Il y a quelques années je partais dans les Alpes au début de l'été pour faire des randonnées. Je suis allé en Chartreuse, en Vanoise ou dans val d'Allos. La question qui s'est posée était de savoir où j'allais dormir. En général, je savais dans quelle zone je voulais aller (même si la première fois je n'avais pas vraiment décidé avant d'arriver en Chartreuse) mais je voulais un logement qui me permette de bouger facilement voire de changer de zone si besoin.

J'ai donc décidé de prendre ma tente, mon réchaud, mon sac de couchage et de dormir dans un camping que je choisirai une fois sur plance en fonction de ce que je trouverai. Je pouvais me permettre ce genre de choix car je partais à chaque fois en dehors des vacances et j'étais seul donc c'est plus facile d'improviser. Maintenant quand je cherche un camping je m'y prends un peu plus tôt et je cherche les hébergements les mieux placés par rapport aux randonnées que je prévois de faire.

Optimisation du coffre de la voiture
Il est facile d'optimiser le coffre de la voiture pour tout faire rentrer

Il y a plusieurs sites uniquement consacrés aux camping comme par exemple fr.camping-and-co.com que j'ai utilisé plusieurs fois pour faire mon choix. En général, je ne recherche pas le camping le plus confortable ou haut de gamme mais je privilégie les campings plus petits et placés au coeur des montagnes ou des zones que je veux découvrir. On peut aussi se servir des différents sites des offices de tourisme pour trouver des idées.

Le logement en camping est assez intéressant pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il est très simple de s'installer (même à plusieurs). On sort la tente, on la monte et voilà, on est installé. Il ne reste plus qu'à aller faire des randonnées.

Un autre intérêt que je vois dans le camping est qu'il permet de tester son matériel de bivouac avant de l'utiliser sur le terrain en montagne. Lorsque vous être à 3 heures de marche de la voiture et qu'il faut monter la tente, ce n'est pas le bon moment de s'apercevoir que l'arceau de votre tente est fragilisé et qu'il va se casser lors du montage. Je parle d'expérience car c'est exactement ce qu'il est arrivé dans le val d'Allos après 9 heures de voiture. L'arceau principal de ma tente (non autoportante) s'est cassé net et je n'avais rien pour réparer. Evidemment, on était samedi et tout était fermé car il était déjà tard. Heureusement que j'étais dans un camping et pas en montagne.

Du coup, j'ai pu bricoler de quoi passer la nuit avec du matériel trouvé dans ma voiture. Et le lundi, je suis allé acheter un tube en cuivre dans une quincaillerie pour terminer mon séjour avec un arceau qui tenait. Evidement, je n'ai jamais racheté de tente de cette marque que je ne citerai pas et j'ai rapidement acheté une tente MSR qui résiste bien malgré plusieurs années d'utilisation (pour info, il s'agit de la Hubba Hubba). Si j'avais été en pleine montagne, je pense que j'aurai passé une salle nuit...

Randonnée faite par hasard dans le Vercors
Une randonnée réalisée par hasard en passant d'un camping à un autre entre Chartreuse et Vercors.

Le camping permet aussi de tester le petit matériel tout en ayant un bon confort. On peut prendre une douche le soir, ce qui permet de dormir confortablement. On peut laisser du matériel dans la voiture ce qui permet de faire des randonnées à la journée de façon plus légère. Et cela permet de tester tout le matériel de bivouac : le sac de couchage, le matelas, le réchaud, les ustensiles pour préparer à manger... Autant de choses qu'on pourra donc optimiser pour ensuite les utiliser (ou pas) en bivouac en pleine montagne. On sera préparé et on connaîtra bien son matériel.

Evidemment, une utilisation sur le terrain vous réservera d'autres surprises (du style du matelas auto-gonflant qu'on perce sur un rocher, problème qu'on a rarement en camping) et vous permettra de compléter votre connaissance de votre matériel.