le moment. Tout le monde se sèche plus ou moins en attendant que le déluge s'arrête.

Monte Incudine

On profite donc d'être bloqué à l'interieur pour écrire nos carnets de route et faisons une petite sieste avant le retour du beau temps en fin d'après midi. Cela nous permet de faire une lessive et d'installer nos affaires pour qu'elles sèchent. Ensuite, direction la cuisine pour faire une belote et vers 18h00 préparer le repas du soir. A 19h30, le repas est terminé et il est grand temps de retourner dormir. Nous ne le savons pas encore mais demain va être une longue journée.

Intérieur du refuge d'Asinau

Refuge d'Asinau

Aiguilles de Bavella

Etapes : 1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12

Tous les commentaires

1.  Greg FABRE 07/12/2007:

Tu as fait un copier coller avec la page d'avant non ? Ya deux paragraphes qui parlent du refuge de Prati..

2. rokad 07/12/2007:

Bien vu ! C'est corrigé. Merci beaucoup :-)

3.  anthony2a 16/06/2010:

bonjour je voudrais savoir combien me coutera les nuitées dans les 15 refuges et le prix des repas merci de me repondre au plus vite ! 16/06/10

4. rokad 17/06/2010:

Le mieux est d'appeler la maison du parc naturel régional de Corse au 04 95 62 87 78 pour avoir les tarifs les plus récents. En général pour dormir dans le refuge il faut payer 10 euros (dans les gîtes c'est un peu plus cher). Vous pouvez consulter la fiche du GR 20 pour plus d'infos

5.  Didi89 30/08/2010:

Bonjour à tous, je confirme le prix de la nuit dans le refuge, les repas du soir coûtent en général 18 euros, ça les vaut parfois, comme à Asinau, ça peut être une belle arnaque comme à l'Onda. Pour les autres, je ne sais pas trop. Biz aux Burgondes, à Steph et Isa, les Turquoises et les gars d'Antony

6.  Pak pak  24/07/2011:

En ce mois de Juillet 2011, je peux affirmer que le refuge d'Asinau est le pire refuge de tout le GR20. Accueil désagréable, interdiction de voir les produits pour le ravitaillement (uniquement sur photo), sanitaire ignoble. La porte d'un des deux WC était à terre. Le bivouac, que dire, un champ de bataille. Les tentes "2 s" de Decathlon laissées à l'abandon, des places de bivouac très limites (trop petites, vraiment en pente). Et le tout pour 6 €.... Quant au repas du soir 18 €, pas pris au vu de l'accueil. A ne pas faire, mieux vaut s'arrêter à Bavella quitte à doubler l'étape ou bien à couper l'étape en deux et s'arrêter aux bergerie de Croci. Vraiment le pire refuge du GR20. A éviter

7.  Pak pak 24/07/2011:

Ah un petit oubli concernant l'état déplorable du refuge d'Asinau. Le coin cuisine du bivouac (celui à l'extérieur) était dans un état d'insalubrité la plus totale, je vous laisse imaginer l'état... Et peu isolé contre le vent (à contrario de celui du refuge de Prati).

Ajouter un commentaire

Les commentaires inutiles ou déplacés seront supprimés par les administrateurs du site.  Votre adresse e-mail ne sera pas affichée. Les retours à la ligne seront convertis automatiquement.  Le code HTML sera supprimé du message. 

(non diffusée)

(Max : 1000 caractères) :

@ 1999-2016 Randozone.com | Tous droits réservés | Déclaration CNIL n°1001010 | Haut de page